Budget fédéral - Manon Massé déçue par un budget frileux et insuffisant pour le Québec

QUÉBEC, le 22 mars 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Québec solidaire, Manon Massé, s'est montrée déçue par le budget fédéral 2017 qui reste insuffisant pour répondre aux besoins de la population québécoise et des Premières Nations. Le gouvernement Trudeau se montre frileux devant les défis que représentent les inégalités sociales et les changements climatiques.

« En refusant d'adopter un plan économique cohérent et ambitieux, le gouvernement fédéral a déposé un budget qui se limite à quelques mesures timorées qui relèvent plus des relations publiques que d'un véritable projet de société. Je ne m'explique pas que le budget Morneau évacue toute mesure pour aller chercher de nouveaux revenus, dont l'imposition entière du gain en capital ou l'imposition des grandes entreprises », a dénoncé Manon Massé.

D'un point de vue environnemental, le ministre Bill Morneau  ne précise aucun montant pour d'importants projets de transport collectif au Québec dont notamment le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal et le développement du service rapide de bus à Québec. Par ailleurs, en plus de reporter des dépenses de centaines de millions de dollars dans le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone, le gouvernement de Justin Trudeau renouvelle des subventions s'élevant à près de 1,5 milliard $ pour l'industrie des énergies fossiles.

« C'est totalement incohérent d'investir dans les énergies fossiles, alors que le gouvernement Trudeau prétend lutter contre les changements climatiques. J'attends encore des engagements concrets, de Québec et d'Ottawa, pour davantage d'infrastructures de transport en commun, dont le SRB à Québec et la construction de nouvelles lignes de métro à Montréal », réitère la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques.

La porte-parole solidaire par intérim souhaite que le gouvernement de Philippe Couillard à Québec profite des nouveaux investissements fédéraux dans les garderies pour ouvrir de nouvelles places dans les Centres de la petite enfance (CPE) et injecter de nouvelles sommes pour assurer la qualité du réseau. Par ailleurs, les solidaires croient que le crédit d'impôt fédéral pour frais de garde d'enfants devrait être annulé et une somme équivalente transférée à Québec pour consolider le modèle québécois d'éducation à la petite enfance.

Manon Massé a toutefois accueilli favorablement l'augmentation des dépenses pour les communautés autochtones, bien que beaucoup de chemin reste à faire.

« Comparativement au gouvernement Harper, il y a un renversement de tendance en ce qui a trait à la reconnaissance des besoins de Premières nations. Enfin le gouvernement canadien reconnait davantage les besoins des communautés, même s'il est encore loin de rembourser aux Premières Nations l'énorme dette qu'il a envers elles », précise Mme Massé.

Québec solidaire demande à Philippe Couillard et son ministre des Finances, Carlos Leitao, de présenter la semaine prochaine un budget québécois qui répondent davantage aux besoins de la population québécoise, notamment en ce qui a trait à l'amélioration des services publiques, d'équité fiscale et d'infrastructures de transport collectif.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Sguevremont@assnat.qc.ca, 418-473-2579


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.