Clôture du 40e Congrès « Définir notre avenir » - La CSQ combattra les valeurs des gouvernements Harper et Charest

QUÉBEC, le 29 juin 2012 /CNW Telbec/ - Le 40e Congrès de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) vient de prendre fin avec l'élection d'un nouveau Conseil exécutif, dont la présidente Mme Louise Chabot, et l'adoption de plusieurs résolutions par le millier de congressistes présents, dont celle de combattre le projet de société et les valeurs prônées par les gouvernements de Stephen Harper et de Jean Charest.

La nouvelle présidente de la CSQ, Mme Louise Chabot, soutient que ces résolutions reflètent les inquiétudes des délégués présents, mais également des dizaines de milliers de membres de l'organisation face à des gouvernements qui adoptent des politiques néolibérales qui accroissent les inégalités.

« À l'instar de l'ensemble des citoyens, nos membres sont préoccupés devant le désengagement de plus en plus flagrant de l'État québécois face à la préservation des services publics et aux manœuvres d'ouverture toujours plus grande à l'égard du privé, notamment en santé. Dans cet esprit, le mandat reçu des délégués pour le prochain triennat est clair, à savoir que la CSQ devra prendre tous les moyens possibles pour défendre les services publics, leur qualité et leur accessibilité », explique Mme Chabot.

Des réseaux publics à préserver

Les délégués de la CSQ souhaitent donc que l'État québécois garantisse le caractère public, l'accessibilité, l'universalité, la gratuité et la pérennité des réseaux de l'éducation, de la santé, des services sociaux et des services éducatifs à la petite enfance. Plus spécifiquement, on demande au gouvernement du Québec de mettre fin à son désinvestissement dans l'éducation et d'accroître plutôt le financement des écoles publiques.

Dans le but de permettre une éducation publique accessible à tous, les participants au Congrès exigent la tenue d'états généraux sur les universités et leur financement. D'ici là, ils s'opposent à toute hausse des droits de scolarité que pourrait apporter le gouvernement du Québec.

D'autres priorités

De nombreuses autres résolutions ont été adoptées portant notamment sur l'abolition de la contribution santé annuelle, le renforcement du filet de protection sociale pour lutter contre la pauvreté et favoriser une meilleure répartition de la richesse, la révision à la hausse de l'impôt des particuliers les plus riches, l'obligation pour les compagnies exploitant les richesses naturelles d'une région d'y assurer plus de retombées socioéconomiques, la hausse des redevances minières, gazières et pétrolières, la protection de l'identité québécoise et le respect des droits des peuples autochtones.

Des militants attachés à leur milieu

Les nombreuses résolutions adoptées confirment, selon la présidente Mme Louise Chabot, l'intérêt des militants de la CSQ à l'égard de la société.

« Essentiellement, nos membres ne sont pas détachés de ce qui se passe autour d'eux, dans leur propre milieu, leur propre région. Ils ne sont pas préoccupés uniquement par la qualité de leurs conditions de travail, mais également par l'avenir de leurs concitoyens. Ils ne se contentent pas de réclamer des milieux de travail plus acceptables, mais ils revendiquent également une société plus juste et plus égalitaire », résume Mme Chabot.

Hommage et remerciements

Les congressistes ont également, longuement, rendu hommage au président sortant, M. Réjean Parent, et l'ont chaleureusement remercié pour ces neuf années au cours desquelles il les a représentés dignement et avec beaucoup de conviction. Ils ont également salué Mme Sylvie Simoneau pour sa contribution et son engagement au sein du Conseil exécutif au cours des trois dernières années.

La composition du nouveau Conseil exécutif de la CSQ

Présidence : Louise Chabot, première vice-présidente de la CSQ depuis 2003. Infirmière, elle a été troisième vice-présidente de la CSQ de 2000 à 2003 et présidente de l'Union québécoise des infirmières et infirmiers (UQII-CSQ) de 1988 à 2000. Elle a eu la responsabilité de plusieurs dossiers, dont celui de la santé et des services sociaux, des services de garde, de la négociation et de l'équité salariale.

Première vice-présidence : Marc Nantel, président du Syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue depuis. Enseignant de sciences au secondaire, il a été porte-parole du Réseau Vigilance de l'Abitibi-Témiscamingue et du Regroupement pour un débat public sur les mines à ciel ouvert. Il a également été responsable de la coordination régionale CSQ et représentant de la Centrale en région à la Commission des partenaires du marché du travail.

Deuxième vice-présidence : Line Camerlain, coordonnatrice au Syndicat de Champlain depuis 2005. Enseignante de sciences au secondaire, elle a été membre de l'exécutif du Syndicat de Champlain pendant six ans. Elle a représenté durant cinq ans les enseignantes et les enseignants du Québec au Comité d'agrément des programmes de formation à l'enseignement.

Troisième vice-présidence : Pierre Jobin, troisième vice-président de la CSQ depuis 2009. Animateur de vie spirituelle et d'engagement communautaire, il a été président du Syndicat des professionnelles et professionnels de commissions scolaires du Grand-Portage (CSQ) pendant huit ans. Depuis 2003, il a assumé la présidence du Comité d'action professionnelle de la Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE).

Secrétariat-trésorerie : Daniel B. Lafrenière, secrétaire-trésorier de la CSQ depuis 2009. Il a été deuxième vice-président de la CSQ de 2006 à 2009. Préposé aux élèves handicapés, il a été vice-président de la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) de 1998 à 2006. Il a été responsable de l'organisation syndicale, des finances et des communications au sein de la Fédération. Il a également été responsable politique du secteur anglophone de la FPSS-CSQ et membre du comité de négociation.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 190 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Marjolaine Perreault
Attachée de presse, CSQ
Cellulaire : 514 235-5082
Courriel : perreault.marjolaine@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.