Clôture du Congrès annuel du Barreau du Québec - Me Nicolas Plourde prend le relais au poste de bâtonnier du Québec

MONTRÉAL, le 11 juin 2012 /CNW Telbec/ - La clôture du Congrès annuel du Barreau du Québec a donné lieu, comme le veut la tradition, à la cérémonie de la passation des pouvoirs. Le samedi 9 juin, le bâtonnier sortant, Me Louis Masson, Ad. E., a passé le relais à Me Nicolas Plourde, qui est devenu le bâtonnier du Québec pour l'année 2012-2013. Celui-ci a profité de son entrée en fonction pour communiquer des annonces importantes aux membres présents lors de la cérémonie.

Protection du public et défense de la primauté du droit sont les deux facettes de l'engagement de son bâtonnat, a annoncé le nouveau bâtonnier Plourde, qui a souligné qu'il abordait son mandat dans la continuité et qu'il entendait faire siens des projets qui ont été, pour la plupart, abordés par ses prédécesseurs.

Quelques nouvelles de poids : contester C-10 et consolider le filet de sécurité
Rappelant le rôle de sentinelle que joue traditionnellement le Barreau pour protéger la primauté du droit et s'assurer que la société évolue dans le respect des libertés, de la démocratie et de la dignité des citoyens, le bâtonnier Plourde a annoncé la décision unanime du Conseil général du Barreau d'intenter un recours judiciaire pour contester certaines dispositions de la loi C-10. « Le Barreau juge que celle-ci porte atteinte à l'indépendance des tribunaux et aux principes fondamentaux de notre système de justice criminelle. »

Me Plourde a également annoncé son intention de procéder en priorité à l'amélioration du « filet de sécurité » La faute professionnelle est couverte par le Fonds d'assurance du Barreau, alors que l'appropriation l'est par le Fonds d'indemnisation. Toutefois, les dommages résultant de la fraude ne sont pas couverts. « Le Barreau du Québec entend donc explorer les solutions possibles à cette problématique, incluant des mesures de nature préventive », a déclaré le bâtonnier.

Travailler à l'optimisation de l'accessibilité de la justice
Rappelant le sous-financement de la justice dénoncée à plusieurs reprises par le Barreau, Me Plourde a signalé son inquiétude à l'égard du décrochage judiciaire qui guette la société québécoise. « Certes, nous observons ces derniers mois un certain redressement des crédits alloués à la justice, en vertu du Plan Accès Justice mis en place par le ministre de la Justice, M. Jean-Marc Fournier, mais il demeure que la justice est l'enfant pauvre de notre société. »

Par ailleurs, un projet auquel tient particulièrement le nouveau bâtonnier du Québec est d'encourager la tenue d'états généraux sur la justice d'ici la fin de 2013. « La dernière grande réflexion sur la justice remonte au Sommet de la justice, tenu en 1992. Le temps est venu, il me semble, de faire le bilan de la justice au Québec et dégager les lignes directrices de notre action future. »

Le nouveau bâtonnier s'est engagé à placer la bonification de l'accès à la justice au cœur de ses préoccupations en concentrant notamment ses efforts sur l'obtention de la parité entre les seuils d'admissibilité à l'aide juridique et le salaire minimum, sur le soutien du Barreau à la bonification du programme d'assurance juridique, et sur la pérennité des projets-pilote que sont les centres de justice de proximité, entre autres actions.

Enfin, Nicolas Plourde a rendu hommage à son prédécesseur, Me Louis Masson, Ad. E., « qui, sans jamais reculer, a véhiculé avec beaucoup de courage et de détermination les positions du Barreau sur plusieurs questions difficiles. Le Barreau continuera d'être présent dans les débats de société lorsque la primauté du droit le commandera. Il veillera à soutenir activement l'autorité des tribunaux, sera aux aguets de tout changement législatif, suivra de très près, entre autres, le débat qui a cours à Ottawa sur le statut juridique du fœtus et s'opposera à toute érosion des acquis juridiques qui font aujourd'hui consensus. »

Notes biographiques
Associé au sein du cabinet Heenan Blaikie où il pratique en litige commercial, le bâtonnier Nicolas Plourde s'est impliqué auprès du Barreau du Québec et divers organismes juridiques dès le début de sa pratique, en 1993. Parmi ses engagements, mentionnons qu'il a été bâtonnier de Montréal en 2009-2010, président de l'Association du Jeune Barreau de Montréal en 1997-1998, président du Comité de gouvernance et d'éthique du Barreau du Québec et président du Comité sur l'aide juridique du Barreau du Québec. Plusieurs des réalisations à son actif sont aussi liées à ces implications : participation à la création de Pro Bono Québec et du Centre de justice de proximité du Grand Montréal, organisation, à titre de président, de la Conférence des barreaux des grandes villes du monde tenue à Montréal en 2011, création du Service d'avocats de garde (SAGE) du Barreau de Montréal, lancement du Guide des meilleures pratiques et du Guide sur les mandats à portée limitée du Barreau de Montréal, rédaction du rapport du Groupe de travail relatif à l'exercice de la profession hors Québec du Barreau du Québec.

Dans sa pratique en cabinet, Me Nicolas Plourde a développé une compétence particulière en matière de faillite et d'insolvabilité, et conseille fréquemment des créanciers, des débiteurs et des syndics. Il a pris part à plusieurs réorganisations, mises sous séquestre et faillites régies par la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) et la Loi sur la faillite et l'insolvabilité (LFI), impliquant des entreprises œuvrant dans des secteurs économiques variés. En travaillant auprès d'entreprises en difficulté, Me Plourde a acquis une expérience particulière dans le domaine de la responsabilité des dirigeants et des administrateurs.

Les Coulisses du Congrès sur le Web
Le Congrès du Barreau du Québec, qui se clôturait samedi soir, a enregistré quelque 1 100 inscriptions. On peut visionner les moments clés de l'événement, de même qu'un survol du bâtonnat de Me Louis Masson et une entrevue du nouveau bâtonnier Nicolas Plourde, en se rendant sur le site du Barreau : http://congres2012.barreau.qc.ca/coulisses/

Le Barreau du Québec
Le Barreau du Québec est l'Ordre professionnel de plus de 24 000 avocats et avocates. Ses positions sont adoptées par ses instances élues à la suite d'analyses et de recommandations de ses comités consultatifs. Afin de remplir sa mission qui est la protection du public, le Barreau maximise les liens de confiance entre les avocats et les avocates, le public et l'État. Pour ce faire, le Barreau surveille l'exercice de la profession, fait la promotion de la primauté du droit, valorise la profession et soutient les membres dans l'exercice du droit.

SOURCE BARREAU DU QUEBEC

Renseignements :

Martine Meilleur, coordonnatrice
Service des communications
514 954-3489 ou medias@barreau.qc.ca

Vous voulez connaître en primeur les nouvelles en provenance du Barreau du Québec? Joignez-nous sur :
Facebook
www.facebook.com/barreauduquebec
Twitter
twitter.com/BarreauduQuebec
LinkedIn
www.linkedin.com/groups?gid=2206718&trk=myg_ugrp_ovr

Profil de l'entreprise

BARREAU DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.