Chorus Aviation annonce de vigoureux résultats pour son quatrième trimestre et la fin de l'exercice 2016

Offrir l'aviation régionale au monde entier

Chiffres clés du quatrième trimestre de 2016 :

  • BAIIA ajusté1), à l'exclusion des autres éléments, de 69,3 millions de dollars, en hausse de 5,6 %.
  • Résultat net ajusté1), à l'exclusion des autres éléments, de 31,2 millions de dollars, en baisse de 7,5 %.
  • Résultat net ajusté1), à l'exclusion des autres éléments, par action de base de 0,26 $, en baisse de 7,1 %.
  • Résultat net de 12,7 millions de dollars, en hausse de 1,2 %.
  • Résultat net par action de base de 0,10 $, inchangé par rapport au résultat du quatrième trimestre de 2015.

Chiffres clés de l'exercice :

  • BAIIA ajusté1), à l'exclusion des autres éléments, de 248,1 millions de dollars, en hausse de 8,7 %.
  • Résultat net ajusté1), à l'exclusion des autres éléments, de 102,0 millions de dollars, en baisse de 11,6 %.
  • Résultat net ajusté1), à l'exclusion des autres éléments, par action de base de 0,83 $, en baisse de 12,6 %.
  • Résultat net de 111,8 millions de dollars, en hausse de 338,4 %.
  • Résultat net par action de base de 0,91 $, en hausse de 333,3 %.

 

HALIFAX, le 16 févr. 2017 /CNW/ - Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») (TSX: CHR) a annoncé aujourd'hui de vigoureux résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2016.

« En 2016, nos réalisations nous ont permis de faire progresser considérablement la vision de Chorus, soit d'offrir une gamme diversifiée de solutions en matière d'aviation régionale au monde entier », a déclaré Joe Randell, président et chef de la direction de Chorus. « Dans l'ensemble, nos résultats pour l'exercice ont cadré avec nos attentes. Le contrat d'achat de capacité (le « CAC ») conclu avec Air Canada continue de produire des résultats financiers vigoureux et stables, alors que nous sommes à moderniser notre parc aérien et à améliorer la compétitivité de nos coûts. »

« Les produits tirés de la location d'appareils aux termes du CAC ont augmenté d'un exercice à l'autre de 44,0 %, pour s'établir à 99,0 millions de dollars. La création des Services techniques Jazz et l'amélioration de leur efficacité et de leur capacité à faire croître les activités liées à des tiers offrent une plate‑forme qui favorisera la croissance. La nouvelle structure de Voyageur, avec ses efforts renouvelés axés sur ses activités de base, y compris l'établissement de Voyageur Avparts, a engendré des rendements positifs à l'appui de nos objectifs d'entreprise. »

« Nous avons terminé 2016 en franchissant une étape importante, soit l'établissement de Chorus Aviation Capital Corp., société de location d'appareils régionaux. Chorus Aviation Capital Corp. a le potentiel de devenir l'un des plus importants joueurs de ce secteur d'activité en croissance à l'échelle mondiale. Le placement privé de titres d'emprunt convertibles auprès de Fairfax Financial nous procurera les capitaux économiques et souples dont nous avions besoin pour accélérer l'exécution de notre plan de location d'appareils régionaux », a poursuivi M. Randell.

« Pour l'exercice 2016, le résultat opérationnel et le BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, ont progressé de 1,3 % et de 8,7 % respectivement. Je suis très fier des réalisations de notre équipe. La cadence atteinte en 2016 nous place en bonne position pour connaître une rentabilité et un succès continus à long terme », a conclu M. Randell.

