Budget Morneau: une occasion à ne pas rater sur le logement, l'itinérance et la lutte contre la pauvreté

MONTRÉAL, le 20 mars 2016 /CNW Telbec/ - « Avec son premier budget, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a l'opportunité de démontrer sa volonté de se conformer aux recommandations que l'Organisation des Nations unies (ONU) a récemment adressées au Canada. C'est une occasion qui ne doit surtout pas être ratée, en particulier sur les enjeux du logement, de l'itinérance et de la lutte contre la pauvreté ». C'est en ces termes que le coordonnateur du Front d'action populaire en réaménagement urbain, François Saillant, a fait part des attentes du FRAPRU face au budget que le ministre des Finances, M. Bill Morneau, présentera mardi.

Des investissements en logement social

François Saillant précise que, le 4 mars dernier, le Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU, devant lequel le Canada avait précédemment comparu, a recommandé au gouvernement fédéral « de développer et de mettre en œuvre une stratégie canadienne sur le logement basée sur les droits humains ». Il a plus précisément recommandé « d'accroître progressivement les ressources fédérales en habitation » et « de prendre des mesures effectives pour accroître de manière substantielle l'offre de logements sociaux et abordables ».

Selon le FRAPRU, ces recommandations rejoignent en partie les engagements électoraux du Parti libéral, dont celui « d'investir dans une stratégie nationale sur le logement qui fera des investissements directs dans le logement abordable ». Pour y arriver, le PLC proposait de faire du logement une des grandes priorités de ses investissements de 20 milliards $ en dix ans dans les infrastructures sociales. Il promettait aussi de renouveler les subventions à long terme dans les logements sociaux existants.

Le FRAPRU veut maintenant que le budget donne suite à ces engagements, notamment en prévoyant des investissements majeurs en logement social qui représente, à son avis, la seule façon d'augmenter l'offre de logements réellement abordables. Il estime aussi que le budget doit d'ores et déjà garantir la poursuite du financement de tous les logements sociaux existants, au fur et à mesure que les ententes actuelles de financement prendront fin. Le FRAPRU rappelle qu'il en va de l'accessibilité financière de 365 000 logements sociaux présentés habités par des locataires à très faible revenu.

Sur l'itinérance et la lutte contre la pauvreté

L'organisme insiste aussi pour que le budget Morneau accroisse les investissements fédéraux en itinérance et dans les autres domaines concernant la lutte contre la pauvreté et ce, dans une optique de droits humains, tel que recommandé par le Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU.

En ce sens, le FRAPRU exige que le budget augmente les fonds destinés à la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI), mais en annonçant que ce financement permettra à nouveau une pluralité d'interventions communautaires répondant à toute la diversité des besoins et des problématiques des personnes en situation ou à risque d'itinérance. Au cours des trois dernières années, l'ex-gouvernement conservateur a plutôt choisi de ne favoriser qu'une approche, celle dite de Logement d'abord, au détriment de toutes les autres, ce qui a été très critiqué dans les milieux de lutte contre l'itinérance.

Le FRAPRU réclame aussi que le gouvernement libéral intervienne par une série d'autres moyens pour combattre la pauvreté. Un de ces moyens est l'augmentation du Transfert canadien en matière de programmes sociaux qui pourrait, entre autres, permettre la hausse des prestations d'aide sociale partout au Canada. Selon le FRAPRU, le gouvernement doit aussi donner suite à la recommandation de l'ONU d'améliorer l'accès à l'assurance-emploi, tout en augmentant le niveau de prestations accordé. L'organisme presse enfin le gouvernement d'annoncer des investissements majeurs lui permettant de travailler de pair avec les communautés autochtones pour y améliorer les conditions de vie, entre autres aux chapitres du logement et de l'accès à l'eau potable.

 

SOURCE Front d'Action Populaire en Réaménagement Urbain (FRAPRU)

Renseignements : François Saillant (514) 919-2843, @FRAPRU, www.frapru.qc.ca

RELATED LINKS
www.frapru.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.