Campagne La goutte de trop! 100 000 cartes postales et une pétition pour combattre la hausse rétroactive de la taxe sur les boissons alcooliques imposée aux titulaires de permis d'alcool

MONTRÉAL, le 25 mars 2013 /CNW Telbec/ - L'Association des restaurateurs du Québec (ARQ), appuyée par les autres grandes associations de l'industrie québécoise de l'hospitalité, lance la campagne La goutte de trop!, visant à revoir la décision du gouvernement du Québec de taxer rétroactivement les boissons alcooliques déjà en stock en raison de la hausse de la taxe spécifique sur l'alcool annoncée dans le discours sur le budget de novembre dernier.

Ainsi donc, plus de 100 000 cartes postales sont présentement distribuées aux titulaires de permis d'alcool afin qu'ils les envoient à la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, pour demander que l'erreur commise avec cette mesure soit corrigée et pour éviter qu'elle ne se répète dans le futur. Une pétition, parrainée par le député de Jean-Lesage, M. André Drolet, a également été lancée sur le site de l'Assemblée nationale et toute la population est invitée à la signer en visitant le www.assnat.qc.ca, à la rubrique Exprimez votre opinion!

Rappelons que le discours sur le budget obligeait les titulaires de permis d'alcool à faire leur inventaire de boissons alcooliques à 3 h dans la nuit du 21 novembre 2012 et à payer une hausse de taxe d'environ 25 % sur les bouteilles d'alcool en stock avant le 22 décembre de la même année. Ainsi un restaurateur ayant en réserve 2 000 bouteilles de vin devait verser 750 $ de plus en taxes, même sur les bouteilles achetées plusieurs années auparavant. Bien que le ministre des Finances et de l'Économie, M. Nicolas Marceau, ait accordé, par la suite, un délai de paiement d'un an, cela n'a répondu d'aucune manière à la question de fond : n'est-il pas injuste et illogique de hausser rétroactivement une taxe sur des produits que des commerçants ont déjà achetés et payés et déjà faits livrer dans leur établissement?

Pour les restaurateurs et les hôteliers, le gouvernement, en imposant cette mesure, a fait preuve d'un manque total de considération envers leur industrie, une industrie déjà fragile qui connaît une stagnation de ses ventes. Une industrie dont les marges de profit n'ont atteint que 2,6 % en 2011 et dont le taux de survie des entreprises n'est que de 30 % après cinq ans. En outre, c'est une industrie qui croule sous une trentaine de lois et de règlements qui se trouve une fois de plus visée.

Pour suivre les développements de la campagne, visitez le site Internet www.lagouttedetrop.com. Retrouvez plus d'information également sur Facebook.com/LaGoutteDeTrop et sur Twitter à @Gouttedetrop_Qc.

Initiée par l'ARQ, cette campagne est appuyée par l'Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires, l'Association des hôteliers du Québec, l'Association des hôtels du Grand Montréal, l'Association des restaurateurs Q.S.P. ainsi que l'Association hôtelière de la région de Québec.

L'ARQ, qui soulignera ses 75 ans de fondation en 2013, regroupe près de 4 500 membres ayant réalisé en 2012 près de 6 milliards de dollars de ventes soit environ la moitié du total des recettes de toute l'industrie de la restauration au Québec.

SOURCE : Association des restaurateurs du Québec

Renseignements :

François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales
Dominique Tremblay, agente d'information, ARQ
T. : 514 527-9801 1 800 463-4237
C. : 514 217-4559


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.