RÉALISATIONS STRATÉGIQUES EN 2016

En 2016, Chorus a renforcé ses activités de base et a pris les mesures suivantes en vue de réaliser ses objectifs en matière de diversification et de croissance :

  • elle a annoncé l'établissement de Chorus Aviation Capital Corp., dans le but de bâtir une entreprise de location d'appareils régionaux mondiale;
  • elle a réuni des capitaux de 200,0 millions de dollars dans le cadre d'un placement privé de titres d'emprunt convertibles auprès de Fairfax Financial, dont la clôture est prévue pour le 31 mars 2017;
  • elle a conclu son premier contrat de location d'appareils hors CAC important avec Air Nostrum relativement à quatre nouveaux appareils CRJ1000, dont deux qui ont déjà été livrés en 2016;
  • elle a fait progresser les produits tirés de la location d'appareils aux termes du CAC à 99,0 millions de dollars, soit une hausse de 44,0 %, de sorte que le nombre total d'appareils Q400 pris à bail s'établissait à 34 à la fin de l'exercice;
  • elle a renforcé Voyageur au moyen d'une nouvelle structure d'entreprise et de la revalorisation de la marque, y compris l'établissement des entreprises Voyageur Avparts et Voyageur Aerotech;
  • elle a redéployé des appareils Dash 8‑100 autrefois visés par le CAC grâce à des contrats de location conclus avec des tiers et aux nouvelles activités de transport aérien à contrat de Voyageur;
  • elle a constitué des stocks pour l'entreprise Voyageur Avparts au moyen de trois appareils Dash 8‑100 destinés à être désassemblés, ce qui a permis de maximiser la valeur de fin de vie du parc aérien;
  • elle a doublé la superficie du hangar situé dans les installations de Voyageur à North Bay afin de permettre la croissance du marché spécialisé dans la maintenance, la réparation et la révision;
  • elle a fondé les Services techniques Jazz et conclu deux contrats de maintenance avec des tiers;
  • elle a procédé à la modernisation du parc aérien par l'ajout de 12 appareils Q400 plus gros et plus efficaces et le retrait de 16 anciens petits appareils Dash 8‑100 et CRJ200;
  • elle a amélioré la compétitivité commerciale aux termes du CAC grâce à la modernisation du parc aérien, au passage de plus de 300 pilotes (depuis janvier 2015) à Air Canada au moyen du programme de mobilité des pilotes et à la conclusion d'une nouvelle convention collective à long terme avec les employés de la maintenance et de l'ingénierie, échéant en 2025;
  • elle a investi 6,0 millions de dollars dans des programmes de départ d'employés afin de modifier les paramètres démographiques de la main-d'œuvre et de réduire les frais continus.

QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2016

Au quatrième trimestre de 2016, Chorus a déclaré des produits opérationnels et un BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, de 315,1 millions de dollars et de 69,3 millions de dollars, respectivement, comparativement aux 357,4 millions de dollars et aux 65,7 millions de dollars, respectivement, inscrits en 2015. Ces résultats représentent une baisse de 11,8 % des produits opérationnels et une augmentation de 5,6 % du BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments.

  • Une tranche d'environ 29,0 millions de dollars de la réduction des produits opérationnels découlait du fait que, aux termes du CAC, Jazz a cessé d'acheter du carburant et de facturer les coûts en carburant et certains autres coûts à Air Canada. Les charges opérationnelles ont diminué également d'un montant correspondant.
  • Une tranche additionnelle de 20,8 millions de dollars de la réduction des produits opérationnels était grandement attribuable à la baisse des produits d'exploitation contrôlables, qui découlait généralement de la baisse du nombre d'heures cale à cale facturables aux termes du CAC et de réductions de coûts.

À l'exclusion des réductions des produits opérationnels liées aux deux éléments susmentionnés, les produits opérationnels ont progressé de 7,6 millions de dollars, en raison principalement de l'accroissement de 7,2 millions de dollars des activités de location d'appareils aux termes du CAC et de l'accroissement de 1,6 million de dollars des produits tirés des vols nolisés et d'autres contrats, qui a été compensé en partie par la baisse de 1,3 million de dollars des produits tirés d'autres activités.

