Clôture du troisième Sommet international des coopératives

Un engagement formel envers le développement durable

QUÉBEC, le 13 oct. 2016 /CNW Telbec/ - C'est aujourd'hui qu'a pris fin le Sommet international des coopératives, une initiative de l'Alliance coopérative internationale et du Mouvement Desjardins, au Centre des congrès de Québec. Du 11 au 13 octobre, 235 conférenciers de haut niveau, 2 950 participants de 116 pays et une soixantaine de représentants de médias nationaux et internationaux ont assisté au plus important rassemblement mondial des coopératives et des mutuelles axé cette année sur « le pouvoir d'agir des coopératives ».

Cette troisième édition a permis de démontrer la vigueur et l'ampleur des moyens d'action du modèle d'affaires coopératif et mutualiste, qui représente plus de 2,6 millions d'entreprises, 1,3 milliard de membres et près de 15 % de l'économie mondiale. Pour de nombreux conférenciers, le véritable pouvoir des coopératives réside dans leur vision à long terme, leur esprit collaboratif et l'intégration du progrès social au succès économique, trois facteurs qui sont en train de modeler l'économie de demain.   

Un contenu de haut niveau
Au cours de trois journées riches en discussions constructives, les échanges et débats ont été alimentés par des réflexions éclairantes sur les grands enjeux mondiaux de grands penseurs de l'économie, dont le Prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, l'essayiste de prospective américain Jeremy Rifkin, l'éminent leader d'opinion Robert Reich, le fondateur et directeur principal de la société FSG Mark Kramer et le conseiller mondial en innovation et leadership Navi Radjou.

Les participants ont bien sûr abordé les défis propres aux coopératives et aux mutuelles, comme la capacité d'agir sur l'économie réelle, le leadership grandissant des femmes, les nouvelles pratiques d'affaires et les enjeux des différents secteurs d'activité. Ces sujets ont bénéficié de l'éclairage précieux d'éminents représentants des milieux coopératif et des affaires tels que Liz Bailey, directrice générale, The Bailey Group LLC, Howard Brodsky, chef de la direction, président et cofondateur, CCA Global Partners, Anne-Marie Hubert, associée directrice au Québec d'Ernst & Young, Takashi Kanno, président, Fukushima Mirai Agricultural Cooperative, Michel-Édouard Leclerc, président, Centres E. Leclerc, Fatima Marouan, ministre de l'Artisanat et de l'Économie Sociale et Solidaire, Maroc, Mélina Morrisson, directrice générale, Business Council of Co-operatives and Mutuals, Liu Ting, directrice adjointe, All China Federation of Supply and Marketing Co-operatives (ACFSMC) et Maria Ubarretxena Cid, mairesse, ville de Mondragon, Espagne.

Une première en faveur des objectifs de développement durable de l'ONU
Les entreprises coopératives et mutuelles ont également réaffirmé leur capacité, par leur nature et leurs valeurs, à contribuer au développement durable. Pour la première fois, un groupe économique mondial s'engageait à soutenir les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies, qui visent notamment à éradiquer la pauvreté, à protéger la planète et à garantir la prospérité pour tous.  La dernière journée du Sommet a donc été consacrée à une vaste réflexion collective au cours de laquelle les participants ont identifié plusieurs pistes d'action pour atteindre les objectifs.

Cette séance a débuté par un échange avec des ambassadeurs des Nations Unies, soit S.E. Harald Braun, ambassadeur et représentant permanent de l'Allemagne à l'ONU, S.E. Marc-André Blanchard, ambassadeur et représentant permanent du Canada à l'ONU, S.E. Horacio Sevilla Borja, ambassadeur et représentant permanent de l'Équateur à l'ONU, S.E. Sukhbold Sukhee, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire et représentant permanent de la Mongolie à l'ONU, et S.E. Sarah Mendelson, ambassadrice et représentante des États-Unis au Conseil économique et social des Nations Unies.

Pour cristalliser cet effort collectif, les engagements et les initiatives qui en découlent seront diffusés sur la plate-forme Coopératives pour 2030 afin de mobiliser l'ensemble du milieu coopératif et mutualiste.

« Il est clair qu'ensemble les coopératives peuvent contribuer à une prospérité durable. Les idées et propositions émises pendant cette séance de réflexion, mais aussi pendant les nombreuses activités du Sommet, témoignent de la vitalité de notre mouvement. La qualité des interventions lors des tables rondes, des conférences et des ateliers a d'ailleurs été soulignée à maintes reprises par les participants du Sommet. Je suis très fière du succès de cet événement, qui constitue un véritable tremplin vers l'avenir », a indiqué Mme Monique F. Leroux, présidente de l'Alliance coopérative internationale et co-hôte du Sommet.

« Je sors de ce sommet avec une volonté ravivée de donner une place plus grande aux jeunes, comme membres, employés et dirigeants de nos coopératives, de faire valoir M. Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. C'est l'une des clés pour demeurer pertinent dans nos marchés et se propulser dans la révolution numérique. L'autre élément fort de mon expérience, c'est de mettre des visages sur de nouvelles possibilités d'intercoopération au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Ce fut fascinant de rencontrer des coopérateurs des quatre coins de la planète qui innovent pour mieux servir, et pour se donner des coopératives toujours plus branchées et plus fortes. »

Déclaration préliminaire du Sommet 2016
Proposant des orientations pour les années à venir, la Déclaration préliminaire du Sommet 2016, disponible dès demain sur le site du Sommet, soulignera la détermination du mouvement coopératif à réaliser des objectifs de développement durable de l'ONU. Celle-ci homologuera les engagements pris par les coopératives et mutuelles lors de la séance de réflexion dans les secteurs de la sécurité alimentaire, de l'emploi, de l'accès aux soins de santé et aux services sociaux, de la pauvreté et de l'inclusion financière ainsi que des changements climatiques et du développement durable.

Convaincu de l'importance du modèle d'affaires coopératif dans l'atteinte des objectifs de développement durable, la Déclaration proposera également des objectifs ambitieux afin de favoriser la croissance et le rayonnement des entreprises coopératives et mutuelles.

À propos du Sommet international des coopératives
Le Sommet international des coopératives est l'événement mondial de référence pour le développement des affaires dans le milieu coopératif et mutualiste. Il offre aux gestionnaires, décideurs et leaders des coopératives et mutuelles de toutes tailles et de tous les secteurs, ainsi qu'à tout acteur du monde des affaires, un lieu unique de réflexion, de discussion, de concertation et de formation au sujet des tendances dominantes et des enjeux économiques et financiers actuels et futurs. En démontrant que le modèle d'affaires coopératif est l'une des réponses aux grands enjeux socioéconomiques de notre temps, le Sommet vise à promouvoir et à favoriser le développement de l'entreprise coopérative dans tous les pays. 

 

SOURCE Sommet international des coopératives

Renseignements : Marie-Josée Gauvin, Sommet international des coopératives, 514 247-0088, mjgauvin@kilicom.com; Stéphanie Quirion, Sommet international des coopératives, 514 260-0603, squirion@kilicom.com

RELATED LINKS
www.sommetinter.coop

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.