Comité permanent du patrimoine canadien - Face à l'effritement de nouvelles locales, le SCFP plaide pour un crédit d'impôt pour l'information de qualité

OTTAWA, le 3 mai 2016 /CNW Telbec/ - Financer l'information de qualité avec un crédit d'impôt serait, une piste de solution pour combler le manque de nouvelles locales, ont plaidé les représentants du SCFP devant le comité permanent du patrimoine canadien qui se penche sur Les médias et les communautés locales.

En effet, en 2015, il y avait 42 % plus d'information de toute sorte en circulation au Québec qu'en 2001, mais 88 % moins de nouvelles locales. Au total, l'information locale qui sort de sa région d'origine compte maintenant pour moins de 1 % de toutes les informations disponibles dans la province

« Le crédit d'impôt pourrait être versé pour chaque travailleur de l'information œuvrant directement à la production de nouvelles factuelles si le média accepte de se conformer à un Code de déontologie reconnu et indépendant, comme celui du Conseil de presse du Québec. Le journalisme d'opinion serait exclu de l'application du crédit d'impôt », de plaider Denis Bolduc, secrétaire général du SCFP-Québec devant le Comité.

Impact direct sur la vie démocratique

L'enjeu est majeur, car il a été quantifié par une étude commandée par le SCFP et réalisé par Influence Communication que la quantité de nouvelles locales diffusées a un impact sur le taux de participation aux élections. Influence Communication a comparé le niveau d'information locale dans chaque région versus le taux de participation aux élections municipales de 2013. La firme a constaté que, globalement, les citoyens sont plus nombreux à voter dans les régions où il y a davantage de nouvelles locales.

« L'information locale a donc un impact réel sur la démocratie. C'est la principale raison pour laquelle il faut soutenir sa production et mettre en place des mesures pour conserver l'expertise des journalistes et des professionnels de l'information qui la produisent », de conclure le secrétaire général du SCFP-Québec.

Comptant plus de 110 000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 7700 membres du secteur des communications au Québec. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, l'éducation, les universités, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte.

 

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements : Lisa Djevahirdjian, Service des communications SCFP, 514 841-3815 ou ldjevahirdjian@scfp.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.