Le BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, de 69,3 millions de dollars a augmenté de 3,7 millions de dollars, ou 5,6 %, par rapport aux 65,7 millions de dollars inscrits à la période correspondante de 2015. La hausse était principalement attribuable à l'accroissement de 7,6 millions de dollars des produits opérationnels, expliqué ci‑dessus, qui a été compensé en partie par les éléments suivants :

  • l'augmentation des charges opérationnelles liée à la réduction de 2,0 millions de dollars des coûts de main-d'œuvre et de maintenance capitalisés sur les appareils détenus en propriété relativement à d'importants travaux de maintenance et de révision;
  • l'augmentation de 1,8 million de dollars de la rémunération fondée sur des actions découlant de la fluctuation du cours des actions de Chorus;
  • l'augmentation de 0,1 million de dollars des autres charges.

Le résultat net ajusté, à l'exclusion des autres éléments, s'est établi à 31,2 millions de dollars, en baisse d'un trimestre à l'autre de 2,5 millions de dollars, ou 7,5 %. La hausse de 3,7 millions de dollars du BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, expliquée ci-dessus, a été principalement annulée par les éléments suivants :

  • l'augmentation de 3,9 millions de dollars de la dotation aux amortissements liée principalement aux nouveaux appareils;
  • l'augmentation de 1,7 million de dollars de la charge d'intérêts nette sur la dette à long terme.

Le résultat net s'est établi à 12,7 millions de dollars, inchangé par rapport au résultat de 2015.

Aux fins de communication de l'information, chaque fin de trimestre, Chorus convertit ses titres de créance liés aux appareils libellés en dollars américains en leur équivalent en dollars canadiens selon le taux de change en vigueur. Chorus gère son exposition au risque de change lié aux titres de créance à long terme par la facturation des paiements de location connexes aux termes du CAC conclu avec Air Canada dans la monnaie sous-jacente (dollar américain) aux titres de créance liés aux appareils. Par suite de cette conversion, au quatrième trimestre de 2016, Chorus a inscrit une perte de change latente de 12,5 millions de dollars comparativement à une perte de change latente de 19,6 millions de dollars à la période correspondante de 2015.

RÉSULTATS DE L'EXERCICE 2016

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, Chorus a déclaré des produits opérationnels et un BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, de 1 276,9 millions de dollars et de 248,1 millions de dollars, respectivement, comparativement aux 1 544,7 millions de dollars et aux 228,3 millions de dollars, respectivement, inscrits en 2015. Ces résultats représentent une baisse de 17,3 % des produits opérationnels et une augmentation de 8,7 % du BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments.

  • Une tranche d'environ 251,8 millions de dollars de la réduction des produits opérationnels découlait du fait que, aux termes du CAC, Jazz a cessé d'acheter du carburant et de facturer les coûts en carburant et certains autres coûts à Air Canada. Les charges opérationnelles ont diminué également d'un montant correspondant.
  • Une tranche additionnelle de 56,5 millions de dollars de la réduction des produits opérationnels était grandement attribuable à la baisse des produits d'exploitation contrôlables, qui découlait généralement de la baisse du nombre d'heures cale à cale facturables aux termes du CAC et de réductions de coûts.

À l'exclusion des réductions des produits opérationnels liées aux deux éléments susmentionnés, les produits opérationnels ont progressé de 40,4 millions de dollars, en raison principalement de l'accroissement de 30,3 millions de dollars des activités de location d'appareils aux termes du CAC et de l'augmentation de 9,5 millions de dollars des produits tirés des vols nolisés, d'autres contrats et d'autres activités. Chorus a fait l'acquisition de Voyageur le 1er mai 2015 et, par conséquent, les résultats de 2016 comprennent les résultats de l'entreprise de Voyageur sur une période additionnelle de quatre mois.

