Claude Mongeau souligne l'engagement inébranlable du CN à l'égard de la sécurité

MONTRÉAL, le 22 mai 2014 /CNW Telbec/ - Claude Mongeau, président-directeur général du CN (TSX : CNR) (NYSE : CNI), a déclaré aujourd'hui que les marchandises dangereuses font partie intégrante de la vie quotidienne et que le CN affirme son engagement inébranlable à l'égard du transport sécuritaire de toutes les marchandises.

Dans un discours prononcé devant la Chambre de commerce d'Edmonton, M. Mongeau a déclaré que l'engagement du CN à l'égard de la sécurité va au-delà d'un principe, comme le démontrent la réduction de plus de 50 % des accidents ferroviaires en voie principale par million de trains-milles pour le CN au Canada entre 2003 et 2013, de même que le fait que 99,998 % des marchandises dangereuses transportées par le CN arrivent à destination sans fuite causée par un accident.

M. Mongeau a ajouté que le bilan de sécurité du CN repose sur des investissements considérables dans l'infrastructure ferroviaire - la Compagnie investit en effet plus de 1 G$ CA par année en vue d'assurer la sécurité et l'intégrité de son réseau - et à l'attention considérable accordée à la formation du personnel et à la sensibilisation à la sécurité, à l'analyse des causes profondes des accidents et à des innovations technologiques.

« Les marchandises dangereuses occupent une place importante dans notre mode de vie et constituent un marché significatif pour nous, a expliqué M. Mongeau. Pour cette raison, nous savons que nous avons l'obligation évidente de transporter ces produits de manière sécuritaire. C'est fondamental à l'économie et au cadre social permettant au CN d'exercer ses activités. »

Mais selon M. Mongeau, le CN ne se contente pas des progrès qu'il a réalisés en matière de sécurité. À la suite de l'accident survenu en juillet dernier à Lac-Mégantic, le CN a pris une série de mesures pour réduire davantage le risque d'accident, notamment :

  • Renforcer ses pratiques déjà strictes en matière d'immobilisation des trains.
  • Mettre en œuvre la directive américaine « OT-55 key train policy » pour les trains qui transportent des liquides hautement inflammables, comme l'éthanol et le pétrole brut, et étendre volontairement l'application de cette directive aux activités canadiennes du CN. Cette politique prévoit des mesures sur la régulation des trains, l'inspection de la voie et la restriction de la vitesse de circulation des trains.
  • Accroître sa capacité de détection en vue de prévenir les accidents. En novembre 2013, le CN a instauré un programme spécial prévoyant l'acquisition de nouveau matériel de contrôle en vue d'améliorer l'infrastructure technologique déjà considérable qu'il utilise pour la détection précoce des défauts et d'atténuer la gravité des accidents.
  • Effectuer des évaluations des risques dans des corridors ciblés, en étudiant notamment la proximité des populations et de l'infrastructure associée des lignes ferroviaires, les zones écologiquement sensibles de même que les pratiques d'exploitation ferroviaire, en vue d'élaborer des processus de sécurité améliorés pour le transport par train des marchandises dangereuses.

M. Mongeau a ajouté que le CN appuyait clairement la modernisation ou l'élimination des anciens wagons-citernes DOT-111 utilisés pour le transport des liquides inflammables et le renforcement des normes liées à la construction des nouveaux wagons-citernes, de même que l'adoption de pratiques d'exploitation particulières pour le transport des marchandises dangereuses.  Le CN a également apporté des changements aux prix de transport afin d'encourager les clients à acquérir des wagons-citernes répondant à des normes de sécurité plus élevées, et a commencé à éliminer graduellement son petit parc de wagons-citernes DOT-111 servant à acheminer à ses terminaux du carburant diesel utilisé dans ses locomotives.

Selon M. Mongeau, le CN, qui a déjà un plan d'intervention d'urgence efficace et des ressources considérables pour faire face aux accidents lorsqu'ils se produisent, est d'avis que le secteur ferroviaire peut améliorer la sécurité en travaillant plus étroitement avec les collectivités. À cette fin, le CN a engagé un dialogue avec les municipalités situées le long de son réseau ferroviaire nord-américain afin de passer en revue ses pratiques en matière de sécurité, de communiquer l'information pertinente sur les marchandises dangereuses acheminées et de discuter de la planification des interventions d'urgence et de la formation.

De plus, le CN appelle les intervenants à mettre en œuvre des protocoles d'intervention fondés sur l'entraide, avec la participation d'autres transporteurs et producteurs de marchandises dangereuses. Une telle mesure faciliterait la codification de normes d'intervention d'urgence et le déploiement des ressources d'intervention afin qu'elles soient prêtes à gérer tout incident ferroviaire mettant en cause des marchandises dangereuses à l'avenir.

M. Mongeau a conclu en disant : « Le transport sécuritaire des marchandises dangereuses et de toutes les autres marchandises est un impératif social et commercial. Ce principe est fondamental pour le CN dans ses relations avec les collectivités situées le long de son réseau et est au cœur de son rôle de véritable pilier de l'économie. »

Véritable pilier de l'économie, le CN transporte annuellement des marchandises d'une valeur approximative de 250 G$ CA pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau ferré qui couvre le Canada et le centre des États-Unis. Le CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les villes et ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Edmonton, Winnipeg, Calgary, Chicago, Memphis, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

SOURCE : La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements :

Sources :

Médias
Louis-Antoine Paquin
Directeur régional
Affaires publiques et gouvernementales
514 399-6450

Investisseurs
Janet Drysdale
Vice-présidente
Relations avec les investisseurs
514 399-0052


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.