Changements climatiques - Le Québec doit se fixer une cible ambitieuse
rapidement

MONTRÉAL, le 2 oct. /CNW Telbec/ - En vue de la 15e Conférence de l'ONU sur les changements climatiques qui aura lieu à Copenhague du 7 au 18 décembre prochain, la chef du Parti Québécois et députée de Charlevoix, Pauline Marois, accompagnée par le député de L'Assomption et porte-parole en matière de développement durable et d'environnement, Scott McKay, et la députée de Rosemont et porte-parole en matière de relations internationales, Louise Beaudoin, a dévoilé la cible du Parti Québécois en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

"Pour lutter efficacement contre les changements climatiques, le Québec doit être un leader et se fixer une cible ambitieuse. Nous partageons entièrement la cible proposée par la communauté scientifique internationale, soit une réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 25 % en dessous des niveaux de 1990", a indiqué Pauline Marois.

"Nous croyons, au Parti Québécois, que le Québec a la capacité d'atteindre cette cible et qu'à cet égard, nous devons faire preuve de courage et de volonté politique pour apporter notre contribution à une planète plus saine et à un Québec plus vert. Pourquoi le gouvernement n'a pas eu le courage de déposer une stratégie précise et concrète au lieu de soumettre pas moins de quatre scénarios plus ou moins ambitieux?", s'interroge Pauline Marois.

"Faut-il le rappeler, nous sommes à moins de 67 jours de Copenhague et le Québec n'a pas une position très claire. Est-ce que le premier ministre souhaite ainsi éviter une confrontation avec le Canada? Pourquoi ne pas démontrer un leadership dans ce domaine et adopter une stratégie sur la base des normes de la communauté scientifique et des groupes environnementaux", a indiqué Scott McKay.

"J'ai écouté la ministre de l'Environnement lors de sa conférence de presse hier. Je suis satisfait qu'elle ait tenu compte de notre recommandation à l'effet de tenir une consultation publique. Cependant, je demeure très déçu de la façon dont ce gouvernement traite le dossier de l'environnement. La ministre Beauchamp et son premier ministre, au cours des dernières semaines, voyagent beaucoup à l'étranger et font plus de relations publiques que leurs devoirs au Québec. Quand on regarde attentivement le bilan du gouvernement, on constate qu'il n'est vraiment pas un leader en matière d'environnement. Qu'on prenne seulement quelques exemples : le retard dans la politique de l'eau, les redevances sur l'utilisation industrielle et commerciale de l'eau, ou encore le retard dans la politique de gestion des matières résiduelles", a constaté le député de L'Assomption.

Pour sa part, Louise Beaudoin a mentionné que "le Québec doit pouvoir parler en son nom à Copenhague. Le gouvernement du Québec, s'il veut faire preuve d'un vrai leadership dans ce dossier, doit tout faire pour obtenir une place lui permettant de participer, à part entière, aux négociations internationales concernant la lutte sur les changements climatiques. Prendre éventuellement la parole à la conférence, comme le rêve Jean Charest, au nom de quelques États non souverains, est une bien piètre consolation et cela n'est pas à la hauteur des ambitions qu'ont les Québécois sur la scène mondiale".

"Le Canada est le mauvais élève international en matière de changements climatiques et malheureusement c'est le gouvernement fédéral qui représentera le Québec à cette conférence. Un Québec souverain n'aurait pas eu à rester en retrait d'un lieu de décision important pour l'avenir de notre environnement. Être souverain, c'est parler en son propre nom, c'est participer aux négociations et aux décisions qui auront une influence sur notre quotidien et c'est aussi la responsabilité d'appliquer un traité international", a conclu Pauline Marois.

SOURCE Parti Québécois

Renseignements : Renseignements: Marie Barrette, Attachée de presse, (418) 930-1947; Source: Manuel Dionne, attaché de presse, Parti Québécois, (514) 207-8303

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.