Centre d'hébergement Champlain des Pommetiers - La FIQ et l'AIM-FIQ dénoncent
les pratiques de l'employeur qui ne servent que l'intérêt privé au détriment
de la qualité des soins

MONTRÉAL, le 7 juin /CNW Telbec/ - À l'occasion de l'inauguration du Centre d'hébergement Champlain des Pommetiers, qui a officiellement ouvert ses portes le 8 décembre dernier, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ et l'Alliance interprofessionnelle de Montréal (AIM-FIQ) se sont rendues sur les lieux afin de dénoncer haut et fort les conditions de travail difficiles des professionnelles travaillant au sein de l'établissement et la gestion de l'employeur basée uniquement sur une logique marchande, réelle menace à la qualité des soins prodigués aux patients.

"Nous ne pouvons passer sous silence les mauvaises conditions de travail avec lesquelles les professionnelles de l'établissement doivent composer. Pas plus que nous ne pouvons faire abstraction de l'ingérence flagrante du privé qui ne sert que des intérêts financiers. Le centre d'hébergement contient 132 lits distribués sur trois étages. Sur le service de nuit, il n'y a que deux professionnelles en soins, une infirmière et une infirmière auxiliaire, pour dispenser les soins à 132 patients, ce qui est nettement insuffisant. Comment est-il possible de garantir des soins de qualité et sécuritaires lorsque le nombre de ressources est réduit à ce point? Je me le demande sérieusement", de déclarer Chantal Tancrède, présidente de l'AIM-FIQ.

Dans de telles conditions d'exercice, la surcharge de travail pour les professionnelles en soins est considérable et engendre un taux de roulement du personnel élevé. Le recours aux entreprises privées de placement est également pratique courante au sein de l'établissement, particulièrement sur le service de soir où des postes demeurent vacants.

"L'employeur, en plus de ne pas travailler à l'amélioration des conditions de travail des professionnelles en soins du centre, recourt systématiquement aux services d'entreprises privées. Qu'y a-t-il d'étonnant à ce que la direction, issue du secteur privé, privilégie des entreprises issues de ce même milieu? Rien de surprenant. Par contre, lorsque l'on sait que le Groupe Champlain, une filiale de Groupe Santé Sedna, fait couramment appel aux services de l'entreprise privée de placement en soins Accès Service Santé, elle aussi une filiale de Groupe Santé Sedna, alors nous comprenons parfaitement que des intérêts privés sont en jeu et ça devient franchement inquiétant", de poursuivre madame Tancrède.

"Cette situation démontre clairement que l'employeur n'a nullement à cœur la qualité des soins et qu'il ne prend aucune mesure pour améliorer le sort des professionnelles en soins de l'établissement. C'est d'autant plus alarmant lorsque nous constatons les conflits d'intérêts qui lient l'employeur à l'entreprise privée Accès Service Santé. Nous ne pouvons pas laisser cet employeur empocher des bénéfices, et ce, au péril même de la qualité et de la sécurité des soins. Cessons de marchander les soins de la sorte!", de conclure Michèle Boisclair, 1re vice-présidente de la FIQ.

À propos de la FIQ

La FIQ représente 58 000 membres, soit la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires œuvrant dans les établissements de santé publics québécois.

SOURCE Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ

Renseignements : Renseignements: Caroline Valiquette, Communications FIQ, Cellulaire: (514) 796-5012


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.