Le BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, s'est établi à 248,1 millions de dollars et s'est accru de 19,8 millions de dollars, ou 8,7 %, comparativement aux 228,3 millions de dollars inscrits à la période correspondante de 2015. L'augmentation était principalement attribuable à l'accroissement de 40,4 millions de dollars des produits opérationnels, expliqué ci‑dessus, qui a été compensé en partie par les éléments suivants :

  • l'augmentation des charges opérationnelles liées à la réduction de 6,7 millions de dollars des coûts de main-d'œuvre et de maintenance capitalisés sur les appareils détenus en propriété relativement à d'importants travaux de maintenance et de révision;
  • l'absence du gain de 2,8 millions de dollars inscrit en 2015 lié à la compression du régime de retraite des pilotes par suite du passage de pilotes de Jazz à Air Canada;
  • l'accroissement de 6,0 millions de dollars des charges liées aux activités d'expansion des affaires et de financement hors CAC;
  • les coûts de 1,7 million de dollars associés à la phase de transition du parc aérien;
  • une augmentation de 3,4 millions de dollars des autres charges, y compris les charges liées aux activités de Voyageur.

Le résultat net ajusté, à l'exclusion des autres éléments, s'est établi à 102,0 millions de dollars, en baisse d'un exercice à l'autre de 13,4 millions de dollars, ou 11,6 %. La hausse de 19,8 millions de dollars du BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, expliquée ci‑dessus, a été compensée par les éléments suivants :

  • l'augmentation de 21,6 millions de dollars de la dotation aux amortissements liée principalement aux nouveaux appareils et à Voyageur;
  • l'accroissement de 7,1 millions de dollars de la charge d'intérêts nette sur la dette à long terme;
  • la baisse de 2,9 millions de dollars des impôts sur le résultat net;
  • l'augmentation de 7,2 millions de dollars de la perte de change nette, à l'exclusion de la perte de change latente.

Le résultat net s'est établi à 111,8 millions de dollars, en hausse de 86,2 millions de dollars par rapport à 2015. L'augmentation était principalement attribuable à une baisse de 95,9 millions de dollars de la perte de change latente sur la dette à long terme et à une baisse de 8,0 millions de dollars des primes de signature aux termes des conventions collectives, baisses qui ont été compensées en partie par la baisse indiquée ci‑dessus de 13,5 millions de dollars du résultat net ajusté, à l'exclusion des autres éléments, et la baisse de 3,2 millions de dollars des produits d'intérêts et d'autres éléments.

PERSPECTIVES POUR 2017

Les filiales de Chorus continuent d'enregistrer des résultats conformes aux attentes de la direction, à l'appui d'un résultat opérationnel et de flux de trésorerie d'exploitation positifs. La présente période de déclaration reflète deux années marquées par des résultats opérationnels et financiers solides aux termes du CAC conclu avec Air Canada et démontre la valeur à long terme continue de cette source vigoureuse et stable de produits opérationnels.

Les mesures prises en 2016 placent Chorus dans une position qui lui permettra de connaître une croissance et une rentabilité à long terme stables. On prévoit que les progrès réalisés au titre de la mise en œuvre de la stratégie de diversification par la croissance des activités de location d'appareils se poursuivront avec l'ajout de cinq nouveaux appareils CRJ900 aux termes du CAC et l'établissement de Chorus Aviation Capital Corp. En outre, Chorus prévoit acquérir deux nouveaux appareils CRJ1000 et les louer à Air Nostrum d'ici la fin d'octobre 2017, ce qui portera à quatre le nombre total d'appareils CRJ1000 loués aux termes de cette entente.

Chorus prévoit faire croître ses activités de location d'appareils régionaux par l'intermédiaire de Chorus Aviation Capital Corp. en affectant les 200 millions de dollars réunis dans le cadre du placement privé de titres d'emprunt convertibles annoncé le 19 décembre 2016 à l'acquisition d'appareils destinés à être loués à des exploitants d'appareils régionaux. Chorus Aviation Capital Corp. prévoit affecter les capitaux d'une manière conforme aux rendements en vigueur sur le marché réalisés sur les contrats de location d'appareils neufs ou en milieu de vie.

Chorus estime que Chorus Aviation Capital Corp. a la possibilité de devenir l'une des plus grandes entreprises de location d'appareils régionaux au monde offrant une gamme complète de services aux exploitants partout sur la planète.

