Caucus de la rentrée parlementaire - Le Parti Québécois fait le choix des familles, des régions et de l'égalité des chances

QUÉBEC, le 4 févr. 2015 /CNW Telbec/ - À l'occasion d'un point de presse tenu en marge du caucus de la rentrée de l'aile parlementaire du Parti Québécois, le député de Chicoutimi et chef de l'opposition officielle, Stéphane Bédard, a indiqué les priorités de l'équipe de députés pour la session à venir : le soutien aux familles, la défense des régions et la volonté d'accroître l'égalité des chances.

« Le gouvernement libéral attaque les familles et les régions. L'approche comptable de l'austérité libéralo‑caquiste n'épargne personne. Ces deux partis mettent en place une austérité destructrice. Nous, nous faisons le choix d'être près de la réalité des gens, sur le terrain, afin de constater l'impact de leurs décisions, tandis qu'à Québec, les ministres restent dans leurs bureaux. Le désarroi que vivent les gens en région actuellement est bien réel; j'invite les membres du gouvernement à aller voir et écouter la population », a déclaré Stéphane Bédard.

Chaque région du Québec aura son député porte-parole du Parti Québécois
Pour se faire le relais des régions, le Parti Québécois a décidé de nommer un député porte‑parole pour chaque région où il n'a pas fait élire de député. Cela est devenu nécessaire, car les exemples de coupes touchant durement les régions sont nombreux :

  • Réduction du budget total consacré au développement local et régional de 60 % (de 170 M$ à 100 M$).
  • Abolition des conférences régionales des élus (CRÉ) et des centres locaux de développement (CLD).
  • Pacte fiscal transitoire : compressions de 300 M$ dans le milieu municipal.
  • Abolition du Fonds de soutien aux territoires en difficulté : 53 M$ en moins pour les villages les plus vulnérables.
  • Diminution de 20 % des crédits d'impôt pour les régions-ressources.
  • Diminution de 10 % des budgets des carrefours jeunesse-emploi (CJE) dans 6 régions du Québec.
  • Réorganisation du réseau de la santé par le biais du projet de loi 10, qui transfère 10 % de l'effectif des régions vers les ministères, à Québec.
  • Suspension des programmes d'amélioration de l'habitat de la Société d'habitation du Québec (SHQ) : RénoVillage, programme de rénovation d'urgence et programme Rénovation Québec.
  • Coupe de 130 M$ à La Financière agricole.
  • Fermeture de 7 bureaux régionaux du ministère de l'Immigration.
  • Compressions dans le programme AccèsLogis Québec et non-reconduction de la subvention pour région éloignée et pour l'aide à l'occupation du territoire de la SHQ.

 

« Le gouvernement ne croit pas au développement local ni aux régions. Les coupes touchent tous les secteurs d'activité : le développement économique, les familles, la jeunesse, le logement, et j'en passe. Pour les libéraux, les régions n'existent plus. Ils n'ont aucune vision de l'occupation du territoire, alors que la richesse du Québec se situe notamment dans la diversité de nos régions. Il faut faire confiance aux gens qui sont sur le terrain », a ajouté Stéphane Bédard.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.