Chantier à la station Berri-UQAM : la STM doit se soucier davantage des usagers

MONTRÉAL, le 8 mars 2016 /CNW Telbec/ - Les chantiers qui se succèdent depuis plus de cinq ans à la station de métro Berri-UQAM causent une frustration grandissante chez les usagers. Projet Montréal appelle la Société de transport de Montréal (STM) à mieux coordonner les travaux afin de réduire leur impact sur les 13 millions de personnes qui transitent chaque année à la station Berri-UQAM.

En voulant réaliser plusieurs travaux de réfection de la station Berri-UQAM en même temps, la STM semble avoir oublié d'évaluer l'impact que cela aurait sur les usagers. « La frustration qu'occasionnent les travaux est particulièrement frappante depuis la fermeture de l'escalier central qui relie la ligne verte en direction Angrignon à la ligne orange en direction Côte-Vertu. En y ajoutant les wagons bondés, les ralentissements et autres interruptions de services, il est évident que le niveau d'insatisfaction des usagers est en hausse. La STM doit éviter de prendre les usagers du métro pour acquis. Il serait malheureux que les désagréments que vivent quotidiennement les usagers à la station Berri-UQAM les incitent à délaisser le métro », a déclaré Craig Sauvé, porte-parole de l'Opposition officielle en matière de transport.

Les retards s'accumulent

Plusieurs travaux amorcés à la station Berri-UQAM accusent des mois de retard. À titre d'exemple, la réfection du corridor situé en tête du train du quai Montmorency devait être complétée en octobre 2015, puis en février 2016. En date d'aujourd'hui, le corridor n'est toujours pas accessible. De plus, Radio-Canada révélait, lundi, que des travaux d'installation des nouveaux finis muraux avaient été bâclés et devaient être refaits, une situation que Projet Montréal juge inacceptable. « Au-delà du désagrément de constater que les travaux ne sont pas terminés à la date promise ou pire, qu'ils sont bâclés, les usagers doivent composer avec la frustration de n'avoir droit qu'à très peu d'information sur les chantiers et les échéanciers prévus. Sur le site web de la STM, il faut cliquer sur quatre onglets avant d'accéder aux informations sur les travaux à la station Berri-UQAM. La STM peut faire mieux », a ajouté Craig Sauvé.

Projet Montréal demande à la STM de reprendre le contrôle des travaux à la station Berri-UQAM, de communiquer clairement ses échéanciers et son plan de match pour la suite des travaux, et de mettre en place une meilleure gestion du trafic piéton sur les quais des lignes orange et verte. « Les travaux à la station Berri-UQAM profiteront aux usagers lorsqu'ils seront complétés, mais il ne doivent pas les faire fuir dans l'intervalle. La STM doit démontrer un plus grand souci du bien-être de ses usagers », a conclu Craig Sauvé.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.