Cinq nouvelles perspectives de carrière pour la nouvelle année

Selon le Guide salarial 2010 de Robert Half, la rémunération de la plupart des postes en comptabilité et en finance risque peu d'augmenter, mais certains domaines s'avèrent prometteurs

NOTE DU RÉDACTEUR : Veuillez communiquer avec Vanessa Radu pour obtenir un exemplaire du Guide salarial 2010 pour la comptabilité et la finance de Robert Half International. Vos lecteurs peuvent commander des exemplaires gratuits en consultant le site www.roberthalffinance.ca ou en téléphonant au 1-800-803-8367.

MONTRÉAL, le 15 déc. /CNW/ - Les salaires de départ dans les secteurs de la comptabilité et de la finance devraient rester relativement inchangés, voire reculer légèrement l'an prochain, mais certains postes échapperont à cette tendance, indique le Guide salarial 2010 de Robert Half International. Le guide analyse les tendances en matière de rémunération et d'embauche dans les domaines de la comptabilité et de la finance et recense cinq postes où les salaires moyens à l'échelle nationale demeurent stables ou augmentent légèrement.

"Les entreprises vont continuer à examiner chaque dépense à la loupe au cours de la prochaine année et il est évident que cette tendance aura également des répercussions sur les salaires", a souligné Michael O'Leary, vice-président de Robert Half International au Québec. "Cela dit, bon nombre d'entreprises reconnaissent l'importance d'élargir leur banque de talents pour être en mesure de saisir les nouvelles occasions. Étant donné que plus de candidats hautement compétents sont disponibles, de nombreuses organisations investissent dans le recrutement de personnel supplémentaire à temps plein non disponible auparavant."

Voici un aperçu des tendances touchant la rémunération, réparties par domaine, ainsi que cinq postes dont la rémunération est stable ou à la hausse, d'après le Guide salarial :

Tendances salariales 2010 : comptabilité et finance

Les salaires de départ des postes en comptabilité et en finance devraient diminuer de 0,4 % en moyenne en 2010. Les entreprises recherchent des professionnels de la finance pouvant les aider à gérer les coûts et à rehausser la rentabilité. Les entreprises apprécient également les employés qui possèdent de solides compétences techniques, qui ont d'excellentes aptitudes en communication et qui collaborent efficacement avec des collègues d'autres services.

Les postes offrant les meilleures perspectives :

    
    1.  Analyste financier principal : Les entreprises recherchent des
        professionnels capables d'évaluer des plans, des prévisions et des
        budgets financiers et de proposer des façons de stimuler la
        rentabilité. En 2010, dans une entreprise de taille moyenne (dont le
        chiffre d'affaires se situe entre 25 M$ et 250 M$), un analyste
        financier principal devrait toucher un salaire de départ se situant
        entre 57 750 $ et 73 500 $.

    2.  Chef/superviseur du service du crédit : Les entreprises recherchent
        des professionnels capables d'accroître le bénéfice net en réduisant
        les inefficiences et en rehaussant la rentabilité. Par conséquent,
        les spécialistes du crédit et du recouvrement capables d'évaluer le
        risque de crédit, de gérer les paiements en souffrance et de
        contribuer à améliorer les flux de trésorerie sont demandés. La
        rémunération de base des chefs/superviseurs travaillant au sein de
        grandes entreprises (générant plus de 250 M$ en chiffre d'affaires)
        devrait s'établir entre 67 000 $ et 94 250 $.

    3.  Comptable principal : Les professionnels ayant un titre professionnel
        comptable sont recherchés pour la gestion de projets allant de la
        tenue d'un grand livre général à l'analyse et à l'établissement
        d'états financiers. Les personnes capables de repérer des occasions
        de réduire les coûts sont particulièrement utiles à leur entreprise.
        Les comptables principaux travaillant pour de grandes entreprises
        devraient toucher une rémunération de base annuelle se situant entre
        56 250 $ et 74 500 $.

    4.  Commis comptable : Les chercheurs d'emploi de premier échelon aident
        les entreprises à exécuter des procédures comptables de base,
        notamment le traitement des comptes clients, ce qui permet
        d'améliorer les flux de trésorerie. De nombreuses entreprises qui
        avaient procédé à de fortes compressions recherchent des candidats
        pour les aider à gérer des charges de travail à la hausse, ainsi que
        des projets spéciaux. La rémunération de base des commis comptables
        devrait s'établir entre 31 750 $ et 42 500 $.

    5.  Contrôleur : Les entreprises ont besoin de professionnels qui sont
        capables de planifier et de diriger toutes les fonctions
        opérationnelles comptables, de même que de déterminer les secteurs
        susceptibles de bénéficier d'une amélioration des efficiences et
        d'une gestion des dépenses. Alors que les entreprises ayant une
        obligation publique de rendre des comptes s'apprêtent à adopter les
        normes internationales d'information financière (IFRS), les
        contrôleurs au fait des nouveaux règlements sont de plus en plus
        demandés pour superviser la transition et faire des recommandations.
        En 2010, le salaire de départ des contrôleurs travaillant pour des
        entreprises de taille moyenne se situera entre 81 500 $ et 108 500 $.
    

M. O'Leary a mentionné que de nombreuses entreprises continuent d'évoquer des problèmes de recrutement en dépit des conditions du marché du travail actuelles. "Bien que de nombreux employeurs aient eux-mêmes été plus sélectifs dans le but d'éviter de coûteuses erreurs d'embauche, un grand nombre d'entre eux doivent disputer à la concurrence la faveur de candidats très performants et composer avec le refus de certains professionnels de quitter un emploi sûr. L'ajout de professionnels temporaires compétents aux effectifs à temps plein permet aux entreprises de répondre aux demandes professionnelles tout en évitant d'embaucher trop de personnel et d'avoir à licencier des gens éventuellement."

À propos du Guide salarial 2010 de Robert Half

Le nouveau Guide salarial de Robert Half est produit annuellement pour offrir aux gestionnaires recruteurs de l'information sur les salaires versés dans leur région et sur les toutes dernières tendances du marché de l'emploi. Les établissements d'enseignement, les médias et les organismes gouvernementaux consultent le Guide salarial pour obtenir l'information la plus complète au sujet de la rémunération et de l'embauche. Le guide canadien est disponible en français et en anglais.

Robert Half International compte plus de 360 établissements de dotation en personnel dans le monde et la firme offre des services de recherche d'emploi en ligne sur les sites Web de ses divisions, lesquels sont tous accessibles par l'intermédiaire du site www.roberthalf.ca.

SOURCE Robert Half International (Canada)

Renseignements : Renseignements: Vanessa Radu, (514) 875-8585, vanessa.radu@rhi.com

Profil de l'entreprise

Robert Half International (Canada)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.