Chilliwack Cattle Sales plaide coupable à des accusations de cruauté animale à la suite d'une enquête en caméra cachée de Mercy For Animals

L'entreprise et son propriétaire se sont rendus coupables de cruauté envers les animaux à la suite d'une enquête en caméra cachée montrant des actes révoltants de maltraitance. Mercy For Animals demande de meilleures protections juridiques pour les animaux d'élevage.

VANCOUVER, le 16 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Plus tôt aujourd'hui, Chilliwack Cattle Sales, la plus importante usine de production laitière au Canada, ainsi que l'un de ses propriétaires ont été reconnus coupables d'avoir enfreint la Loi sur la prévention de la cruauté envers les animaux de la Colombie-Britannique (BC Prevention of Cruelty to Animals Act). La compagnie et son propriétaire font face à une amende pouvant aller jusqu'à 75 000$ en plus d'une suramende compensatoire. La ferme a plaidé coupable à trois accusations de cruauté envers les animaux. Un des propriétaires, Wesley Kooyman, a plaidé coupable à une accusation de cruauté envers les animaux. Wesley Kooyman fait aussi face à une peine l'empêchant d'être propriétaire d'animaux et d'avoir le contrôle d'une ferme pour un an.

Ces condamnations exemplaires surviennent à la suite d'une enquête en caméra cachée réalisée par Mercy For Animals, un organisme international de protection des animaux. La vidéo montre des travailleurs de Chilliwack Cattle Sales en train d'asséner des coups de pied, des coups de poing et de battre des animaux avec des chaînes, des tuyaux en métal, des cannes et des râteaux. C'est la première fois qu'une ferme industrielle et son propriétaire sont reconnus coupable de cruauté animale pour les agissements de leurs employés à la suite d'une enquête en caméra cachée d'un groupe de protection des animaux.

Nous prévoyons que les peines imposées seront annoncées formellement par la cour plus tard cet après-midi (heure du Pacifique). Mercy For Animals presse la cour de Chilliwack de punir ces agresseurs à la sentence maximale prévue par la loi. Sept autres travailleurs ont aussi été accusés de cruauté envers les animaux. Leurs cas sont toujours en attente.

L'enquête de Mercy For Animals a mené le ministre de l'Agriculture de la Colombie-Britannique, Norm Letnick, à modifier la Loi sur la prévention de la cruauté envers les animaux de la Colombie-Britannique (BC Prevention of Cruelty to Animals Act) afin d'y inclure le Code de pratique de l'industrie laitière, mais sans lui donner force de loi. Le Code de pratique de l'industrie laitière énonce des exigences minimales en ce qui concerne le traitement et le bien-être des vaches laitières au Canada. Selon des rapports obtenus à la suite de demandes d'accès à l'information, le BC Milk Marketing Board a récemment constaté que plus de 25 % des fermes laitières de la Colombie-Britannique ont omis de se conformer au Code provincial de pratique pour le bien-être des animaux au cours des 18 derniers mois. Les rapports d'inspection ont montré des problèmes tels que la surpopulation, des animaux boîtant ou sales, des queues accidentellement arrachées par des machines, le marquage et l'écornage de veaux sans médicament contre la douleur, des vaches étendues directement sur le béton, et l'omission de produire un manuel détaillant les pratiques de gestion de chaque exploitation.

Mercy For Animals demande maintenant à toutes les provinces, y compris la Colombie-Britannique, de donner force de loi au Code de pratique de l'industrie laitière dans les législations provinciales. En lui donnant force de loi, le Code pourra établir des exigences de base afin que les vaches laitières reçoivent un minimum de soins et soient humainement prises en charge.

« Il est clair que l'industrie laitière est incapable de s'autoréglementer, » a déclaré Nathan Runkle, président de Mercy For Animals. « Nous avons besoin de lois plus musclées et de plus de surveillance pour protéger les animaux de ferme de souffrances inutiles et de violence. Donner force de loi au Code de pratique de l'industrie laitière dans chacune des provinces serait la première étape qui assurerait que la maltraitance des animaux comme nous avons découvert à Chilliwack ne se reproduise plus jamais. »

Pour voir la vidéo de l'enquête en caméra cachée, visitez CanadaDairy.MercyForAnimals.org

 

SOURCE Mercy For Animals

Renseignements : Krista Hiddema : 416 666-3093; Vandhana Bala : 312 909-6051


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.