Clôture du congrès de la Fédération québécoise des municipalités - Les municipalités et les régions du Québec déterminées à se faire entendre

QUÉBEC, le 1er oct. 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération québécoise des municipalités (FQM) clôture son 75e Congrès avec l'engagement du gouvernement du Québec de faire adopter la loi sur la gouvernance de proximité « avant la première neige » et repart avec le mandat ferme de ses membres de maintenir la pression dans les dossiers chauds que constituent l'absence de couverture Internet haute vitesse et de téléphonie cellulaire dans les régions, ainsi que le dossier des hydrocarbures.

« Nous travaillons très fort sur ce projet de loi. Il ne sera pas déposé à la fin de l'automne, il sera déposé avant les premières neiges », a précisé le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, M. Martin Coiteux, lors de son allocution devant les congressistes ce midi.

Dans le dossier des télécommunications, les membres demandent que soient répertoriés les équipements et que les investissements soient faits à brève échéance. Encore 30 % de la population du Québec n'a pas accès à Internet haute vitesse. « En 2016, on devrait pouvoir raccorder l'ensemble du territoire à Internet haute vitesse. Partout où Hydro Québec a des installations, nous devrions être en mesure d'ajouter Internet, suggère M. Richard Lehoux, président de la FQM. Les régions ont été patientes, c'est maintenant le temps d'avoir une véritable concertation entre les paliers fédéral, provincial et municipal. On ne veut plus d'études, on veut une vision commune et des actions concrètes », a-t-il indiqué.

La téléphonie cellulaire demeure un enjeu important de sécurité publique, poursuit le président de la FQM. « Nos membres nous en ont abondamment parlé et nous nous sommes assurés que le message passe auprès des instances gouvernementales », a poursuivi M. Lehoux.

Hydrocarbures

À l'occasion de l'assemblée générale, les membres de la FQM ont demandé, à l'unanimité, que soit étendu à l'ensemble du territoire du Québec le moratoire sur la fracturation hydraulique. « Les amendements proposés par le ministre Arcand jeudi ne satisfont pas les demandes de la FQM. Nous allons continuer de travailler sur ce projet de loi qui, pour le moment, ne respecte pas la planification municipale. Les MRC doivent pouvoir désigner des zones où la prospection et la production gazière et pétrolière seraient interdites », a soutenu M. Richard Lehoux.

La FQM déplore que la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme donne la priorité aux permis minier, gazier et pétrolier sur les schémas d'aménagement des MRC, de même que sur les règlements de zonage et de lotissement des municipalités.

Des ententes déterminantes

En plus du fonds régional annoncé par le premier ministre en ouverture, dont les modalités restent à préciser à l'occasion du dépôt de la loi sur la gouvernance de proximité, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique, M. Martin Coiteux, a annoncé, aujourd'hui, une enveloppe d'un million $ sur deux ans utilisable par les municipalités locales et régionales afin de financer des études de regroupement de services incendies en région.

Signalons également la signature d'une importante entente entre le gouvernement du Québec et la FQM concernant la participation des femmes à la vie politique municipale. Un financement récurrent de 80 000 $ est attribué par le Secrétariat à la condition féminine afin que la FQM mette sur pied un comité et déploie un plan d'action visant notamment, à augmenter le nombre de candidatures féminines lors des prochaines élections municipales à l'automne 2017.

Finalement, le président de la FQM a procédé à la signature d'une entente avec la Société d'habitation du Québec et le Regroupement des offices d'habitation du Québec. Cette entente établit une procédure claire encadrant le processus de regroupement des Offices municipaux d'habitation. Pour M. Lehoux, « la réflexion concernant le regroupement des OMH sur un territoire donné doit se faire dans l'harmonie et avec la bénédiction des acteurs du milieu ». Cette entente facilitera la concertation locale et la transition vers des Offices régionaux d'habitation.

On voit loin pour notre monde

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC.

 

SOURCE Fédération québécoise des municipalités

Renseignements : David Juneau, Conseiller en relation avec les médias, Fédération québécoise des municipalités, Cell : 581 309-7093, djuneau@fqm.ca

LIENS CONNEXES
http://fqm.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.