Bulletin d'évaluation des directions de cégeps - Plus que quelques jours pour
le rattrapage

MONTRÉAL, le 25 mars /CNW Telbec/ - À moins d'une semaine de l'échéance des conventions collectives imposées en décembre 2005 pour plus de 18 000 enseignantes et enseignants de cégep, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) et la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) publient les résultats d'une évaluation des directions de cégep sur la compétence Négocier de manière respectueuse et responsable.

Au cours des dernières semaines, les 59 syndicats d'enseignantes et d'enseignants de cégep ont sollicité une rencontre avec leur direction afin d'évaluer l'atteinte de cette compétence dans le cadre de la présente ronde de négociation. À partir d'un questionnaire rempli par les syndicats à la suite de ces rencontres, un bulletin a été élaboré. En voici les principaux constats.

    
    Maîtrise de la compétence "Négocier de manière respectueuse et
    responsable" à améliorer
    

Tout d'abord, on note une incapacité chronique à reconnaître la lourdeur de la tâche enseignante malgré les conclusions retenues dans l'étude paritaire sur la profession enseignante publiée en mars 2008.

Dans le même ordre d'idée, on constate une difficulté à reconnaître, aux enseignantes et aux enseignants du réseau collégial, une structure salariale qui confirme leur appartenance à l'enseignement supérieur.

On remarque un faible pouvoir d'influence auprès de la Fédération des cégeps et une méconnaissance des besoins exprimés par les demandes syndicales.

Toutefois, on peut accorder une mention relativement acceptable en ce qui concerne le soutien aux cégeps en région et la recherche de solutions adéquates liées aux nouveaux défis posés par la diversité de la population étudiante.

"Pour faire face à la baisse démographique, à la situation économique et aux nouveaux défis posés notamment par la diversité de la population étudiante, il faut embaucher du personnel enseignant plutôt que d'augmenter la précarité et les mesures de contrôle. Il serait souhaitable que les quelques directions qui appuient ces positions se fasse davantage entendre d'ici le milieu de la semaine prochaine" de préciser Mario Beauchemin, président de la FEC-CSQ.

"Plusieurs d'entre-nous fondaient légitimement beaucoup d'espoir sur les suites à donner au rapport paritaire Enseigner au collégial...Portrait de la profession. Le manque considérable de ressources dédiées à l'enseignement, la mission première des cégeps, ne peut plus durer. Il est temps de redonner des ressources à la hauteur des attentes justifiées de la société québécoise envers les cégeps et leurs enseignantes et leurs enseignants" de conclure Jean Trudelle, président de la FNEEQ-CSN.

Les deux fédérations syndicales qui représentent l'ensemble des enseignantes et enseignants des cégeps invitent donc les directions à prendre fermement position d'ici le 31 mars afin de que le travail du corps professoral soit reconnu à sa juste valeur dans le cadre des présentes négociations.

"Le blitz de négociations auquel on nous convie doit nous permettre d'arriver à une véritable amélioration des conditions d'enseignement et à une reconnaissance salariale qui consacre l'appartenance du réseau des cégeps à l'enseignement supérieur", concluent Mario Beauchemin et Jean Trudelle.

    
                                                                    BULLETIN
                                                                   Mars 2010

               ----------------------------------------------
               Bulletin d'évaluation des directions de cégeps
                             Session - hiver 2010
               ----------------------------------------------
    

À quelques semaines de la date d'échéance de nos conventions collectives et après un dépôt patronal aux antipodes de nos objectifs, les 59 syndicats d'enseignantes et d'enseignants de cégep ont sollicité une rencontre avec leur direction afin d'évaluer leur compétence de négocier dans le cadre de la présente ronde de négociation. C'est à partir d'un questionnaire complété par les syndicats à la suite de ces rencontres que ce bulletin a été élaboré. Deux directions ont refusé l'invitation de leur syndicat, six questionnaires ont dû être retirés car les répondants, à la suite de leur rencontre avec la direction, ont été incapables d'y répondre. Vous trouverez ci-dessous une description ainsi qu'une appréciation globale de la compétence : Négocier de manière respectueuse et responsable déterminée à partir de l'analyse et l'interprétation des informations recueillies.

    
    Numéro du cours : 31-03-2010    Titre du cours : Relations de travail 101

    Préalable : Avoir lu et compris le texte : Enseigner au collégial...
    Portrait de la profession