Chorus est résolue à créer de la valeur additionnelle pour ses actionnaires à long terme en renforçant les activités de base avec Jazz, en faisant croître et en diversifiant les produits tirés de la location d'appareils et en saisissant les occasions de croissance qui se présentent dans les activités de Voyageur.

Selon l'information sur les horaires reçue d'Air Canada, on prévoit que le nombre d'heures cale à cale facturables pour 2017 se situera entre 360 000 et 374 000, sur la base de 117 appareils visés au 31 décembre 2017. Le nombre réel d'heures cale à cale facturables pour 2017 pourrait varier de la fourchette prévue en raison d'un certain nombre de facteurs (voir la rubrique 9 - Facteurs de risque du rapport de gestion pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2016). La transition du parc aérien visé par le CAC à de plus gros appareils fera croître d'environ 10 % les sièges‑milles offerts au cours de l'exercice 2017 par rapport à l'exercice 2016.

On prévoit que, en 2017, les dépenses en immobilisation, à l'exclusion des dépenses affectées à l'acquisition d'appareils et au programme d'entretien prolongé, mais y compris les importants travaux de maintenance et de révision capitalisés, se situeront entre 45 millions de dollars et 55 millions de dollars.

Conférence téléphonique et diffusion Web audio à l'intention des investisseurs

Chorus tiendra une conférence téléphonique à 9 h 30, heure de l'Est, le jeudi 16 février 2017, afin d'analyser les résultats du quatrième trimestre et de la fin de l'exercice de 2016. On peut participer à la conférence en composant le 1 888 231‑8191. La conférence sera diffusée simultanément sur le Web, en mode audio à l'adresse : http://event.on24.com/r.htm?e=1347957&s=1&k=23FBD5ABBF50E6DF1451A9A9DA526CAA
Il s'agit d'une diffusion Web en mode audio seulement. Le lecteur Media Player ou Real Player est nécessaire pour écouter la diffusion audio; veuillez donc le télécharger bien avant la conférence.

La conférence téléphonique diffusée sur le Web sera archivée sur le site Web de Chorus, à l'adresse www.chorusaviation.ca, sous Rapports > Présentations de la haute direction. On pourra également l'écouter en différé jusqu'à minuit, heure de l'Est, le 24 février 2017, en composant le 1 855 859‑2056 (sans frais), et en entrant le code d'accès 52407812#.

1)MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR

Le présent communiqué présente plusieurs mesures non conformes aux PCGR qui complètent l'analyse des résultats de Chorus. Ces mesures sont fournies pour permettre au lecteur d'approfondir sa compréhension de nos résultats financiers courants. Elles sont fournies également pour permettre aux investisseurs et à la direction d'évaluer autrement nos résultats opérationnels, soit d'une manière qui met en lumière le rendement de nos activités poursuivies, et pour leur donner une base de comparaison cohérente entre les diverses périodes. Les mesures financières non conformes aux PCGR ne sont pas des mesures reconnues aux termes des PCGR et, par conséquent, elles ne sont probablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Un rapprochement de ces mesures non conformes aux PCGR et des mesures conformes aux PCGR qui s'y rapprochent le plus est présenté dans le rapport de gestion daté du 15 février 2017 (le « rapport de gestion »).

