Campagne de sensibilisation Échec au crime et CNCTC : « la contrebande de tabac finance le crime organisé »

QUÉBEC, le 22 mai 2014 /CNW Telbec/ - La Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC) et son partenaire Échec au crime lancent aujourd'hui une campagne de sensibilisation informant des liens étroits entre la contrebande de tabac et le crime organisé. Cette campagne prend la forme d'affichage publicitaire dans des établissements de type restaurants et bars de la Ville de Québec.

« Tout le monde le sait et c'est clairement démontré par les forces de l'ordre et par les médias, ce sont les grands groupes criminels organisés comme les Hells Angels qui sont derrière la contrebande de cigarettes. Par cette campagne de publicité, nous souhaitons sensibiliser les citoyens ainsi que les élus qui fréquentent ces établissements à cette problématique en leur disant qu'il faut agir maintenant contre les contrebandiers. Dans son estimation très modeste, le ministère des Finances propose un estimé de 15% de contrebande au Québec, ce qui représenterait 19 000 'baggies' de 200 cigarettes illégales vendues et près de 500 000$ en taxes perdues à tous les jours au Québec. Nous croyons que le pourcentage de contrebande est estimé à la baisse et nous croyons qu'une augmentation des taxes sur les produits du tabac ne ferait qu'augmenter l'attrait des cigarettes illégales auprès des consommateurs et causerait une augmentation drastique de la contrebande et des activités criminelles qui y sont rattachées, » de déclarer Michel Rouillard, sergent à la retraite de la Sûreté du Québec et porte-parole de la CNCTC.

Fondé en 1997, Échec au crime est un organisme à but non lucratif qui administre un programme qui vise à offrir à la population québécoise des moyens pour signaler anonymement des crimes. Les activités d'Échec au crime se traduisent par des arrestations, la saisie de biens volés et de stupéfiants, la progression plus rapide de certaines enquêtes policières et de la sensibilisation communautaire à la prévention du crime. Le programme est administré par des bénévoles et s'appuie sur la collaboration entre les forces policières, les médias et la communauté pour prévenir et faire échec au crime.

« Puisque la contrebande de tabac finance le crime organisé, nous sommes heureux de nous associer à la démarche de la CNCTC qui consiste à en informer le public tout en offrant à la population québécoise la possibilité de signaler anonymement des activités criminelles en téléphonant au 1-800-711-1800. Plus nous banalisons une activité illicite telle que la contrebande de cigarettes, plus nous incitons à la banalisation de l'activité criminelle. Les jeunes étant particulièrement susceptibles, ce sont eux qui en bout de ligne se font offrir des 'baggies' de 200 cigarettes pour le prix d'un billet de cinéma et ce, à travers les mêmes réseaux de distribution que la drogue par exemple, » de déclarer Tom McConnell, président provincial pour le Québec d'Échec au crime.  L'organisme anime également un portail Internet à l'adresse www.echecaucrime.com.

Un « baggies » de 200 cigarettes de contrebande coûte entre 12 et 20 dollars sur le marché clandestin, soit de plus en plus disponible et de moins en moins cher. Des millions de cigarettes illégales continuent d'être produites en toute impunité dans des fabriques clandestines ici même au Québec. Les grands réseaux de revendeurs de drogue du crime organisé sont ensuite les mêmes qui écoulent les cigarettes partout au Québec, en Ontario, et maintenant dans les Maritimes et dans l'Ouest canadien également.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) continue d'estimer que la vente du tabac de contrebande est utilisée par plus de 175 groupes criminels organisés aux fins de financer leurs activités illégales tels que le trafic de drogues, d'armes et la prostitution. Ces criminels ne vérifient pas l'âge de leurs acheteurs de cigarettes et ce phénomène a une incidence directe sur le tabagisme chez les jeunes. La vente de cigarettes illégales coûte également très cher à l'État--les pertes fiscales fédérales et provinciales sont estimées à près de 2,1 milliards de dollars annuellement. Toujours selon la GRC, plus de cinquante fabriques clandestines de cigarettes illégales sont en opération au Canada et approvisionnent les réseaux de distribution opérés par ces groupes criminels organisés.

AU SUJET DE LA COALITION NATIONALE CONTRE LE TABAC DE CONTREBANDE
La Coalition nationale contre le tabac de contrebande est constituée d'organismes et d'associations préoccupés par la problématique des cigarettes illégales. Les membres de la Coalition partagent un objectif commun et travaillent ensemble pour sensibiliser le public, le gouvernement et les médias à cette grave problématique qui sévit partout au Canada. Pour plus d'information et des capsules vidéo, visitez notre site Internet à l'adresse www.nonalacontrebande.ca.

Les 17 membres de la Coalition sont : l'Association canadienne et québécoise des dépanneurs d'alimentation (ACDA-AQDA), l'Association des détaillants en alimentation (ADA), l'Association frontière hors taxe (AFHT), l'Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec (AMDEQ), Canadian Taxpayers Federation, la Chambre de commerce du Canada, le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD), le Conseil canadien des fabricants des produits du tabac, le Conseil du patronat du Québec (CPQ), Échec au crime, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), Manufacturiers et exportateurs du Canada, l'Association nationale des distributeurs aux petites surfaces alimentaires (NACDA), Ontario Chamber of Commerce, le Syndicat des Douanes et de l'Immigration, Toronto Crime Stoppers et le United Korean Commerce & Industry Association of Canada.

 

Bas de vignette : "Affiche publicitaire (Groupe CNW/Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140522_C1154_PHOTO_FR_2235.jpg

SOURCE : Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC)

Renseignements : Carlos A. Godoy L., relationniste, Coalition nationale contre le tabac de contrebande, (c) 514 458-9660, (e) info@nonalacontrebande.ca; Tom McConnell, président provincial, Échec au crime, (t) 514 259-8437, (c) info@echecaucrime.com

Profil de l'entreprise

Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.