CO2 Solutions annonce les résultats du quatrième trimestre 2015

Symbole boursier (TSXV: CST)

QUÉBEC, le 20 oct. 2015 /CNW/ - CO2 Solutions inc. (« la Société ») (TSX-V : CST) a publié aujourd'hui ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice clos le 30 juin 2015. Les états financiers détaillés et le rapport de gestion de la Société seront déposés sur SEDAR au www.sedar.com.

Faits saillants pour le quatrième trimestre

En avril 2015, la Société a annoncé les résultats des essais à l'Energy and Environmental Research Center (« EERC ») de l'Université du Dakota du nord. Les résultats des essais, à l'échelle d'une tonne par jour (« tpj ») de CO2 capté, ont démontré que la technologie de la Société permet la capture du carbone à plus faible coût. Les résultats du programme d'essai de l'EERC ont été vérifiés par un tiers.

À la suite des résultats de l'EERC, la Société, avec l'accord de ses partenaires Husky Energy Inc. et l'Initiative écoÉNERGIE à l'innovation, a décidé de devancer son projet de démonstration de 10 tpj. La mise en service et les opérations de l'unité à Salaberry-de-Valleyfield ont débuté en mai 2015. En exploitant l'unité à Salaberry-de-Valleyfield, Québec, où l'unité a été construite, plutôt que de la démanteler et de l'expédier en Saskatchewan des économies importantes en termes de coûts et de temps ont été réalisées.

Un placement privé pour un produit brut de 3,8 M$ a été complété en juin 2015. Dans le cadre de ce placement, les unités étaient offertes au prix de 0,25 $ l'unité et étaient composées d'une action ordinaire et d'un bon de souscription conférant à son porteur le droit d'acquérir une action ordinaire supplémentaire au prix de 0,35 $ par action ordinaire jusqu'au 5 juin 2018. Plus d'informations concernant le placement privé se trouvent dans le rapport de gestion de la Société qui sera déposé sur SEDAR.

En juin 2015, la Société a annoncé la signature d'une Entente de collaboration avec GasTran Systems (« GTS ») pour l'utilisation de leur technologie de lit fixe rotatif pour la capture du carbone. Les essais conjoints initiaux ont démontré un potentiel de réduction de la taille de certains équipements de capture du carbone par un facteur 20. La Société croit que cette collaboration a le potentiel de diminuer considérablement les coûts d'investissement tout en augmentant l'applicabilité de la capture du CO2 à de nombreux sites où les contraintes d'espace et d'encombrement sont importantes, comme les centrales électriques et les raffineries.

Évènements significatifs ultérieurs

En septembre 2015, la Société a présenté une mise à jour de son projet de démonstration à Salaberry-de-Valleyfield. Les faits saillants des résultats préliminaires, suite à 1200 heures de fonctionnement avec l'enzyme exclusive de la Société, la 1T1, sont les suivants :

  • Capture du CO2 constante à la capacité nominale, validant la proposition fondamentale de la technologie;
  • La pureté du CO2 produit répond aux normes industrielles les plus strictes en vigueur dans l'industrie alimentaire et l'industrie des boissons; la nécessité d'un traitement ou d'une purification supplémentaire est minime ou nulle;
  • L'opération a également confirmé l'aspect écologique de la technologie de la Société et l'absence de résidus nocifs;
  • La stabilité, la robustesse et la constance démontrées lors du fonctionnement de l'unité ont permis à la Société de modifier la surveillance par opérateur 24 heures sur 24 à une présence de jour seulement avec fonctionnement de nuit autonome.

La Société a poursuivi l'exploitation du projet de démonstration au-delà des 1200 heures prévues afin de réaliser des essais supplémentaires. En outre, le système a été mis sous contrainte en variant grandement les conditions d'entrée. À ce jour, le système a démontré une grande robustesse dans ce contexte et ceci, combiné sa capacité de fonctionner de façon autonome, démontre la stabilité de la technologie de CO2 Solutions dans un environnement industriel. Les résultats complets des essais seront soumis à une vérification indépendante par un tiers avant leur publication.

