Caucus présessionnel - Éducation, immigration, santé et nationalisme économique au cœur des actions du Parti Québécois

GATINEAU, QC, le 1er sept. 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Jonquière et chef de l'opposition officielle, Sylvain Gaudreault, entouré de la présidente du caucus, Lorraine Richard, du leader parlementaire, Nicolas Marceau, du whip en chef et responsable de la région de l'Outaouais, Stéphane Bergeron, ainsi que du leader adjoint, Gaétan Lelièvre, a présenté les priorités de l'équipe du Parti Québécois pour la prochaine session parlementaire.

« Nos quatre priorités seront le nationalisme économique, l'immigration, la santé et l'éducation. Le Québec a perdu près de 50 000 emplois à temps plein depuis 2 mois. Les taxes et les impôts des Québécois ont augmenté. Le gouvernement libéral liquide les fleurons du Québec à coups de "ok", sans aucune imputabilité. En toute impunité, le premier ministre tente de nous faire croire qu'il prend connaissance des dossiers le matin même, en déjeunant », a rappelé Sylvain Gaudreault.

« Je demande au premier ministre Philippe Couillard de prendre la responsabilité de ses échecs. Son trio économique est la plus grande farce politique du XXIe siècle au Québec. Nous le constatons de plus en plus : le premier ministre n'a pas le sens de l'État. En campagne électorale, le Parti libéral et son chef avaient pris l'engagement de protéger nos sièges sociaux et d'être le parti de l'économie. Or, le Parti libéral est plutôt le parti de l'improvisation, du laisser-aller économique », a ajouté le chef de l'opposition officielle.

Rona : la lumière doit être faite
Dans le dossier Rona, la lumière n'a pas été faite. Philippe Couillard continue de défendre l'indéfendable et plusieurs questions importantes demeurent sans réponse. Rona était un fleuron de l'économie québécoise et l'achat d'un bloc d'actions par Investissement Québec, une décision politique. C'est pourquoi nous tenons à entendre, outre Jacques Daoust et Jean-Louis Dufresne, l'ancien ministre Raymond Bachand, qui était l'architecte du plan de protection de Rona impliquant plusieurs institutions québécoises. Il avait fait adopter un décret en ce sens. Pourquoi ce qui était bon sous Raymond Bachand ne l'était plus sous Jacques Daoust? Philippe Couillard avait le devoir de protéger Rona, comme il avait le devoir de dire toute la vérité aux Québécoises et aux Québécois. Il a échoué dans les deux cas », a poursuivi Sylvain Gaudreault.

Immigration
« Le caucus du Parti Québécois réaffirme qu'il s'oppose à la hausse des seuils d'immigration. Nous exigeons plutôt que les mesures de francisation, d'employabilité, d'intégration et de régionalisation soient majorées. Nous sommes aussi déterminés à réclamer des mesures favorisant le français comme langue du travail », a précisé le député de Jonquière.

Éducation
« Aujourd'hui, partout au Québec, des parents, des enseignants, des professionnels se sont mobilisés pour la qualité de l'éducation. La parade des ministres de l'Éducation libéraux, qui se sont succédé depuis 2014, a fait très mal à la réussite et à la persévérance scolaires, qui devraient être des priorités pour le gouvernement. Les chaînes humaines entourent de nombreuses écoles, comme elles le font depuis plusieurs mois. Cela démontre à quel point les gens sont mobilisés contre les coupes dans nos écoles. Elles doivent cesser, pour la réussite de nos jeunes », a ajouté M. Gaudreault.

Santé
« Lors de notre tournée en Outaouais, nous avons entendu des groupes de citoyens inquiets des besoins criants en santé et de l'attente interminable aux urgences. Des citoyens désillusionnés par les réformes miracles du ministre des Docteurs, Gaétan Barrette, censées guérir l'attente, alors que la région de l'Outaouais souffre toujours d'une pénurie de médecins de famille. Un million de citoyens, partout au Québec, sont d'ailleurs toujours en attente d'un médecin de famille. Les Québécoises et les Québécois, peu importe leur condition ou leur âge, doivent avoir accès à des soins de qualité », a conclu le chef de l'opposition officielle.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.