Centres de compostage et de biométhanisation - « Oui aux recommandations de l'OCPM, mais davantage de garanties pour Saint-Michel » — Louise Harel

MONTRÉAL, le 19 févr. 2013 /CNW Telbec/ - « Vision Montréal a réclamé l'équité territoriale dans le dossier du traitement du compostage et de la biométhanisation. C'est d'ailleurs grâce à notre intervention au conseil de ville que s'est tenue la première consultation publique de l'OCPM sur les diverses installations à Montréal. Vision Montréal appuie les recommandations de l'OCPM quant aux quatre sites retenus. Toutefois, nous comprenons l'inquiétude des citoyens de Saint-Michel en regard du lourd passé associé à ce site et nous réclamons des garanties de la Ville afin de dissiper les craintes et de favoriser une meilleure acceptabilité sociale », a déclaré Mme Louise Harel, chef de l'Opposition officielle et chef de Vision Montréal.

« Nous sommes favorables à ce que les mesures proposées pour le site de l'arrondissement de Saint-Laurent s'appliquent aux quatre sites de compostage et de biométhanisation. Nous demandons que :

  • les bâtiments respectent les critères LEED Or et soient dotés d'un toit vert;
  • l'aménagement paysager autour des centres intègre une œuvre d'art public;
  • l'aménagement paysager permette le déroulement d'activités bénéficiant aux résidents du secteur et en lien avec la vocation du site;
  • soit mis sur pied immédiatement des comités de suivi largement composés de citoyens, et chargés du suivi de l'ensemble des nuisances, notamment le camionnage, et non seulement les nuisances liées aux odeurs;
  • un fonds vert soit créé visant à financer des projets environnementaux à portée communautaire », a-t-elle expliqué.

DAVANTAGE DE GARANTIES POUR ST-MICHEL : VERS UN PÔLE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

« Contrairement à l'information véhiculée, l'ensemble du complexe environnemental de Saint-Michel (CESM) dans lequel est projeté le projet de centre de compostage n'est toujours pas zoné « parc » mais plutôt « grand espace vert », ce qui signifie qu'il pourrait rester en friche et sans aménagement. C'est pourquoi la Ville doit rapidement zoner « parc » tout ce secteur et s'engager à l'aménager tel que promis et annoncé à la population depuis de nombreuses années », a fait valoir Mme Harel.

« De plus, le certificat d'autorisation doit spécifiquement entériner un usage exclusif de compostage afin de prévenir l'ajout de tout autre usage et de garantir que le centre ne recevra que des résidus verts et non des ordures ménagères », a-t-elle poursuivi.

« En troisième lieu, afin de diminuer les nuisances dans le pôle culturel, les Michelois doivent avoir l'assurance du déplacement du camionnage vers la zone industrielle. Pour ce faire, la Ville doit entreprendre des négociations avec la TOHU et le Cirque du Soleil, dans les meilleurs délais », a-t-elle ajouté.

« L'activité du centre de compostage de Saint-Michel doit s'intégrer à la vitrine technologique et environnementale du CESM, être ouverte au public et aux écoles afin de consolider son volet éducatif et pédagogique et devenir un véritable pôle de développement durable. La Ville doit intégrer ce volet éducatif à l'entente d'animation quelle détient déjà avec la TOHU », a-t-elle renchéri.

« Une alternative doit être proposée par la Ville afin d'offrir une contrepartie à l'espace vert utilisé pour le centre de compostage. Le choix du ou des projets devra se faire en collaboration avec le milieu et l'arrondissement », a-t-elle souligné.

« En conclusion, nous avons tous l'obligation de chercher les meilleurs aménagements et de redoubler d'effort afin de nous conformer à la politique québécoise de gestion des matières résiduelles qui vise à détourner de l'enfouissement 60 % des matières organiques d'ici 2015. Pour cela, nous nous attendons à ce que la Ville s'engage le plus rapidement possible à donner les garanties qui pourront corriger les traumatismes fort compréhensibles des citoyens de Saint-Michel », a conclu Mme Harel. 

SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements :

Militza Jean
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.