Budget du Québec 2016-2017 - Soulagement et craintes pour le Conseil du statut de la femme

QUÉBEC, le 17 mars 2016 /CNW Telbec/ - Réagissant au budget du Québec, le Conseil du statut de la femme est soulagé que le financement en condition féminine demeure stable, après les compressions subies l'an dernier. Il craint cependant que les femmes ne profitent pas pleinement des investissements faits dans l'économie.

Condition féminine

Le Secrétariat à la condition féminine obtient un budget inchangé de 6,4 M$ en 2016-2017 pour financer la première année des stratégies en égalité entre les femmes et les hommes et en violence sexuelle. Puisque ces stratégies durent cinq ans, le Conseil enjoint le gouvernement à investir davantage entre 2017 et 2021, afin d'être notamment en mesure de faire une grande campagne télévisée de sensibilisation contre les agressions sexuelles. Le financement du Conseil du statut de la femme reste inchangé pour 2016-2017, à 3,3 M$ de dollars.

Familles et Santé

Le ministre des Finances annonce la réduction de moitié de la contribution additionnelle aux services de garde pour le deuxième enfant qui touchera près de 30 000 familles. Le Conseil est soulagé de cette annonce, mais aurait préféré une annulation de cette hausse qui a le potentiel de compromettre l'accès au marché du travail pour de nombreuses femmes.

Les annonces d'un soutien accru aux familles ainsi que la diminution annoncée de la taxe santé constituent de bonnes nouvelles pour les femmes québécoises éprouvées depuis plusieurs années par les compressions.

De plus, le Conseil aurait aimé voir une augmentation des sommes destinées aux proches aidants. Les femmes occupent le plus souvent ce rôle et le vieillissement de la population commande des efforts additionnels.

Investir dans l'économie du Québec avec les femmes

Le Budget 2016-2017 a confirmé la restructuration de Femmessor. Le nouvel organisme, Femmessor Québec, ne limitera plus à soutenir le démarrage des entreprises, mais aussi leur croissance et leur consolidation. Grâce au fonds de 19 M$, les entrepreneures pourront compter sur des prêts pouvant atteindre 150 000 dollars. Une amélioration significative, estime le Conseil.

Par contre, dans son budget, le gouvernement prévoit l'injection de 600 M$ pour les cinq prochaines années afin de soutenir des secteurs clés de l'économie, comme le secteur minier, l'industrie forestière, l'aérospatiale, l'agriculture, etc. Ces investissements risquent cependant d'échapper aux femmes. En effet, elles sont moins représentées dans la majorité de ces secteurs. À titre d'exemple, dans l'industrie minière, les femmes occupent 14 % des emplois. Dans les métiers de la construction, les femmes représentent 1,4 % de la main-d'œuvre. Cette proportion est de 22 % dans l'industrie aérospatiale.

En conséquence, le Conseil souhaite qu'une partie de ces sommes soient consacrées à soutenir des actions favorisant l'intégration des femmes aux métiers non traditionnels. De plus, il souhaite que le gouvernement exige que les entreprises à qui profiteront ces investissements, qu'il s'agisse d'organismes publics ou d'entreprises privées, mettent en place des programmes d'accès à l'égalité.

Le Conseil du statut de la femme a pour mission de conseiller le gouvernement du Québec et d'informer la population sur les questions d'égalité entre les femmes et les hommes.

 

SOURCE Conseil du statut de la femme

Renseignements : Liliane Côté, Conseillère stratégique, Courriel : liliane.cote@csf.gouv.qc.ca, Cellulaire : 418 446-2203, Téléphone : 418 643-4326, poste 245

RELATED LINKS
http://www.csf.gouv.qc.ca/fr/accueil

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.