"Chez soi: le premier choix"... À qui la responsabilité ?

LÉVIS, QC, le 5 mars /CNW Telbec/ - En rencontre hier, les membres du conseil d'administration de la Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec (ci-après nommée la Fédération), principalement composé d'aînés, ont abordé l'une de leurs principales préoccupations : la situation des personnes âgées face au désengagement du gouvernement. La découverte d'un couple d'aînés, décédés cette semaine dans Charlevoix, a fait ressortir de façon accablante le problème d'isolement des personnes âgées. "Il est grand temps d'attirer l'opinion publique sur ce constat alarmant, car la population est vieillissante et cette situation ne peut que s'aggraver si on n'y met pas les ressources financières nécessaires", soutient M. Robert Brouillard, président de la Fédération.

M. Robert Brouillard, étant lui-même un aîné, constate que les personnes âgées ont des besoins grandissants d'accompagnement et que plusieurs d'entre elles n'ont plus la capacité de s'offrir les services d'aide à domicile, faute de soutien financier. "L'isolement et la perte d'autonomie entraînent forcément un besoin de soutien pouvant être satisfait par les organisations d'aide à domicile. Les coopératives de services à domicile sont en mesure de répondre à ces besoins, pourvu que les aînés en aient les moyens financiers.

"Il est donc impératif de bonifier le Programme d'exonération financière pour les services d'aide domestique (PEFSAD), sous la responsabilité du Ministère de la Santé et des Services sociaux", fait valoir M. Gilles Bergeron, secrétaire du conseil d'administration de la FCSDSQ et lui-même président d'une entreprise en aide domestique. Il a pu constater une diminution importante des demandes d'heures de services de la part des usagers dans sa région, faute de moyens.

Aide réclamée au gouvernement

Précisons que les coopératives de services à domicile sont administrées par une majorité d'aînés. Ces derniers étant des usagers de ces services, ils se sentent particulièrement interpellés par les événements survenus cette semaine. Depuis plusieurs années, ces "coopérateurs aînés" ont pris leurs responsabilités et leur situation en main en mettant sur pied des organisations qui répondent à leurs besoins spécifiques. Ces gens ont contribué toute leur vie à la vitalité économique de la société et n'oublions pas que d'offrir un minimum de bien-être à nos aînés constitue sans l'ombre d'un doute une responsabilité collective. C'est pourquoi ces coopérateurs aînés implorent maintenant la ministre déléguée aux Services Sociaux, madame Lise Thériault, d'avoir un minimum de compassion pour leur réalité en injectant les sommes requises à l'accessibilité des services d'aide à domicile. Il est de notre devoir de permettre aux aînés d'être accompagnés dans cette phase de la vie qu'est la vieillesse.

Les coopérateurs aînés ont profité de la tenue de leur conseil d'administration pour joindre leur voix aux porte-parole des organisations représentant les entreprises d'économie sociale en aide domestique afin de dénoncer la situation actuelle et anticipée. "Les situations d'isolement et de dégradation de qualité de vie chez nos aînés seront malheureusement de plus en plus fréquentes. En tant que coopérateurs aînés, nous avons pris nos responsabilités, que le gouvernement prenne les siennes en mettant dans son prochain budget les sommes qui permettront aux aînés d'avoir les moyens d'avoir accès au soutien à domicile", termine le président de la Fédération.

La Fédération regroupe 50 coopératives et OSBL de services à domicile qui offrent des services d'aide domestique et d'assistance à la personne à plus de 35 000 usagers à travers le Québec. Ce réseau livre annuellement plus de 2,6 millions d'heures de services par l'entremise d'environ 3000 employé(e)s. La Fédération regroupe également des coopératives de santé qui comptent environ 18 000 membres et offrent des services de prévention et de soins de santé pour des collectivités du Québec.

SOURCE Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec

Renseignements : Renseignements: J. Benoit Caron, directeur général, La Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec, Cell.: (418) 717-8882; Source: Pauline Chauvette, responsable des communications, La Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec, (418) 837-8882, poste 226

Profil de l'entreprise

Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.