Budget fédéral et MRS: Une annonce encourageante

MONTRÉAL, le 5 mars /CNW Telbec/ - La Fédération des producteurs de bovins du Québec (FPBQ) et l'entreprise Levinoff-Colbex sont encouragées par l'annonce budgétaire du gouvernement fédéral à l'égard des matières à risque spécifiées (MRS).

Pour le président de la FPBQ, M. Michel Dessureault, "le gouvernement fédéral a pris une bonne décision en accordant 25 M$ en 2010-2011 aux usines qui abattent le bétail de plus de 30 mois. Il était urgent d'agir!"

En raison de la règlementation à l'égard des MRS, adoptée en 2007 par le gouvernement fédéral, il en coûte plus cher pour abattre du bétail âgé de plus de 30 mois au Canada qu'aux États-Unis. Depuis plus de deux ans, la FPBQ et Levinoff-Colbex ont uni leur voix à celle des producteurs et transformateurs de partout au pays pour réclamer un programme leur permettant d'affronter cette concurrence inéquitable. Pour Levinoff-Colbex, cela représente des pertes de plus de 4 M$/an.

"Enfin, le gouvernement fédéral reconnaît le problème et il intervient pour le régler. C'est une excellente nouvelle car il était minuit moins cinq", confirme M. Serge Michel, président du conseil d'administration de Levinoff-Colbex.

La seconde annonce concernant l'octroi d'une enveloppe de 40 M$ pour l'adoption de nouvelles technologies novatrices qui réduiraient les coûts de manutention et de gestion liés aux MRS et qui permettraient de créer de nouvelles sources de revenus pour ces matières, est aussi accueillie favorablement.

M. Dessureault ajoute cependant : "Ultimement, la règlementation canadienne devra être harmonisée avec celle des États-Unis." La FPBQ continuera de collaborer avec le gouvernement fédéral, et de consacrer tous les efforts nécessaires comme elle l'a fait depuis la mise en place de la règlementation, afin d'en limiter les impacts néfastes sur l'industrie de l'abattage.

Les modalités d'application de ces deux annonces sont maintenant attendues pour que les fonds puissent être déboursés le plus rapidement possible de façon appropriée. Nous allons continuer à travailler de pair avec l'industrie et le gouvernement du Canada afin d'en assurer la réalisation.

La suite

Concrètement, les deux mesures de soutien annoncées par le gouvernement fédéral permettront à l'entreprise Levinoff-Colbex de consolider sa situation. L'usine pourra poursuivre ses opérations, en plus d'identifier et d'adopter de nouvelles technologies novatrices pour réduire les coûts liés à la gestion des MRS.

Maintenant que le gouvernement fédéral s'est mis en mode solution pour soutenir les producteurs de bovins du Québec et du Canada, et que le maintien des opérations de l'entreprise est assuré à court terme, les discussions peuvent se poursuivre auprès du gouvernement du Québec pour concrétiser les projets visant à assurer l'avenir de l'entreprise. Il s'agit d'un grand défi qui requiert la collaboration de tous les intervenants qui gravitent autour de l'entreprise, notamment les institutions financières, les employés, les gouvernements fédéral et provincial et les producteurs de bovins du Québec.

    
                               ----------------
    

Levinoff-Colbex,l'entreprise

Propriété des producteurs de bovins de réforme du Québec depuis 2006, Levinoff-Colbex S.E.C. est le seul abattoir de bovins de réforme d'importance dans tout l'est du Canada. En plus d'assurer du travail à quelque 300 employés, ses activités permettent de sécuriser l'écoulement des bovins de réforme et de maintenir la compétition sur les marchés. C'est pour ces raisons que les producteurs de bovins du Québec ont déjà investi 36 M$ dans l'entreprise, réaffirmant ainsi la place prépondérante qu'occupe Levinoff-Colbex dans l'industrie d'abattage au Québec et au Canada.

La Fédération des producteurs de bovins du Québec

Fondée en 1974, la FPBQ est une association agricole constituée en vertu de la Loi sur les syndicats professionnels. Elle représente 22 500 producteurs répartis sur près de 13 500 entreprises agricoles à travers tout le Québec. La Fédération est formée de 14 syndicats régionaux. Les producteurs de bovins du Québec commercialisent annuellement 900 000 bovins pour une valeur à la ferme de quelque 630 millions de dollars, ce qui en fait la troisième production animale en importance au Québec.

SOURCE Fédération des producteurs de bovins du Québec

Renseignements : Renseignements: Sonia Dumont, Agente de communication, Fédération des producteurs de bovins du Québec, (450) 679-0540, poste 8354

Profil de l'entreprise

Fédération des producteurs de bovins du Québec

Renseignements sur cet organisme

LEVINOFF-COLBEX SEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.