Charline Grant parvient à un règlement avec le York Region District School Board dans sa cause relative aux droits de la personne

TORONTO, le 18 mai 2017 /CNW/ - « J'ai commencé à me battre pour mes enfants. Avec d'autres parents et membres de la collectivité, nous avons dénoncé le racisme au sein du système d'éducation de l'Ontario », a déclaré Charline Grant, après être parvenue à un règlement avec le York Region District School Board dans sa cause relative aux droits de la personne.

À la suite d'une longue lutte, Charline Grant a reçu des excuses formelles du conseil scolaire ainsi que la promesse que des mesures concrètes seraient prises pour éliminer le racisme au sein du conseil. Le règlement prévoit l'engagement du conseil à prendre les mesures suivantes :

  • Établir un Bureau des droits de la personne qui recueillera et distribuera des données sur l'équité.
  • Mettre en place une formation obligatoire pour l'ensemble du personnel sur les sujets suivants : l'équité, les droits de la personne, le racisme et l'anti-oppression, y compris le racisme anti-noir.
  • Fournir de la formation sur le respect des droits de la personne à tous les employés qui supervisent les processus de plainte.
  • S'assurer que les élèves qui subissent de la discrimination sont au courant de l'existence des services de soutien.
  • Tenir un atelier de deux jours pour voir comment offrir des programmes éducatifs aux étudiants victimes de racisme, sur des sujets comme l'islamophobie, le racisme anti-noir et le racisme anti-autochtone.
  • Former des sous-comités pour régler les problèmes que sont le racisme anti-noir et l'islamophobie, et inviter les membres de la collectivité à y participer.

Le conseil reconnaît que les parents et les membres de la collectivité ont perçu ses réponses comme « hostiles, dédaigneuses, arrogantes et inappropriées », et que « c'est ainsi que les parents et les membres de la collectivité ont perçu les réponses du conseil à l'égard des plaintes en matière de droits de la personne, y compris les plaintes concernant le racisme anti-noir. »

Roger Love, l'avocat de Grant du Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne, a salué le vibrant plaidoyer qu'a livré Grand pour ses enfants et les membres des collectivités noires de l'Ontario. « C'est à l'école que tout commence - c'est un lieu où nous devons apprendre que nous devons être traités équitablement. Le racisme n'a pas sa place dans nos salles de classe bondées ni dans les réunions du conseil scolaire. »

Le Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne offre de l'aide juridique gratuite aux membres des collectivités de l'Ontario qui ont subi de la discrimination, contrairement au Code des droits de la personne de l'Ontario.

LIENS CONNEXES
www.hrlsc.on.ca

SOURCE Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne

Renseignements : Jennifer Ramsay, Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne, 416 597-4958, cellulaire : 416 522-5931

LIENS CONNEXES
www.hrlsc.on.ca

Profil de l'entreprise

Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.