Caucus du PLC à Jonquière - Cinq demandes pour Justin Trudeau

QUÉBEC, le 24 août 2016 /CNW Telbec/ - Alors que le caucus du Parti libéral du Canada se tiendra à Jonquière, demain et vendredi, le député de Jonquière et chef de l'opposition officielle, Sylvain Gaudreault, formule cinq demandes au premier ministre Justin Trudeau concernant des dossiers importants pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et pour le Québec.

Régler le dossier du lait diafiltré
Des distributeurs étrangers contournent les lois et la réglementation québécoises pour faire entrer au Québec un produit dérivé du lait. « Le lait diafiltré en provenance des États-Unis provoque des pertes, pour les fermes du Québec, évaluées à une centaine de millions de dollars annuellement. Pour une ferme laitière, ça peut représenter un manque à gagner de plus de 20 000 $ par année. Le ministre fédéral est au courant du problème et connaît les solutions; qu'attend-il pour les mettre en application? », a demandé Sylvain Gaudreault.

Défendre le régime forestier québécois auprès des Américains
Le gouvernement fédéral ne reconnaît pas les changements que le Québec a faits à son régime forestier et qui font en sorte que les producteurs d'ici ne devraient plus payer aucune surtaxe. En outre, Justin Trudeau n'a rien fait pour que soit levée la taxe sur le papier surcalandré, qui a causé la fermeture de l'usine Kénogami pendant 11 jours ce printemps. « Notre industrie forestière vit d'importantes difficultés. Alors que l'industrie automobile ontarienne a été soutenue à coup de milliards par Ottawa, la forêt et nos régions n'ont reçu que des miettes. Qu'attend M. Trudeau pour appuyer nos travailleurs de la forêt et les défendre contre le protectionnisme américain? », a ajouté le député de Jonquière.

Enrayer la concurrence déloyale que subissent les commerces québécois
Les ventes sur Internet explosent, mais plusieurs géants du commerce électronique ne paient ni impôts ni taxes sur les ventes faites au Québec. Le gouvernement fédéral n'agit pas; il ne vérifie même pas ce que contiennent la majorité des colis qui traversent la frontière! Les commerces québécois subissent ainsi la concurrence déloyale des entreprises étrangères, un manque à gagner estimé à 300 M$ pour le Québec en 2012. « Alors que le commerce électronique continue de se développer à grande vitesse, que fait le gouvernement de Justin Trudeau pour que ces compétiteurs payent leur juste part? Que fait-il pour redonner espoir aux commerçants qui créent des emplois chez nous? », a aussi demandé Sylvain Gaudreault.

Rétablir le financement des organismes de coopération internationale
Le Parti Québécois réclame également un meilleur financement pour les organismes de coopération internationale (OCI). « Les OCI font un remarquable travail de terrain. Or, malgré le fait que leurs moyens étaient déjà limités, les conservateurs ont quand même décidé de couper dans leurs budgets. Ce que nous demandons aux libéraux fédéraux est simple : rétablir le financement des OCI à la hauteur de ce qu'il était avant les coupes des conservateurs, minimalement », a plaidé le chef de l'opposition officielle.

Maintenir la progression des transferts en santé
Enfin, Sylvain Gaudreault insiste sur la question des transferts fédéraux en santé. « Les Québécois envoient 50 milliards de dollars à Ottawa chaque année. Or, à partir de l'an prochain, la progression des transferts en santé diminuera de moitié, ce qui pourrait représenter 250 M$ de moins pour soigner notre monde. Cette décision aberrante, nous la devons, elle aussi, à l'ancien gouvernement conservateur. Justin Trudeau avait promis de la renverser et de rétablir les hausses annuelles des transferts; il doit respecter sa promesse », a‑t‑il conclu.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.