Chiens dangereux - L'autonomie municipale au cœur du rapport, se réjouit la FQM

QUÉBEC, le 1er sept. 2016 /CNW Telbec/ - Alors que le ministère de la Sécurité publique a rendu public hier le rapport du comité de travail sur l'encadrement des chiens dangereux, la FQM se réjouit du maintien de l'autonomie municipal dans la réglementation canine.

Le comité, auquel siégeait la FQM, recommande une catégorisation des chiens selon des critères de dangerosité auxquels sont rattachées des conditions d'acquisition et de possession. Cependant, le comité ne recommande pas l'interdiction de certaines races de chiens et laisse le champ libre aux municipalités pour réglementer en ce sens.

« La FQM est satisfaite des travaux du comité dont l'objectif était de rassurer la population, explique M. Richard Lehoux, président de la FQM. Nous sommes heureux de voir que le comité recommande des balises minimales auxquelles peut se greffer une réglementation municipale plus sévère pouvant aller jusqu'au bannissement de certaines races, selon les préoccupations des communautés concernées. »

Alors que les questions d'acceptabilité sociale font les manchettes concernant l'exploitation de nos ressources naturelles, nous croyons que le contrôle des animaux de compagnie doit également se faire en concordance avec la volonté des communautés locales.

« Plusieurs exemples réussis de contrôle des chiens à l'échelle des MRC existent, partout sur le territoire, permettant de faire bénéficier les plus petites municipalités de services de qualité. Nous sommes heureux de constater que le rapport final reprend nos préoccupations quant au financement de telles initiatives qui deviendront essentielles pour l'application de la nouvelle réglementation. », ajoute M. Lehoux.

Le contrôle des animaux dangereux peut représenter des coûts importants pour une municipalité, surtout si des obligations supplémentaires sont ajoutées comme le suggère le rapport du comité. La FQM est disponible afin d'assister le gouvernement dans la détermination des coûts associés à ces responsabilités et demande que toute nouvelle législation soit accompagnée de nouveaux fonds.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

 

SOURCE Fédération québécoise des municipalités

Renseignements : David Juneau, Conseiller en relation avec les médias, 581-309-7093 / 418-651-3343, poste 263, djuneau@fqm.ca

RELATED LINKS
http://fqm.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.