BAIIA et BAIIA ajusté

Le BAIIA se définit comme le bénéfice avant intérêt net, dépenses, impôts et amortissement et est une mesure financière non reconnue par les PCGR. Le BAIIA ajusté (résultat net avant intérêt net, dépenses, impôts et amortissement et autres éléments comme la perte de valeur et les gains ou pertes de change) est une mesure financière non reconnue par les PCGR qui est utilisée par Chorus et couramment par d'autres transporteurs régionaux du secteur en guise de mesure financière supplémentaire du rendement opérationnel. La direction est d'avis que le BAIIA ajusté aide les investisseurs à comparer les résultats de Chorus sur une base constante sans égard à l'amortissement qui est un élément hors caisse et qui peut varier sensiblement selon les méthodes comptables et les facteurs tels que le coût historique. Le BAIIA ajusté ne devrait pas être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie, car il ne tient pas compte de l'incidence de la croissance du fonds de roulement, des dépenses en immobilisations, du remboursement de la dette et d'autres entrées et sorties de fonds, qui figurent dans l'état des flux de trésorerie faisant partie des états financiers de Chorus. Les primes de signature, les frais de consultation stratégique, les frais de consultation aux termes du CAC et les coûts liés aux programmes de départ des employés ont été inclus dans notre définition de BAIIA ajusté. Le BAIIA ajusté, à l'exclusion des autres éléments, exclut les primes de signature, les frais de consultation stratégique, les frais de consultation aux termes du CAC et les coûts liés aux programmes de départ des employés.

Résultat net ajusté

Le résultat net ajusté et le résultat net ajusté par action sont utilisés par Chorus pour évaluer le rendement sans les effets des gains ou des pertes de change latents sur la dette à long terme et les contrats de location‑financement liés aux appareils. Chorus gère son exposition au risque de change lié aux titres de créance à long terme par la facturation des paiements de location connexes prévus par le CAC dans la monnaie sous-jacente (dollar américain) au titre de créance lié aux appareils. Ces éléments sont exclus puisqu'ils ont une incidence sur la comparaison possible entre nos résultats financiers, d'une période à l'autre, et pourraient déformer l'analyse des tendances dans le rendement de l'entreprise. L'exclusion de ces éléments ne suppose pas qu'ils ne soient pas récurrents en raison de la fluctuation permanente du taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain. Les primes de signature, les frais de consultation stratégique, les frais de consultation aux termes du CAC et les coûts liés aux programmes de départ des employés ont été inclus dans notre définition du résultat net ajusté. Le résultat net ajusté, à l'exclusion des autres éléments, exclut les primes de signature, les frais de consultation stratégique, les frais de consultation aux termes du CAC et les coûts liés aux programmes de départ des employés.

Information prospective

Le présent communiqué doit être lu parallèlement aux états financiers consolidés audités de Chorus pour les exercices clos les 31 décembre 2016 et 2015 ainsi qu'au rapport de gestion daté du 15 février 2017; ces documents ont été déposés auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (on peut les consulter à l'adresse www.sedar.com).

Le présent communiqué peut renfermer de l'« information prospective » au sens de la législation canadienne en valeurs mobilières applicable. On repérera l'information prospective à l'emploi de termes ou d'expressions comme « prévoit », « croit », « pourrait », « estime », « s'attend à », « a l'intention de », « peut », « planifie », « prédit », « projette », « devrait » et « suppose » ou des termes ou expressions similaires, y compris des hypothèses. Cette information peut, entre autres, porter sur des observations concernant des stratégies, des attentes, des activités planifiées ou des mesures futures.

