Budget 2017-18 : un virage pour l'industrie de la transformation alimentaire

QUÉBEC, le 28 mars 2017 /CNW Telbec/ - Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) est satisfait des mesures qui ont été présentées dans le budget déposé par le ministre des Finances M. Carlos Leitão. Ces mesures répondent, dans l'ensemble, aux priorités de l'industrie notamment pour satisfaire les besoins en main-d'œuvre, assurer la rentabilité en stimulant l'investissement et prioriser l'innovation afin d'être prêt à répondre aux défis à venir.

Le CTAQ souligne également la volonté clairement identifiée dans le budget, de solliciter les différents acteurs du secteur agroalimentaire, dont le Conseil de la transformation alimentaire du Québec qui seront parties prenantes des réflexions entourant la mise en œuvre des initiatives relatives au sommet de l'agroalimentaire. Cette mesure démontre une ouverture qui permettra la poursuite des priorités de l'industrie à investir dans notre secteur d'activité économique afin qu'il soit plus performant et compétitif sur les marchés intérieurs et extérieurs.

La Présidente-directrice générale du CTAQ, Mme Sylvie Cloutier, s'est dite encouragée par les propositions budgétaires présentées par le gouvernement et réitère l'importance d'investir de façon prioritaire dans la transformation alimentaire au Québec. « Notre industrie est un moteur économique majeur représentant plus de 26 G$ de chiffre d'affaires et 65 000 emplois directs, ce qui en fait le premier secteur manufacturier au Québec présent sur l'ensemble du territoire. » a-t-elle déclaré.

Extrait du budget :

Appui à la transformation alimentaire l'industrie de la transformation alimentaire qui est un maillon essentiel de l'économie du Québec. C'est le plus important employeur du secteur manufacturier et on y compte plus de 2 300 établissements répartis dans toutes les régions du Québec. Qui plus est, environ 70 % des produits issus des activités agricoles et de la pêche au Québec sont destinés aux transformateurs alimentaires québécois.

Pour percer les marchés d'ici et d'ailleurs, l'industrie de la transformation alimentaire doit sans cesse innover, être performante et offrir des produits différenciés. C'est particulièrement le cas des PME en transformation alimentaire et des entreprises qui produisent des boissons alcooliques.

Ainsi, le Plan économique du Québec prévoit un soutien à l'amélioration de la compétitivité de ces entreprises. Ce soutien permettra entre autres de respecter les priorités suivantes :

  • Accélérer l'innovation de produits et de procédés de transformation ;
  • Améliorer la compétitivité des petites et moyennes entreprises ;
  • Accroître la différenciation des produits alimentaires québécois et le positionnement de l'offre alimentaire québécoise, notamment auprès du marché institutionnel ;
  • Accompagner les entreprises du secteur agroalimentaire dans leurs initiatives de développement de nouveaux marchés à l'extérieur du Québec.

Plus spécifiquement, pour soutenir l'agriculture novatrice et la transformation alimentaire, des crédits additionnels de 5 M$ en 2017-2018, de 7,5 M$ en 2018-2019 et de 10 M$ annuellement pour les trois années suivantes seront versés au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Pour l'année 2017-2018, les sommes prévues seront pourvues à même le Fonds de suppléance.

Également, de manière générale, le budget accordera 25 M$ pour accompagner les entreprises pour l'embauche, l'accueil et le maintien en emploi des travailleurs. Des changements touchant l'impôt des sociétés sont aussi au budget de par l'ajustement de la déduction pour petites entreprises (DPE) et la bonification du congé fiscal pour de grands projets d'investissement. Le gouvernement du Québec veut encourager ces investissements par l'instauration d'une déduction additionnelle de 35 % pour l'amortissement afin d'appuyer la modernisation et ainsi accroitre la productivité des entreprises.

« À l'heure de la prochaine révolution industrielle, les fondations solides de l'industrie de la transformation alimentaire sont un pilier de la stabilité et de la sécurité économiques du Québec. » conclus Mme Cloutier.

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) est une consolidation des forces de l'industrie qui représente 10 associations. Le CTAQ regroupe ainsi 80 % du volume annuel d'affaires d'une industrie de 26 milliards de dollars. Sa mission est d'assurer la représentation, la promotion et la défense des intérêts de ses membres auprès des parties prenantes et de les appuyer dans l'atteinte de leur plein potentiel pour assurer la pérennité de l'industrie alimentaire au Québec.

 

SOURCE CTAQ (Conseil de la transformation alimentaire du Québec)

Renseignements : Jean-Patrick Laflamme, Vice-président, Affaires publiques | CTAQ, 418-933-3246 | jean-patricklaflamme@conseiltaq.com | www.conseiltaq.com

LIENS CONNEXES
http://www.conseiltaq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.