Budget fédéral 2015 - Le gouvernement continue de voler l'argent des chômeuses et chômeurs pour équilibrer son budget et cadenasse le régime d'assurance-chômage à la baisse

MONTRÉAL, le 21 avril 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre Oliver se vente aujourd'hui d'équilibrer le budget fédéral.  Ce qu'il ne dit pas c'est que pour y arriver il doit encore piger dans la Caisse d'assurance-chômage.  Sans cet apport le budget  serait encore déficitaire cette année. Cette année c'est 2 milliards qui sont encore pigés dans les poches des chômeuses et chômeurs.  Nous rappelons que, selon les prédictions du Directeur parlementaire du budget, Ottawa devrait afficher des surplus de 1,3 milliard en 2015-2016 et 2016-2017, mais affichera ensuite de légers déficits jusqu'en 2020 - de 2,1 milliards, 2,9 milliards et 900 millions. Ces manques à gagner sont attribuables à la baisse annoncée des taux de cotisations à l'assurance-chômage, qui entrera en vigueur en 2017.

Selon la porte-parole du MAC de Montréal, Kim Bouchard, « en réduisant les taux de cotisations à l'assurance-chômage le gouvernement cadenasse le régime à la baisse au lieu d'augmenter l'admissibilité aux prestations.  Le gouvernement aura le prétexte tout trouvé pour empêcher toutes possibilités d'augmenter l'admissibilité aux prestations. Sachant en qu'en 2014 seulement 38% des chômeuses et chômeurs avaient accès à ces dites prestations, il est impératif que le gouvernement s'engage à mieux protéger les travailleuses et travailleurs lors de pertes d'emploi. »

De plus, dans ce budget le gouvernement se vante de réduire les cotisations des PME (90% des entreprises) dans le but de créer de l'emploi.  Selon le MAC de Montréal C'est faux! La réduction des cotisations à l'assurance-chômage ne créera pas d'emplois ou si peu et seulement à temps très partiel (c'est tellement minime pour une entreprise que ce n'est pas assez pour embaucher une personne). Par contre, cette mesure va encore faire en sorte de fragiliser la caisse d'assurance-chômage!

En ce qui concerne la prolongation du Projet pilote Travail (connu sous le nom de règle du 50%) jusqu'en août 2016, le MAC de Montréal réitère sa revendication concernant ce projet pilote : « Que l'ensemble des prestataires ait le droit de gagner jusqu'à l'équivalent de 25% du taux de prestations maximum sans que le montant de leurs prestations soit réduit ; et que les sommes gagnées au-delà de ce seuil soient réduites du montant des prestations à raison de 0,50$ pour chaque dollar excédentaire. » L'adoption de cette mesure abolirait une injustice à l'égard des salariés à revenu modeste - une injustice aggravée par le projet pilote Travail.  Cela s'avérerait une mesure de lutte contre l'appauvrissement.

Créé en 1970, le Mouvement Action-Chômage de Montréal est le plus ancien groupe de défense des chômeurs et chômeuses au Canada. Il fait partie du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE).

 

SOURCE Mouvement Action-Chômage de Montréal

Renseignements : Kim Bouchard, 514 271-4800; José Bazin, 514 271-4800, 514 621-4843 (cell.)

LIENS CONNEXES
www.macmtl.qc.ca

Profil de l'entreprise

Mouvement Action-Chômage de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.