L'information prospective concerne des analyses et d'autres informations qui sont fondées sur des prévisions de résultats futurs, des estimations de montants ne pouvant être établis dans l'immédiat et d'autres événements incertains. Par nature, l'information prospective repose sur des hypothèses, dont celles qui sont décrites ci‑dessous, et elle comporte des risques et incertitudes importants. Aucune prévision ou projection n'est donc entièrement fiable en raison, notamment, des circonstances externes, de l'évolution des conditions du marché et de l'incertitude générale qui caractérise le secteur. Cette information met en jeu des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont exprimés dans l'information prospective. Les résultats indiqués dans l'information prospective pourraient différer sensiblement des résultats réels pour un certain nombre de raisons, notamment les risques liés à la dépendance économique de Chorus envers Air Canada et à sa relation avec celle‑ci, les risques liés au secteur du transport aérien (y compris les activités aériennes internationales dans les marchés émergents et les zones d'agitation politique), à la location d'appareils (y compris la situation financière des preneurs à bail, la disponibilité des appareils, l'accès aux capitaux, la fluctuation de la valeur du marché des appareils et les risques afférents à la concurrence et à la situation politique), le non‑respect par Chorus ou toute autre partie des conditions préalables à la réalisation des livraisons d'appareils futures à Air Nostrum et/ou au placement privé de titres d'emprunt convertibles, aux prix de l'énergie, aux conditions du secteur, au marché, au crédit et à l'économie en général (y compris un repli économique sévère et prolongé qui pourrait entraîner une réduction des paiements aux termes du CAC), à la concurrence accrue touchant Chorus et/ou Air Canada, aux questions et aux coûts d'assurances, aux questions et aux coûts d'approvisionnement, aux conflits armés, aux attentats terroristes, aux incidents avec les appareils et aux accidents d'appareils, à la fraude, aux attaques à la cybersécurité et à d'autres actes criminels par des parties internes ou externes, aux épidémies, aux facteurs environnementaux ou aux catastrophes naturelles, aux fluctuations de la demande attribuables au caractère saisonnier des activités de Chorus ou à la conjoncture économique, à la capacité de réduire les charges opérationnelles et les effectifs, à la capacité de Chorus d'obtenir du financement, à la capacité de Chorus d'embaucher et de maintenir en poste les employés talentueux dont elle a besoin pour ses activités actuelles et sa croissance future; à la capacité de Chorus de demeurer en règle aux termes du CAC et de renouveler ou de remplacer le CAC ou d'autres contrats importants, aux relations de travail, aux négociations collectives ou aux conflits de travail, aux enjeux en matière de retraite et à la charge de retraite, aux taux de change et d'intérêt, aux clauses liées à l'effet de levier et aux clauses restrictives dans les facilités de prêt, à l'incertitude entourant les paiements de dividendes, à la gestion de la croissance, aux modifications législatives, aux faits nouveaux ou aux procédures réglementaires défavorables dans les pays où Chorus et ses filiales exercent ou exerceront des activités, de même qu'aux litiges ou aux poursuites en instance ou futurs engagés par des tiers. Pour un exposé détaillé des risques, se reporter à la rubrique 9, « Facteurs de risque » du rapport de gestion pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2016. Les énoncés contenant de l'information prospective et figurant dans le présent document représentent les attentes de Chorus en date du 16 février 2017 et pourraient changer après cette date. Chorus décline toutefois toute intention ou obligation d'actualiser ou de modifier cette information prospective à la lumière de nouveaux éléments d'information, d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

À propos de Chorus
Chorus, dont le siège social est établi à Halifax, en Nouvelle-Écosse, a été constituée en société le 27 septembre 2010. Sa vision est d'offrir l'aviation régionale au monde entier. Chorus est propriétaire de Jazz Aviation et de Voyageur Aviation, sociétés qui exercent leurs activités de manière sûre et dynamique depuis longtemps et qui sont reconnues pour l'excellence de leur service à la clientèle dans le domaine des activités de nolisement, de l'ingénierie, de la gestion des parcs aériens et des activités de maintenance, de réparation et de révision d'appareils. Depuis 2009, Chorus loue ses avions régionaux en vue de leur exploitation par Jazz sous la marque Air Canada Express. Elle a récemment constitué Chorus Aviation Capital Corp., entreprise destinée à devenir l'un des plus importants fournisseurs de contrats de location d'appareils régionaux et de services de soutien du monde entier. Les actions à droit de vote variable de catégorie A et les actions à droit de vote de catégorie B de Chorus sont négociées à la Bourse de Toronto sous le symbole « CHR ». www.chorusaviation.ca

 

SOURCE Chorus Aviation Inc.

Renseignements : Relations avec les médias pour Chorus : Manon Stuart, Halifax (Nouvelle-Écosse), 902 873-5054, mstuart@chorusaviation.ca; Debra Williams, Toronto (Ontario), 905 671-7769, dwilliams@chorusaviation.ca; Relations avec les analystes : Nathalie Megann, Halifax (Nouvelle-Écosse), 902 873-5094, nmegann@chorusaviation.ca

LIENS CONNEXES
www.chorusaviation.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.