Budget québécois 2017-2018 - Absence de vision et faux-cadeaux - Le gouvernement libéral est un pompier pyromane!

QUÉBEC, le 29 mars 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Vachon, Martine Ouellet, a réagi aujourd'hui au quatrième budget Leitão et a dénoncé le refus du gouvernement  de Philippe Couillard de lui permettre d'accéder au huis clos et d'intervenir sur le débat après la lecture du budget.

« Comme on pouvait s'y attendre, le budget Leitão fait la démonstration que ce gouvernement refuse d'aller chercher les revenus là où ils sont véritablement, qu'il a fait un saccage dans les services publics pour mieux se présenter en sauveur par la suite et que, manifestement, il n'a aucunement l'intention d'exiger du gouvernement du Canada ce qu'il serait en droit de revendiquer.  Une stratégie électoraliste - la carotte après le bâton - à 18 mois du prochain scrutin. Décevant, mais pas surprenant », a lancé la députée.

Se tenir debout devant Ottawa

Lorsque l'on fait un budget, la ''colonne'' des dépenses est importante, mais celle des revenus l'est tout autant sinon plus. Pourtant, alors qu'on s'attendrait à ce qu'un bon gouvernement s'assure d'aller chercher tout ce qu'il peut en matière de revenus - s'assurant ainsi qu'il n'aura pas à jouer au yoyo avec les investissements qu'il doit faire - le gouvernement libéral refuse de se tenir debout devant Ottawa, affirme Martine Ouellet.

« Pourtant, les solutions sont là, à la fois pour aller chercher des revenus qui nous échappent et pour s'assurer de ne pas en perdre, explique-t-elle. J'ai déjà proposé quelques avenues au gouvernement libéral. Je me permets de les rappeler puisqu'en les ignorant, Philippe Couillard ''laisse de l'argent sur la table''. Pourtant, n'est-ce pas lui qui, pas plus tard que la semaine dernière, se disait déçu des transferts en santé nettement insuffisants?

La députée de Vachon constate que dans le budget, aucune nouvelle mesure n'est prévue pour lutter contre les paradis fiscaux. Elle rappelle qu'elle a demandé que l'Agence du revenu du Canada informe en temps réel Revenu Québec de toutes informations, tant nationales qu'internationales, sur les enquêtes qui concernent des individus et des compagnies québécoises afin de lui permettre de mieux lutter contre les paradis fisc. « Les paradis fiscaux, ce sont des centaines de millions de dollars perdus par le Québec, chaque année. »

Alors que le gouvernement Couillard se targue de mettre de l'avant une «économie de dirigeant», ironiquement, toujours aucune mesure pour contrer l'exode des sièges sociaux. Pourtant, madame Ouellet souligne que le gouvernement  pourrait empêcher cet exode - représente aussi des dizaines millions de dollars en revenus et en emplois - en exigeant d'être conjoint dans la décision.

« Sans compter ce qui se profile à l'horizon avec la renégociation de l'ALÉNA. En refusant d'adopter une position claire, le gouvernement libéral met à risque des emplois pour des milliers de Québécois, notamment du côté de l'agriculture avec la gestion de l'offre, du bois d'œuvre et des entreprises culturelles et de télécommunications », déplore-t-elle.

Avant de réduire les impôts, il faut réinvestir dans les services aux citoyens

Pour réparer une partie du saccage causé par l'austérité imposée par les années passées - et avant de penser à réduire les impôts d'un 55 $ pour tous, sans nuances quant aux revenus  -  le gouvernement libéral aurait opéré un réel réinvestissement, et ce, afin d'éviter de retomber dans l'éternel cercle vicieux de '' donner d'une main pour reprendre de l'autre''. 

Les possibilités ne manquent pas, pourtant, selon madame Ouellet :

  • gratuité scolaire de la maternelle à l'université, financée notamment par la réinstauration de la taxe sur les Banques;
  • matériel gratuit pour les élèves,
  • cliniques infirmières ouvertes 24 h dans tous les CLSC, financées par l'abolition de l'incorporation des médecins.

Création de milliers d'emplois par la mise en place d'un plan économique intelligent

« Faire preuve d'une véritable vision d'avenir, c'est de remettre de l'argent dans les poches des contribuables québécois sans compromettre le développement de l'État, mais au contraire, en le propulsant vers l'avenir », poursuit Martine Ouellet.

La députée donne pour exemple Climat Québec 2030, un plan qu'elle a déposé en mai 2016 qui propose la création de 350 000 emplois par l'instauration d'une économie verte : électrification des transports, investissement dans le transport collectif, modernisation des usines et verdissement du parc immobilier. Elle ajoute aussi la désinfection des eaux et le prolongement de la ligne jaune du métro de Montréal.

« Le Québec possède toutes les ressources nécessaires afin d'assurer un avenir prospère à ses citoyens. Il ne manque que la volonté… et tous les pouvoirs pour le faire!», a conclu Martine Ouellet.

 

SOURCE Députés indépendants

Renseignements : Patrick Ney, attaché politique, Tél. : 450-676-5086, Cell. : 514 240-0148


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.