Budget du Québec - Un exercice qui inspire le cynisme

QUÉBEC, le 30 mars /CNW Telbec/ - À sa sortie du huis clos du budget, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) a livré ses commentaires aux représentants des médias. Le président de la Fédération, Xavier Lefebvre Boucher, s'est dit peu surpris par l'approche du gouvernement pour ce budget, et s'avoue déçu par l'exercice.

Accessibilité financière aux études

Non content de ne faire preuve d'aucune vision dans le dossier de l'éducation postsecondaire, le ministre des Finances en rajoute en voilant son jeu au sujet des frais de scolarité universitaires. Bien qu'une hausse des droits soit assurée pour l'automne 2012, le ministre refuse d'en dire davantage avant la tenue d'un forum sur l'éducation. Cet événement se tiendrait vraisemblablement l'automne prochain. "On annonce un forum pour consulter la population sur les frais, mais on nous annonce à l'avance la conclusion. C'est comme nous demander : vous la voulez où, votre claque sur la gueule?", a illustré le président de la FECQ. Pour la Fédération, toute nouvelle hausse des droits de scolarité risquerait de restreindre sérieusement l'accessibilité financière aux études.

Les étudiants de cégeps sont également mécontents de ne toujours pas voir la couleur de leurs 35 M$. Rappelons qu'un transfert de 115 M$ de bourses d'études a été annoncé par le gouvernement fédéral le 3 février dernier et que de ces sommes, 35 M$ représentent de l'argent frais, ce que refuse de reconnaître la ministre de l'Éducation, des Loisirs et du Sports. La Fédération n'est toutefois pas convaincue par les explications fournies par le gouvernement. "En février, le cabinet de Michelle Courchesne affirmait au Devoir que le gouvernement recevait déjà 27 des 35 M$. Dans le budget, on fait plutôt référence à 30M$... ou à 35M$ selon la page consultée! Est-ce que la ministre peut s'expliquer sur ce mauvais travail de camouflage?" s'est indigné M. Lefebvre Boucher.

Cégeps en région

Bien que 23,5 M$ supplémentaires soient prévus pour assurer le financement des cégeps en régions éloignées et vivant une baisse d'inscriptions, cette mesure est loin d'être suffisante pour maintenir le réseau collégial fort et assurer un financement adéquat des cégeps en difficultés. En fait, ces quelques millions représentent tout juste l'indexation d'une mesure déjà existante. La FECQ se demande à quel moment le ministère décidera de s'attaquer à la source du problème et révisera la formule de financement des cégeps.

Un budget irritant

Mis à part l'indexation des paramètres de subsistance au programme de prêts et bourses et l'indexation de certaines enveloppes spécifiques au réseau collégial, rien de bien nouveau n'est présenté dans le budget. "Un budget sans surprises pour le réseau collégial. Tout juste assez pour nous irriter", a conclu le porte-parole.

La Fédération étudiante collégiale du Québec représente près de 55 000 étudiantes et étudiants dans 23 cégeps répartis sur l'ensemble du territoire québécois.

SOURCE Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Renseignements : Renseignements: Ariane Brisson, vice-présidente (FECQ), (514) 396-3320, cell. (514) 554-2576


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.