Bye bye retraite?

MONTRÉAL, le 16 déc. /CNW Telbec/ - L'exode massif des baby boomers canadiens vers la retraite ne sera peut-être pas aussi dramatique que prévu. En effet, plus de trois répondants sur dix (31 %) âgés de 53 à 62 ans, du 8e sondage Repenser la retraite(MC) de Desjardins Sécurité financière, affirment être à plus de cinq ans de leur retraite, et seulement 23 % espèrent arrêter de travailler complètement lorsqu'ils prendront leur retraite.

Une approche risquée

S'il est vrai que les retraités d'aujourd'hui restent actifs plus longtemps que ceux des générations précédentes, la retraite graduelle n'est peut-être pas la solution pour tout le monde. D'une part, près de la moitié (47 %) des travailleurs canadiens interrogés dans l'étude de 2009 indiquent qu'ils espèrent amorcer la transition vers la retraite en réduisant graduellement leurs heures de travail. D'autre part, seulement un retraité actuel sur cinq a pris une retraite graduelle, alors que près des trois quarts (72 %) ont arrêté de travailler complètement. Écart d'attentes ou contexte différent? Seul le temps le dira. Toutefois, avec les 414 000 pertes d'emploi subies au Canada depuis novembre 2008(1), on peut se demander si les employeurs seront en mesure de garder tous ces retraités en transition au travail, si ceux-ci le désirent.

Et si ceux qui voulaient travailler ne pouvaient pas?

On peut aussi se demander si les employés eux-mêmes seront capables de continuer à travailler. Selon Statistique Canada, quatre Canadiens sur dix âgés de plus de 65 ans, soit 1,7 millions de personnes, souffrent d'une incapacité, soit de difficultés avec les activités de la vie quotidienne ou une réduction de la qualité ou du genre d'activités en raison d'un état physique ou mental, ou de problèmes de santé.

"L'inconvénient, c'est que les gens qui n'ont pas les moyens de prendre leur retraite à 65 ans ne les auront probablement jamais, et ce n'est pas une bonne nouvelle pour les employeurs. Les travailleurs d'âge mûr sont d'habitude mieux rémunérés que leurs collègues plus jeunes, et l'employeur est en droit de s'attendre à ce qu'ils viennent travailler en pleine possession de leurs moyens et parce qu'ils le veulent bien, pas par nécessité économique" souligne Karrina Dusablon, directrice, Centre d'éducation et gestion globale chez Desjardins Sécurité financière.

Nous avons piqué votre curiosité?

Visitez notre salle de presse ou la section Paroles d'experts pour des entrevues avec des experts dans les domaines de la santé et de la retraite.

À propos du sondage Repenser la retraite(MC)

Le huitième sondage annuel Repenser la retraite(MC) a été mené par SOM Recherches et sondages en septembre 2009. Au total, elle a rempli 1 524 questionnaires auprès d'un échantillon représentatif de travailleurs et de retraités canadiens sélectionnés de manière aléatoire à partir de tables rondes canadiennes sur Internet. Les données ont été pondérées de façon à refléter la répartition de la population canadienne par grandes régions (Atlantique, Québec, Ontario, Prairies et Colombie-Britannique) ainsi que par âges, sexes et langues maternelles sur la base des données recensées par Statistique Canada.

À propos de Desjardins Sécurité financière

Desjardins Sécurité financière est une composante du Mouvement des caisses Desjardins, le plus important groupe financier coopératif au Canada. Spécialisée en assurance vie, en assurance santé et en épargne-retraite, tant individuelles que collectives, Desjardins Sécurité financière, sur qui plus de 5 millions de Canadiens comptent chaque jour pour assurer leur sécurité financière, emploie 3 800 personnes. Elle gère et administre un actif de 21,9 milliards de dollars. La Compagnie a des bureaux dans plusieurs villes du pays dont Vancouver, Calgary, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec, Lévis, Halifax et St. John's. Pour obtenir plus de renseignements, consultez le site Internet, à l'adresse www.desjardinssecuritefinanciere.com .

    
    --------------------------------
    (1) Études économiques Desjardins, Prévisions économiques et financières,
        octobre 2009
    

/AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

SOURCE Desjardins Sécurité financière

Renseignements : Renseignements: Isabelle Truchon, Conseillère en communications, (514) 350-8700, poste 8668, Sans frais: 1 877 750-8700, poste 8668, isabelle.truchon@dsf.ca; Salle de presse virtuelle: http://www.desjardinssecuritefinanciere.com/presse

Profil de l'entreprise

Desjardins Sécurité financière

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.