Budget fédéral 2013 - La CSN désapprouve les façons de faire d'Ottawa

MONTRÉAL, le 21 mars 2013 /CNW Telbec/ - Pour la CSN, le maintien du retour à l'équilibre budgétaire en 2015-2016 et des compressions de 5,2 milliards de dollars imposées l'année dernière constitue une grave erreur. « Malgré les effets dévastateurs qu'ont les politiques d'austérité et la multiplication des exemples qui le prouve, le gouvernement refuse de se rendre à l'évidence et persiste dans ses choix. Pourquoi cet entêtement démesuré ? À qui cela profite-t-il ?, de demander le président de la CSN, Jacques Létourneau. Certainement pas aux citoyennes et aux citoyens ordinaires. Rappelons qu'encore aujourd'hui, certaines travailleuses et certains travailleurs doivent recourir à des banques alimentaires et que l'endettement des ménages canadiens atteint des niveaux records. Ce n'est pas un bonbon comme l'allègement tarifaire pour les vêtements pour bébés et l'équipement sportif qui fera avaler la pilule. »

Formation de la main-d'œuvre
Il faut constater que les moyens donnés aux provinces pour remplir leurs mandats se réduisent de budget en budget. La CSN désapprouve totalement la décision du gouvernement fédéral d'envahir les champs de compétence provinciale et de faire davantage appel au privé pour assurer la gestion de la formation de la main-d'œuvre. « C'est un véritable affront qui est fait au Québec. Non seulement il empiète une fois de plus sur les juridictions des provinces, mais il tente de déterminer leurs priorités. Nous ne pouvons taxer cette attitude que de paternalisme condescendant. Au Québec, la Commission des partenaires du marché du travail, qui regroupe le gouvernement et des groupes de la société civile, a su depuis des années collaborer afin d'atteindre les objectifs recherchés par les différents partenaires québécois en matière de formation de la main-d'œuvre. Il ne peut ignorer les choix faits ici, par les gens d'ici », de déclarer Jacques Létourneau.

Fonds de travailleurs
L'élimination graduelle du crédit d'impôt pour les fonds de travailleurs, comme Fondaction CSN, est tout à fait inacceptable, car elle compromet tout simplement la création d'emplois. « Aucune comparaison ne peut être faite avec les autres types de fonds d'investissement. Fondaction CSN a pour mission d'investir dans le développement de l'économie sociale et des PME. Flaherty met à mal un outil original et essentiel qui mise sur le développement durable et les emplois décents. Les autres Fonds n'investissent pas dans ce genre d'entreprise », de clamer le président de la CSN.

Aide économique, trop peu pour le Québec
Encore une fois, le gouvernement fédéral néglige le Québec dans l'équilibre de la distribution des sommes qu'il consent au développement économique. Il n'y a pas que l'Ontario qui a besoin d'un coup de pouce pour son développement du secteur manufacturier. « Le secteur industriel québécois a aussi besoin de l'aide du fédéral pour soutenir les secteurs existants, pour développer de nouveaux créneaux et pour accélérer la transition vers une économie verte. Créer des emplois de qualité dans toutes les régions du Québec serait plus efficace que de faire la chasse aux chômeurs et contribuerait non seulement à maximiser les retombées économiques dans les régions, mais aussi les revenus pour les gouvernements. Les priorités du ministre des Finances, Jim Flaherty, sont vraiment à revoir, d'affirmer le trésorier de la CSN, Pierre Patry. Le programme d'infrastructures annoncé, bien qu'il soit nécessaire et qu'il agisse positivement sur l'économie, ne peut à lui seul contrer le ralentissement économique et combler les lacunes dans un contexte économique difficile. »

Mettre fin aux projets de loi mammouth
« Espérons finalement que le gouvernement Harper ne mettra pas sur la table, comme il l'a fait l'an dernier au mépris des parlementaires et des citoyens, un projet de loi mammouth du style des C-38 et C-45 qui, loin de viser la stricte application du budget, ont carrément servi à abriter des modifications législatives qui refaçonnent entièrement les orientations passées, voire dénaturent les valeurs précédentes qu'elles exprimaient. C'est d'ailleurs ce qu'il fait aujourd'hui en annonçant l'intégration de l'ACDI au ministère des Affaires étrangères. Dans les faits, cela signifie que l'aide aux pays en voie de développement sera subordonnée aux idées conservatrices », de déplorer Jacques Létourneau.

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

SOURCE : CSN

Renseignements :

Jacqueline Rodrigue
Directrice
Service des communications de la CSN
Cell. : 514 773-0060 ; bur. : 514 598-2139
Jacqueline.rodrigue@csn.qc.ca
www.csn.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.