Cabinet de la 2e opposition - PTI 2017-2019, Beaucoup de travaux d'infrastructures, mais beaucoup de défis

MONTRÉAL, le 2 nov. 2016 /CNW Telbec/ - « Le PTI 2017-2019 déposé aujourd'hui par l'administration montréalaise est ambitieux. Les nombreux investissements en infrastructures, tant dans le réseau routier que dans celui d'aqueduc et d'égout, sont les bienvenus. Il était grand temps qu'une administration procède à ce rattrapage nécessaire dans la réalisation des travaux de réfection »,  a affirmé Benoit Dorais, chef de Coalition Montréal et maire de l'Arrondissement du Sud-Ouest.

« Malheureusement, malgré les efforts effectués par l'administration pour améliorer ses pratiques en matière de planification des chantiers, les Montréalais demeurent sous l'impression que les travaux sont mal planifiés. Coalition Montréal invite donc l'administration à intensifier ses efforts pour briser les silos restants et mettre en place des mesures d'atténuation et de mitigation, lesquelles sont présentement nettement insuffisantes », a-t-il ajouté. L'administration doit aussi éviter de toujours reconstruire à l'identique. « Les arrondissements doivent s'assurer d'être proactifs en proposant des modifications de géométrie de rue, des mesures d'apaisement de la circulation, du verdissement, certes, mais les services centraux doivent intégrer naturellement ces nouvelles manières de faire », a-t-il martelé.

« En augmentant le nombre de chantiers, on augmente aussi la quantité de détours et d'entraves. Il faut s'assurer que les déplacements soient sécuritaires pour tous les usagers, particulièrement les plus vulnérables : les piétons et les cyclistes. On invite aussi l'administration à mieux communiquer aux citoyens les démarches entreprises, les délais et l'avancement des travaux », a-t-il poursuivi, ajoutant que « ni les commerces ni l'économie montréalaise ne doivent faire les frais de ces travaux ».

Des subventions gouvernementales insuffisantes
« Du 1,2 milliard de dollars de plus que la Ville investira, l'administration n'est allée chercher qu'un maigre 39 M$ en subventions gouvernementales. Ainsi, les emprunts à la charge des contribuables augmentent encore alors que les sources de subventions externes diminuent », a aussi indiqué Benoit Dorais.

Hausse des investissements dédiés aux arrondissements
« Le rapatriement des dépenses liées au matériel roulant à la Ville centre s'est par ailleurs traduit par le dégagement d'une marge de manœuvre de 20% des budgets d'investissement des arrondissements. Grâce à ces sommes, l'Arrondissement du Sud-Ouest a pu proposer la réfection de davantage de parcs − une demande citoyenne − et pourra mettre en réserve des terrains d'une valeur de 1,5 M$ pour accroître le nombre de logements sociaux et communautaires sur son territoire », a-t-il conclu.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la deuxième opposition

Renseignements : Sophie Mauzerolle, Cell : 514 217-7040

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la deuxième opposition

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.