    Énoncé de la compétence : Négocier de manière respectueuse et responsable

    -------------------------------------------------------------------------
    Éléments de la         Critères de performance                Résultats
    compétence
    -------------------------------------------------------------------------
    1. Démontrer de la     - Reconnaissance du problème des
       solidarité envers     cégeps en région aux prises
       la communauté         avec des baisses d'effectifs.        Peut
       collégiale.         - Solutions adéquates aux nouveaux     s'améliorer
                             défis posés par la diversité
                             étudiante et par la baisse des
                             critères d'admission.
    -------------------------------------------------------------------------
    2. Reconnaître la      - Volonté d'ajouter des ressources
       valeur du travail     pour les activités d'enseignement
       effectué par les      proprement dit pour en diminuer
       enseignantes et       la lourdeur.
       les enseignants.    - Amélioration de la structure         Doit
                             salariale pour qu'elle reflète       nettement
                             davantage notre appartenance à       s'améliorer
                             l'enseignement supérieur.
                           - Solutions durables pour diminuer
                             de façon significative le
                             pourcentage d'enseignantes et
                             d'enseignants à statut précaire.
    -------------------------------------------------------------------------
    3. Soutenir son        - Adhésion aux priorités de
       corps professoral.    négociation syndicales.
                           - Engagement en faveur d'une
                             convention signée.
                           - Volonté d'intervenir auprès de
                             la Fédération des cégeps pour
                             soutenir les priorités
                             syndicales.                          Échec
                           - Influence réelle auprès de la
                             Fédération des cégeps.
                           - Volonté d'exiger, auprès du MELS
                             et du Conseil du trésor, les
                             ressources nécessaires pour
                             financer adéquatement le réseau
                             collégial.


    Contexte de réalisation :

    À partir :                          Pénalités et sanctions possibles :

    - Des besoins identifiés par les    - Soumission à divers moyens de
      enseignantes et les enseignants;    pressions locaux ;
    - de l'échéance prévue pour la      - possibilité de faire face à une
      période de négociation le           grève ;
      31 mars 2010.                     - reconnaissance de ses propres
                                          incapacités de négociation et de
    Sans avoir recours :                  gestion ;
                                        - perte de la collaboration des
    - À un décret pour conclure la        acteurs essentiels du réseau
      période de négociation.             collégial, les enseignantes et les
                                          enseignants.

    Note particulière : Les directions souhaitant se prévaloir de cette
                        dernière option seront dénoncées au Bureau
                        International du Travail (B.I.T) et obtiendront
                        automatiquement la mention échec.
    

Analyse et interprétation de notre enquête

Parmi l'ensemble des préoccupations de la présente ronde de négociation, certaines situations nous intéressent davantage. Ainsi, on remarque, d'après les résultats de notre enquête, que seulement 18 % des directions se sentent interpellées par la nécessité d'un ajout de ressources dans le volet 1 de la tâche enseignante au collégial qui faisait pourtant partie des constats importants du rapport sur la profession enseignante. Comme nous l'avons souligné dans le bulletin des directions de cégeps, si certaines directions semblent préoccupées (35 %) voire même engagées (38 %) pour venir en aide aux collèges de région ou pour ajouter des ressources pour répondre adéquatement aux besoins nouveaux de la population étudiante (45 % sont d'accord et 42,5 % sont partiellement d'accord), il reste beaucoup de chemin à parcourir en ce qui concerne le soutien réel aux besoins du corps professoral.

De plus, il est très inquiétant de constater que plus de 47 % des directions locales paraissent insensibles à l'impact négatif du dépôt patronal sur l'acquisition de la permanence. Bien que près de 58 % des directions soient d'accord avec la nécessité d'obtenir une convention signée, seulement 16 % des répondants considèrent que leur direction est prête à s'engager à intervenir auprès de la Fédération des cégeps pourtant l'acteur principal, avec le ministère de l'Éducation, de nos négociations sectorielles. Malheureusement, même si quelques directions démontrent une bonne maîtrise de la compétence, moins de 14 % des syndicats interrogés considèrent que leur direction possède un pouvoir d'influence sur leur propre fédération patronale ! En guise de conclusion, voici les commentaires des deux présidents des fédérations du réseau collégial, à propos des résultats de cette enquête.

    

        "Plusieurs d'entre-nous fondaient légitimement beaucoup d'espoir sur
        les suites à donner au rapport Enseigner au collégial…Portrait
de la
        profession. Elles et ils seront déçus de constater que la partie
        patronale entendait plutôt, dans son dépôt, affecter les ressources
        disponibles à des problématiques certes réelles, mais éloignées de
        celles que nous avions identifiées comme prioritaires au sortir des
        travaux sur la profession enseignante. Une fois de plus, comme pour
        les transferts fédéraux, la partie patronale préfère consolider ses
        acquis plutôt que de s'attaquer à l'un des problèmes les plus criants
        de notre réseau, soit le manque considérable de ressources dédiées à
        l'enseignement, la mission première des cégeps. Les enseignantes et
        les enseignants sont au cœur de cette mission, il est temps de leur
        redonner des ressources à la hauteur des attentes justifiées de la
        société québécoise envers les cégeps".

                                     Jean Trudelle, Président de la FNEEQ-CSN

        "Si l'on peut espérer que les directions locales travaillent
        effectivement à la pérennité et au développement du réseau collégial
        partout au Québec, il va falloir que les quelques directions qui
        s'opposent au dépôt patronal se fasse davantage entendre. Selon nous,
        pour faire face à la baisse démographique, à la situation économique
        et aux nouveaux défis posés notamment par la diversité de la
        population étudiante, il faut embaucher du personnel enseignant
        plutôt que d'augmenter la précarité et les mesures de contrôle".

                                    Mario Beauchemin, Président de la FEC-CSQ
    

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)

Renseignements : Renseignements: France Désaulniers, conseillère aux communications, (FNEEQ-CSN), (514) 219-2947; Claude Girard, Agent d'information, (FEC-CSQ), Cell.: (514) 237-4432


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.