Centrale de TransCanada à Bécancour - La CAQ exige la divulgation immédiate du rapport du BAPE

QUÉBEC, le 12 oct. 2016 /CNW Telbec/ - Alors que le ministre de l'Environnement recevra aujourd'hui sur son bureau le rapport du BAPE concernant le projet d'utilisation par Gaz Métro et Hydro-Québec de la centrale au gaz de Bécancour lors des périodes de pointes hivernales, le député de la Coalition Avenir Québec de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, lui demande de le rendre public immédiatement.  « Même si le ministre a 60 jours pour le rendre public, on ne peut pas se permettre d'attendre tout ce temps. Il faut avoir le portrait complet de la situation immédiatement », a déclaré M. Martel.

Depuis que la Régie de l'énergie a suspendu l'entente conclue entre les parties, ce projet industriel de stockage et de regazéification de gaz naturel liquéfié dans le parc industriel de Bécancour est de plus en plus incertain, a regretté Donald Martel. Pourtant, il est de la responsabilité du gouvernement libéral de trouver une sortie de crise, puisque c'est lui qui a lancé en 2006 la construction de cette centrale, propriété de TransCanada, toujours inutilisée à ce jour.

« Plus que jamais, le gouvernement libéral doit mettre fin à ce fiasco. Cette centrale est un véritable gouffre financier. Depuis 2008, on paie des pénalités financières pour une centrale qui prend la rouille et si rien n'est fait, elle continuera de dormir jusqu'en 2026. C'est aux libéraux de réparer leur propre erreur et de trouver une solution afin de mettre à contribution la centrale de Bécancour et maximiser sa valeur, au profit des consommateurs. Pour cela, ça prend les conclusions du BAPE. Le ministre Heurtel doit s'engager à les rendre publiques sans délai », a lancé le caquiste, critique en matière de développement économique régional pour sa formation politique.

Le député de Nicolet-Bécancour a déclaré que, pour lui, cette centrale demeure l'exemple le plus parlant de la mauvaise gestion libérale. Reconduite pour 20 ans, soit jusqu'en 2036, l'entente avec TransCanada prévoit d'ailleurs toujours des pénalités financières annuelles de plus de 100 M$. « Le Parti libéral fait preuve une fois de plus d'amateurisme dans un dossier économique important. Je me demande toujours pourquoi il n'a pas jugé pertinent d'analyser de quelle façon le projet de Stolt LN, déjà en place dans le parc industriel de Bécancour, pourrait être mis à contribution », a conclu Donald Martel.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.