Budget fédéral 2016-2017 - Premier budget fédéral : De bonnes nouvelles pour les familles québécoises, mais des interrogations en santé et en infrastructures

QUÉBEC, le 22 mars 2016 /CNW Telbec/ - « Plusieurs des mesures annoncées aujourd'hui vont dans le même sens que celles contenues dans le budget du Québec du 17 mars dernier. Pensons notamment aux mesures de soutien aux familles, de développement économique, d'innovation et de lutte aux changements climatiques, ce qui est une bonne nouvelle. Toutefois, plusieurs questions restent sans réponses en ce qui concerne les infrastructures et les transferts fédéraux en santé » a déclaré le ministre des Finances, M. Carlos Leitão, en réaction au dépôt du budget fédéral.

Soutien aux familles et aux communautés
Le budget fédéral confirme la mise en place de l'allocation canadienne aux enfants (ACE), en remplacement de la prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE) et de la prestation fiscale canadienne pour enfants (PFCE). Pour plusieurs familles québécoises, il s'agit d'une bonne nouvelle. En effet, ces dernières bénéficieront d'un soutien plus important s'ajoutant aux 4 milliards de dollars d'allègement fiscal pour les familles annoncés dans le budget du Québec.

Le gouvernement du Québec salue également les sommes importantes qui seront destinées aux communautés autochtones.

Des mesures de soutien au développement économique et pour la lutte aux changements climatiques
Alors que les fonds de travailleurs contribuent grandement au développement économique par leurs investissements, notamment dans les PME, ils sont également un véhicule important d'épargne pour la retraite. Le gouvernement du Québec est donc satisfait de constater que le crédit d'impôt pour les fonds de travailleurs a été rétabli intégralement à son niveau initial, une des principales demandes du Québec au cours des dernières années. C'est une bonne nouvelle pour l'économie québécoise et canadienne.

En ce qui a trait à la recherche et à l'innovation, le Québec salue les nouvelles sommes annoncées pour le nouveau fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires. « Cet investissement s'inscrit dans la priorité énoncée dans mon dernier budget d'investir à la fois dans l'éducation et l'innovation », a mentionné le ministre.

La lutte aux changements climatiques semble également s'inscrire comme une des priorités du nouveau gouvernement fédéral.

Parallèlement, nous saluons l'engagement du gouvernement fédéral à soutenir le secteur des arts et de la culture, notamment en appuyant financièrement Radio-Canada.

Infrastructures
Les sommes annoncées en matière d'infrastructures sont en deçà des attentes. Dans son budget, le gouvernement fédéral s'engage sur moins de 20 % des sommes promises, soit 11,9 milliards de dollars sur les 60 milliards de dollars attendus. « Concernant les investissements en infrastructures, nous restons sur notre appétit. L'enveloppe de 11,9 milliards de dollars sur cinq ans annoncée pour l'ensemble du Canada laisse pour le Québec une part bien en deçà de ses besoins. Nous avons d'importants projets d'infrastructures, dont la ligne bleue du métro de Montréal et le Service rapide par bus à Québec, qui impliquent des investissements majeurs. Nous allons poursuivre nos échanges avec nos homologues fédéraux afin de rappeler les besoins du Québec sur le plan des infrastructures », a déclaré le président du Conseil du trésor, M. Sam Hamad.

De plus, rien n'est mentionné à l'égard des modalités de versement des sommes. « Je rappelle que la façon de faire actuelle n'est pas suffisamment efficace puisqu'elle génère des pertes de temps importantes qui mènent à des retards dans les chantiers. Nous attendons de la part du gouvernement fédéral des propositions pour moderniser son approche à l'image de l'entente relative au Fonds de la taxe sur l'essence 2014‑2024, ce qui accélérerait les mises en chantier », a tenu à préciser le ministre Leitão.

Transfert canadien en matière de santé
Le ministre s'est dit inquiet que le gouvernement fédéral n'ait pas confirmé son engagement pour un financement additionnel en santé. Il n'y a aucune indication à cet effet dans le budget d'aujourd'hui. « Comme je l'ai signalé dans mon dernier budget, le gouvernement fédéral doit ramener graduellement son financement à une part représentant 25 % des dépenses des provinces en santé. Le gouvernement fédéral n'a offert aucune indication dans son dernier budget concernant l'atteinte de cet objectif.», a expliqué M. Leitão.

Le ministre a par ailleurs réitéré la demande du Québec voulant que le Transfert canadien en matière de santé (TCS) tienne compte du poids démographique des personnes de 65 ans et plus. Il a été démontré que pour soigner ces personnes, il en coûte de cinq à six fois plus cher que pour soigner celles de moins de 65 ans.

Enfin, le Québec demande que toute bonification du financement fédéral en santé se fasse par l'intermédiaire du TCS plutôt que par la mise en place de programmes ou de fonds ciblés. « Le TCS est le meilleur véhicule pour transférer les sommes aux provinces. Il leur laisse toute la latitude pour investir là où se trouvent leurs besoins et leurs priorités », a déclaré le ministre.

Attente du soutien pour la Série C de Bombardier
Le ministre Leitão n'est pas surpris que le budget fédéral ne confirme pas l'intention d'Ottawa de soutenir financièrement la Série C de Bombardier. Cependant, il a réitéré l'importance que le gouvernement fédéral annonce incessamment sa contribution financière. « Alors que le gouvernement fédéral continue de soutenir le secteur automobile en Ontario, le Québec s'attend à ce que la Série C de Bombardier, un fleuron québécois et canadien dans le secteur de l'aéronautique, reçoive l'aide financière attendue. Le gouvernement du Québec presse Ottawa de fournir une réponse positive rapidement », a-t-il insisté.

 

 Sources :

Audrey Cloutier
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
418 643-5270



Cynthia St-Hilaire
Attachée de presse
Cabinet du Président du Conseil du trésor
418 643-5926

 

SOURCE Cabinet du ministre des Finances

Renseignements : Audrey Cloutier, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Finances, 418 643-5270; Cynthia St-Hilaire, Attachée de presse, Cabinet du Président du Conseil du trésor, 418 643-5926


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.