Commentaire de la direction

« L'exercice 2015 a été très significatif pour nous, car nous avons atteint plusieurs jalons importants pour notre progression vers la commercialisation, » a déclaré Evan Price, président et chef de la direction de CO2 Solutions. « Suite à l'annonce importante des résultats des essais à l'EERC, nous avons réussi à accélérer notre échéancier vers la commercialisation en devançant notre projet de démonstration de 10 tpj. Les résultats du projet à ce jour confirment nos attentes pour offrir une technologie de capture du carbone économique, robuste et écologique. Nous sommes présentement à l'étape finale d'atténuation des risques de notre technologie, alors que nous avons une excellente occasion d'ouvrir de nouveaux marchés grâce à l'élaboration d'une configuration nouvelle génération établie avec notre partenaire GTS. L'accent sera mis désormais sur la conclusion de la phase d'atténuation des risques et la poursuite d'occasions commerciales dans plusieurs industries, comme les serres, les aliments et les boissons, la récupération assistée des hydrocarbures et autres. »

Sommaire des résultats financiers

Produits
La Société n'a enregistré aucun produit pour la période de trois mois et l'exercice clos le 30 juin 2015. Les produits pour 2014 (0,4 M$) ont principalement été générés à partir de collaborations en recherche et développement avec le CO2 Capture Project et Statoil ASA. La diminution des produits d'un exercice à l'autre s'explique par l'achèvement de ces projets au cours de l'exercice clos le 30 juin 2014. Il n'y a eu aucun produit de ce genre pour l'exercice clos le 30 juin 2015.

Frais de recherche et de développement
Les dépenses en recherche et développement, avant les crédits d'impôt et l'aide publique, ont augmenté de 3,5 M$, soit 5,6 M$ pour l'exercice clos le 30 juin 2015, comparativement à 2,1 M$ pour l'exercice clos le 30 juin 2014. Cette augmentation d'un exercice à l'autre est principalement attribuable à la hausse des frais liés au projet écoÉNERGIE. Pour le trimestre, les dépenses en recherche et développement ont augmenté de 0,6 M$ à 1,6 M$. Pour l'exercice, cette augmentation est attribuable aux dépenses liées au projet écoÉNERGIE.

Les crédits d'impôt pour la recherche et le développement comptabilisés au cours de l'exercice clos le 30 juin 2015 ont augmenté de 0,1 M$. Cette augmentation reflète le niveau d'aide publique accordée au cours de l'exercice et son incidence sur les frais admissibles aux crédits d'impôt pour la recherche et le développement. L'aide publique pour l'exercice clos le 30 juin 2015 s'est élevée à 2,8 M$, une augmentation de 1,0 M$ par rapport à l'exercice précédent.

Frais généraux et administratifs
Les frais généraux et administratifs pour le trimestre totalisent 0,5 M$, ils sont légèrement supérieurs (0,1 M$) à ceux de la même période en 2014.

Perte et perte globale pour le trimestre
La Société a enregistré une perte de 2,3 M$, soit 0,02 $ par action, pour la période close le 30 juin 2015, représentant une augmentation de 2,3 M$ par rapport à 0,0 M$, ou 0,00 $ par action, pour la même période en 2014. Pour l'exercice clos le 30 juin 2015, la Société a enregistré une perte de 5,3 M$, soit 0,05 $ par action, représentant une augmentation de 3,6 M$ par rapport à 1,7 M$, soit 0,02 $ par action, pour la même période en 2014. L'augmentation de la perte d'un exercice à l'autre est avant tout attribuable aux dépenses importantes (honoraires professionnels, sous-traitance et frais de construction de l'unité pilote - 3,9 M$) effectuées en 2015 pour le projet de démonstration à Salaberry-de-Valleyfield, ainsi qu'à certaines dépenses hors trésorerie concernant des honoraires professionnels réglés sous forme d'émission de bons de souscription et d'actions ordinaires. Aucun autre facteur important, à l'exception de ceux décrits dans les rubriques précédentes, n'a contribué à cette variation de la perte pour l'exercice.

Liquidités et situation financière
Au 30 juin 2015, la Société dispose d'une trésorerie de 2,4 M$, des liquidités totales de 3,8 M$, et un fonds de roulement positif (actifs à court terme moins passifs à court terme) de 2,3 M$. La société avait des flux de trésorerie négatifs de 4,2 M$ pour l'exercice clos le 30 juin 2015, comparativement à des flux de trésorerie négatifs de 0,9 M$ pour l'année précédente. L'augmentation des sorties de trésorerie est attribuable principalement aux activités liées au projet de démonstration de la Société à Salaberry-de-Valleyfield.

Les flux de trésorerie générés par les activités de financement pour l'exercice clos le 30 juin 2015 se sont élevés à 6,6 M$ et sont liés à deux placements privés clos au cours de l'exercice. Le premier placement privé, clos en juillet 2014, consistait en 20,2 millions d'unités au prix de 0,15 $, chacune composée d'une action ordinaire et d'un bon de souscription (à un prix d'exercice de 0,25 $ par action), pour un produit brut total de 3,0 M$. Le deuxième placement privé, clos en juin 2015, consistait en 15,2 millions d'unités au prix de 0,25 $, chacune composée d'une action ordinaire et d'un bon de souscription (à un prix d'exercice de 0,35 $ par action), pour un produit brut total de 3,8 M$.

