Cinq Premières Nations membres de Te'mexw, le Canada et la Colombie-Britannique signent une entente de principe menant à la conclusion de traités définitifs à l'île de Vancouver

VICTORIA, le 9 avril 2015 /CNW/ - Avec la signature d'une entente de principe, cinq Premières Nations de l'île de Vancouver ainsi que les gouvernements de la Colombie-Britannique et du Canada ont franchi un jalon important vers la réconciliation dans le processus de conclusion des traités de la province.

Mark Strahl, secrétaire parlementaire du ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, l'honorable John Rustad, ministre des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones, et les chefs Ron Sam, Première Nation des Songhees, Russ Chipps, Première Nation de Beecher Bay, Gordon Planes, Première Nation T'Sou-ke, Michael Harry, Première Nation de Malahat, et David Bob, Première Nation Snaw-naw-as (Nanoose), ont signé l'entente de principe.

L'entente de principe de l'Association du Traité avec les Te'mexw comprend des dispositions concernant le transfert d'environ 1 565 hectares de terres de la Couronne et de quelque 142 millions de dollars, dont un fonds pour les terres pour les cinq Premières Nations après la conclusion des accords définitifs.

L'entente de principe contient 27 chapitres couvrant des questions comme la gouvernance, la fiscalité et les terres. Elle établit également les processus de transition de la Loi sur les Indiens vers l'autonomie gouvernementale.

Les traités progressifs conclus en 2013 entre la Colombie-Britannique et les cinq Premières Nations membres de Te'mexw ont permis le transfert hâtif de certaines terres. La seconde étape de ces ententes prévoira le transfert de nouvelles terres à certaines des Premières Nations membres de Te'mexw dès que possible après la conclusion de l'entente de principe.

Les traités progressifs permettent aux Premières Nations de profiter d'avantages économiques avant la conclusion d'un accord définitif.

Les traités donnent aux Premières Nations l'accès à un ensemble complet d'outils d'autonomie gouvernementale et de participation à l'économie qui, en retour, procure une sécurité et une certitude quant à l'assise territoriale pour tous les Canadiens.

Les faits en bref

  • Les cinq Premières Nations membres de Te'mexw sont situées dans la partie sud de l'île de Vancouver. 
  • Un rapport produit par PricewaterhouseCoopers en 2009 concluait que la signature de traités avec les Premières Nations procurerait des avantages de l'ordre de plus de 10 milliards à l'économie de la Colombie-Britannique au cours des 15 années suivantes.

Citations

« La signature de cette entente de principe marque un jalon important vers la réconciliation avec les Premières Nations membres de Te'mexw et le début d'une nouvelle relation. En plus d'apporter une plus grande certitude pour les investisseurs, cette entente procurera aux Premières Nations membres de Te'mexw des terres, des ressources et des pouvoirs nécessaires pour prendre en main leur propre destinée. Ces changements apporteront une plus grande autonomie économique et la prospérité, notamment par une participation accrue des Autochtones à la population active et un plus grand soutien aux travailleurs qualifiés et compétents. »

Mark Strahl
Secrétaire parlementaire du ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien

« La réconciliation des droits et des titres autochtones est une priorité clé pour la province. Cet événement montre de manière éloquente comment les négociations peuvent mener à des progrès significatifs tant dans les secteurs urbains que ruraux de l'île de Vancouver. La conclusion de l'entente de principe et les négociations en vue d'un accord définitif jettent les bases de l'autonomie gouvernementale pour les Premières Nations membres de Te'mexw, apportent une plus grande certitude quant à l'assise territoriale et offrent des possibilités économiques profitables à toute la collectivité. »

L'honorable John Rustad
Ministre des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones pour la province de la Colombie-Britannique

« La Première Nation des Songhees est déterminée à défendre les intérêts de ses gens et à renforcer sa relation avec ses voisins ainsi qu'avec l'ensemble des habitants de la Colombie‑Britannique et du Canada. Cette entente de principe constitue une étape réjouissante sur le chemin menant à une relation positive et respectueuse. »

Ron Sam
Chef de la Première Nation des Songhees

« Lorsque nos négociateurs, après des années de dur labeur, ont ratifié cette entente de principe il y a plus de six mois, j'ai invité la Colombie‑Britannique et le Canada à s'asseoir avec nous dans notre canot et à nous aider à pagayer. Mon cœur se remplit de joie à la vue de cette entente et en pensant que nous travaillons ensemble afin de garantir un avenir meilleur pour tous. 

Russ Chipps
Chef de la Première Nation de Beecher Bay (Scia'new)

« Nos ancêtres se sont engagés à protéger notre mode de vie et à construire un avenir encore plus favorable pour nos gens lorsqu'ils ont signé les premiers traités avec la Couronne dans les années 1850. Aujourd'hui, nous rendons hommage à leurs réalisations alors que nous continuons sur leur lancée en signant cette entente de principe et en poursuivant nos efforts en vue de la conclusion d'un traité moderne avec le Canada et la Colombie‑Britannique. »

Gordon Planes
Chef Première Nation T'Sou-ke

« Cela fait longtemps que la Première Nation de Malahat attend que la Couronne s'acquitte véritablement de ses devoirs à l'égard de ses gens, et nous célébrons l'atteinte de cette étape en vue du respect et de la reconnaissance que nos gens demandent depuis longtemps. Nous voyons cette entente de principe comme une pierre de plus en vue de l'édification d'une véritable nouvelle relation entre la Première Nation de Malahat et les habitants de la Colombie‑Britannique et du Canada. »

Michael Harry
Chef de la Première Nation de Malahat

« La Première Nation Snaw-Naw-As est heureuse que ce jalon ait été franchi. Notre ancien chef et négociateur en chef, Wilson Bob, a durement et longuement travaillé au nom de la Première Nation Snaw-Naw-As et de toutes les Premières Nations membres de Te'mexw et, si nous sommes là aujourd'hui, c'est en grande partie à cause du travail que lui et d'autres personnes avant nous ont accompli. »

David Bob
Chef de la Première Nation Snaw-naw-as (Nanoose)

Liens connexes

Site Web de l'Association du Traité avec les Te'mexw (non offert en français)
Ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation de la Colombie-Britannique (non offert en français)
Commission des traités de la Colombie-Britannique (non offert en français)

 

SOURCE Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Renseignements : Emily Hillstrom, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, 819-997-0002; Relations avec les médias, Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, 819-953-1160; Edward Hill, Ministère des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones de la Colombie-Britannique, 250-812-2671; Yvon Gesinghaus, Coordonnateur de traité, Traité avec les Premières Nations membres de Te'mexw, Temexwadmin2@shaw.ca, 250-889-9877; Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par courriel ou par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.aadnc.gc.ca/inscriptions.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.