Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l'État - Une Charte qui viole nos droits et libertés et alimente la division et la chicane

QUÉBEC, le 7 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Le chef du Parti libéral du Québec, monsieur Philippe Couillard et le porte-parole de l'opposition officielle pour la Charte de la langue française et en matière de Laïcité, monsieur Marc Tanguay, accueillent avec déception le projet de loi n°60 : Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l'État ainsi que d'égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d'accommodement. Monsieur Couillard a d'ailleurs fait parvenir aujourd'hui à la première ministre une lettre exprimant clairement sa volonté de revenir à une position plus raisonnable et de prévenir une fracture sociale dont les premiers signes ont déjà commencé à se manifester.

« Malheureusement, le projet de loi du gouvernement péquiste est l'opposé d'un geste rassembleur. Il constitue, selon les mots de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, une attaque sans précédent contre les droits et libertés des Québécois. Les véritables adversaires d'une société de droit comme la nôtre sont l'intégrisme et l'extrémisme religieux sous toutes leurs formes, et dans les faits, le projet de charte n'apporte aucune solution ou réponse à ces deux phénomènes. Aujourd'hui est un triste jour pour le Québec et jamais nous ne serons complices d'une telle manœuvre qui divise le Québec et fracture notre société. Je veux dire aux Québécois que le Parti libéral du Québec, fidèle à ses valeurs profondes, défendra les droits et les libertés de tous les citoyens et n'acceptera jamais d'appuyer le projet de Charte tel que déposé par le Parti québécois », a affirmé monsieur Couillard.

Rappelons que le 5 septembre dernier, Philippe Couillard a rendu public le fruit de la réflexion du Parti libéral du Québec au sujet de la neutralité religieuse de l'État. Depuis ce temps, l'opposition officielle tend la main au gouvernement afin d'adopter rapidement un projet de loi qui fait consensus et qui rassemble tous les Québécois. Ce projet de loi devrait établir :

  • Les balises entourant les demandes d'accommodements;
  • Que les services donnés et reçus par l'État doivent être à visage découvert;
  • La neutralité religieuse des institutions de l'État dans notre Charte des droits et libertés de la personne.

« Dans le contexte de l'actuel débat sur la neutralité religieuse des institutions de l'État, l'avancement et l'intérêt supérieur du Québec demandent que les partis posent des gestes rassembleurs. Il est indéniable que plusieurs éléments proposés par les partis d'opposition, dont le Parti libéral du Québec, représentent l'essence même de ce qui devrait constituer l'approche législative en la matière. Plutôt que de travailler à résoudre les véritables problèmes, ce gouvernement s'entête et refuse notre offre qui se veut responsable, inclusive et respectueuse de nos droits et nos libertés. Aujourd'hui, le Parti québécois a encore une fois fait un choix purement partisan à des fins électoralistes, celui de la division et de la confrontation », a conclu monsieur Tanguay.

SOURCE : Aile parlementaire du Parti libéral du Québec

Renseignements :


Mathieu St-Pierre
Attaché de presse
Aile parlementaire libérale
418 643-2301

Harold Fortin
Attaché de presse
Chef du Parti libéral du Québec
418 572 - 4356


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.