Avec l'encaissement du produit de ces deux placements privés, l'aide publique annoncée, la marge de crédit bancaire de 150 000 $ et l'étroite surveillance des charges d'exploitation, la direction estime que la Société a suffisamment de liquidités pour répondre à ses besoins en fonds de roulement pour au moins les 12 prochains mois.

Des renseignements supplémentaires concernant la Société, y compris la notice annuelle de la Société pour l'exercice clos le 30 juin 2015, sont offerts sur le site Web de SEDAR à www.sedar.com.

Approbation du Conseil d'administration des changements dans le nombre d'actions disponibles en vertu du régime de rémunération en titres et l'adoption d'un régime d'unités d'actions différées et d'un régime d'unités d'actions incessibles

Le 20 octobre 2015, le Conseil d'administration a adopté, sujet à l'approbation de la Bourse de croissance TSX et l'approbation des actionnaires, un régime d'unités d'actions différées (le « Régime UAD ») et un régime d'unités d'actions incessibles (le « Régime UAI ») pour la Société. L'objectif du régime UAD est de faire concorder davantage les intérêts des administrateurs, des dirigeants, des consultants et des employés de la Société et ses filiales ainsi que les actionnaires de la Société en liant une partie de la rémunération annuelle à la valeur future des actions ordinaires de la Société. Conformément à ce Régime UAD, le conseil d'administration peut octroyer aux participants des unités d'actions différées de la Société, conférant le droit à tel bénéficiaire de recevoir des actions ordinaires non émises auparavant de la Société ou d'un équivalent de trésorerie.

Le régime UAI prévoit le paiement de primes incitatives en actions ordinaires ou en espèces aux dirigeants, consultants et employés de la Société et ses filiales dans le but de favoriser les intérêts de la Société et des sociétés du même groupe en motivant, en attirant et en fidélisant les employés admissibles et les entrepreneurs admissibles, tout en faisant bénéficier la Société et ses actionnaires des avantages inhérents à la propriété d'actions ordinaires par de tels participants. En vertu du Régime UAI, le conseil d'administration peut accorder aux participants des unités d'actions incessibles comme paiement incitatif pour services rendus à la Société ou une de ses filiales, selon le cas.

De plus amples détails concernant le régime UAD et le régime UAI seront inclus dans la circulaire d'information de la Société qui sera expédiée aux actionnaires et déposée sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com en lien avec l'Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires de la Société qui se tiendra le 26 novembre 2015.

Le 20 octobre 2015, le conseil d'administration a également adopté des amendements au régime d'options d'achat d'actions de la Société afin d'augmenter le nombre maximal d'actions ordinaires réservées à l'émission en vertu du régime d'options d'achat d'actions de 7,918,783 à 12,633,532, reflétant l'augmentation du nombre d'actions ordinaires en circulation, et de prévoir que ce maximum s'applique également à tous les octrois accordés dans le cadre du régime UAD et du régime UAI.

À propos de CO2 Solutions
CO2 Solutions est une société innovatrice dans le domaine de la capture du carbone à l'aide d'enzymes. Elle travaille activement au développement et à la commercialisation d'une technologie pour les sources stationnaires de pollution au carbone. La technologie de CO2 Solutions réduit les coûts associés à la capture, séquestration et réutilisation du carbone (CSRC) pour en faire un outil viable de réduction du CO2 et permettre à l'industrie d'en tirer de nouveaux produits rentables. CO2 Solutions a bâti un vaste portefeuille de brevets reliés à l'utilisation de l'anhydrase carbonique pour la capture postcombustion efficace du dioxyde de carbone au moyen de solvants aqueux à faible énergie. Pour plus de renseignements sur l'entreprise, consultez le site www.co2solutions.com.

Énoncés prévisionnels de CO2 Solutions
Certains énoncés dans ce communiqué peuvent être de nature prévisionnelle. Ces énoncés font référence à des événements futurs ou à la performance économique future de CO2 Solutions et reflètent les hypothèses et attentes de la direction au moment présent. Certains facteurs inconnus peuvent affecter le cours des événements, la performance économique et les résultats d'exploitation abordés dans ce document. CO2 Solutions ne s'engage d'aucune façon à actualiser ou réviser tout énoncé prévisionnel, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement, sauf en fonction des exigences prévues par la loi à cet égard.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.


SOURCE CO2 Solutions Inc.

Renseignements :

Relation avec les investisseurs et rapports avec les médias :

CO2 Solutions :
Thom Skinner
418-842-3456, poste 223
thom.skinner@co2solutions.com
www.co2solutions.com

ou

TMX Equicom
Marc Lakmaaker
416-815-0700, poste 225
mlakmaaker@equicomgroup.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.