Budget Leitao - L'aide directe aux entrepreneurs amputée de 8 millions $

QUÉBEC, le 4 juin 2014 /CNW Telbec/ - Les 120 CLD n'échappent pas au «cran d'arrêt» appliqué dans le budget Leitao en voyant les sommes affectées à leurs opérations amputées de 10%, une coupure de 8 millions $ qui pourrait affecter l'aide directe aux entrepreneurs, selon l'Association des CLD du Québec (ACLDQ).

« Les sommes que les CLD octroient au programme Jeunes promoteurs et aux entreprises d'économie sociale sont prises à même leur budget d'opérations. Il faudra évaluer les impacts dans chacun des territoires, sans altérer le niveau de service », commente Suzie Loubier, directrice générale de l'ACLDQ.

Le financement des CLD passe donc de 80,7 millions $ à 72,6 millions $ en 2014-2015. Rappelons que le financement des CLD est assuré par le gouvernement et les municipalités dans le cadre d'une entente de gestion. L'ACLDQ et ses partenaires municipaux entendent donc amorcer des discussions avec le ministère de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations afin d'assurer la pérennité du financement des CLD.

LE MAINTIEN DU FLI
L'ACLDQ voit d'un bon oeil le renouvellement de l'entente de prêt du Fonds local d'investissement (FLI) et surtout l'assouplissement des modalités du FLI pour appuyer les futurs entrepreneurs dans leurs démarches d'acquisition d'entreprises dans l'ensemble des régions du Québec. « Concrètement, cela permet aux CLD de prêter jusqu'à 25 millions $ additionnels chaque année, à même la capitalisation des sommes existantes. C'est une bonne nouvelle », poursuit Mme Loubier.

Par ailleurs, l'annonce par le ministre Leitao de rendre permanente la révision des programmes est accueillie favorablement par l'ACLDQ. «Nous avons pris les devants dans ce dossier en suggérant des assouplissements dans la gestion du FLI de manière à le rendre plus efficient pour favoriser l'acquisition et la croissance des entreprises, mais aussi le transfert, un changement qui a été reconfirmé aujourd'hui », souligne Suzie Loubier. L'ACLDQ a interpellé le gouvernement il y a quelques mois afin qu'un comité de travail soit mis en place pour voir à ce que les fonds non utilisés par des CLD puissent être accessibles aux CLD ayant besoin de liquidité pour effectuer des investissements dans des entreprises.

Toujours dans une optique d'efficience, l'ACLDQ souhaite que cette révision des programmes mène à une réflexion sérieuse au cours des prochains mois sur le dédoublement des mandats des organismes venant en aide aux entrepreneurs.

L'ENTREPRENEURIAT, C'EST NOTRE AFFAIRE
Dans le même ordre d'idée, L'ACLDQ porte une attention particulière à la création d'Entreprises Québec. « Nous saluons la démarche qui simplifie l'accès des entreprises au volet administratif, aux différents programmes. Mais il importe de rappeler que l'offensive en ligne ne remplacera jamais l'accompagnement personnalisé sur le terrain offert aux entrepreneurs par les 120 CLD au Québec », précise Mme Loubier.

Ainsi, le lien devra impérativement se faire avec les CLD qui répondent annuellement à 30 000 demandes d'entrepreneurs et l'arrimage, à tous les niveaux : local, régional et national. À ce compte, le gouvernement a retenu les propositions de l'ACLDQ, en ce qui a trait à la possibilité de retenir un seul numéro d'identification pour chaque entreprise et à l'inscription intégrée pour le traitement des demandes d'entreprises en démarrage.

AIDE AUX PME
Pour soutenir l'objectif de relancer l'économie, l'ACLDQ salue les diverses mesures visant à faciliter la vie aux PME, en réduisant notamment les contraintes administratives, les impôts des PME manufacturières de 8 à 4 %, en soutenant  l'innovation à hauteur de 150M$ sur 3 ans par le programme Créativité Québec, et en injectant 100 M$ pour le démarrage d'entreprises par l'entremise d'Investissement Québec.

Québec ouvre également la porte au Programme Entrepreneurs aux «entrepreneurs étrangers talentueux». L'ACLDQ a pris part aux discussions entourant ce programme avec le Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion.

UN MODÈLE D'ACCOMPAGNEMENT
Depuis leur création il y a 15 ans, les CLD ont relevé avec succès leur mandat de développement local tout en offrant un ensemble des services de première ligne dont un entrepreneur privé ou collectif peut avoir besoin.

Que ce soit pour démarrer une entreprise ou un projet, entreprendre une phase de croissance ou assurer leur relève, les CLD mettent à la disposition des entrepreneurs, des professionnels pour les accompagner dans leur démarche.

Basée à Québec, l'ACLDQ regroupe les 120 CLD du Québec. Elle a pour mission de représenter les intérêts de ses membres et de les accompagner dans leur mandat de développement économique local et de soutien à l'entrepreneuriat.

SOURCE : Association des Centres locaux de développement du Québec

Renseignements :

SOURCE :
Association des CLD du Québec (ACLDQ) | www.acldq.qc.ca

POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Annie Fernandez | annie@fernandezcom.ca |
C 418 806-8438

Profil de l'entreprise

Association des Centres locaux de développement du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.