Cas Claude Dauphin - « Une autre erreur de l'administration Tremblay payée par les contribuables montréalais » - Réal Ménard

MONTRÉAL, le 12 juill. 2012 /CNW Telbec/ - « Enfin, le maire reconnaît que l'espionnage des courriels d'un élu, notamment de M. Claude Dauphin, maire de Lachine, est inacceptable et que c'est une situation "qui n'aurait pas dû avoir lieu". Malheureusement, ce sont encore les contribuables montréalais qui feront les frais avec cette entente de 115 000 $, tout simplement parce que l'administration Tremblay a mal agi », a déclaré Réal Ménard, maire de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

LE MAIRE TREMBLAY DEVRA RÉPONDRE

Rappelons que M. Tremblay avait d'abord plaidé l'ignorance en ce qui a trait aux gestes illégaux d'espionnage effectué par l'ancien contrôleur général, M. Pierre Reid. Par la suite, le maire n'a jamais remis en question les agissements de son équipe. Au contraire, l'administration Tremblay-Applebaum a plutôt laissé entendre qu'il était légitime de lire les courriels des élus.

Pour le cas Dauphin, l'administration Tremblay-Applebaum prétextait avoir des « allégations très sérieuses » quant à la gestion des affaires de l'arrondissement par Claude Dauphin, ex-président du conseil municipal de Montréal. Ainsi, au cours des semaines des mois d'avril et de mai 2012, le dossier aurait été remis à la Sûreté du Québec et plusieurs fuites d'information sont survenues dans les médias à cet effet. Ces documents seront-ils rendus publics?

« Dans cette saga, nous recherchons la vérité et à amoindrir les coûts économique et politique des mauvaises décisions du maire afin de ne pas alimenter le cynisme de la population. Monsieur Tremblay doit répondre à des questions fort légitimes, à savoir:

  • Peut-il nous assurer que l'espionnage des élus et du personnel politique ne se fait plus ?
  • Peut-il nous dire si M. Dauphin est sous enquête à la Sûreté du Québec ?
  • M. Dauphin reprendra-t-il son poste de président d'assemblée au conseil municipal, le prochain étant le 20 août ?

S'il ne répond pas, comment continuer à défendre la démocratie et à assainir la fonction publique ? », a conclu M. Ménard. 

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Militza Jean
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446
militza.jean@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.