Budget 2017 : Le gouvernement progresse sur plusieurs des recommandations de l'ombudsman des vétérans

De nouveaux avantages pour les vétérans et leur famille

OTTAWA, le 24 mars 2017 /CNW/ - L'ombudsman des vétérans, Guy Parent, fait preuve d'un optimisme prudent concernant le Budget 2017, qui contient huit nouveaux avantages et améliorations à ceux existant. La période de son mandat étant à moitié écoulée, le gouvernement prend des mesures pour s'assurer que les vétérans malades et blessés, ainsi que leur famille, reçoivent le soutien dont ils ont besoin et qu'ils méritent.

« Je suis heureux de constater que le Gouvernement prend mes recommandations au sérieux et qu'il va de l'avant avec plusieurs d'entre elles. », a déclaré M. Parent. Plusieurs des avantages et changements annoncés, incluant l'élimination des délais liés à l'accès à la réadaptation professionnelle pour les survivants et les conjoints des vétérans, l'élargissement de l'accès aux Centres de ressources pour familles des militaires, développer une stratégie de sensibilisation pour faire en sorte que les vétérans et leur famille soient bien informés, fermer la brèche pour les militaires en transition, et une allocation pour les dispensateurs de soins, sont directement liés aux recommandations faites par l'ombudsman.

M. Parent était satisfait de constater le soutien additionnel offert directement aux dispensateurs de soins à des vétérans blesses ou malades par le biais de la nouvelle allocation de reconnaissance des aidants naturels et il est curieux de voir comment ce nouvel avantage sera mise en œuvre. La nouvelle prestation pour les études et la formation à l'intention des anciens combattants, par exemple, peut potentiellement améliorer de façon significative le soutien offert aux membres libérés des Forces armées canadiennes, incluant les réservistes, s'ils souhaitent poursuivre des études après leur service.

Le problème d'iniquité que vivent les vétérans bénéficiaires au titre de la Nouvelle Charte des anciens combattants est par contre toujours présent selon l'ombudsman; ceux-ci ne sont toujours pas admissibles au remboursement de leurs dépenses de soins de santé pendant qu'ils sont en attente d'une décision dans leur dossier et cette situation doit être résolue. M. Parent aurait aussi préféré  voir l'accès aux Centres de ressources pour familles des militaires étendu à tous les vétérans et non seulement à ceux libérés pour raisons médicales.

M. Parent a ajouté : « J'aimerais également voir un remaniement de la façon dont les services sont fournis aux vétérans et à leur famille. Il faut réduire les délais d'attente pour que l'expérience générale soit plus transparente et mieux adaptée à leurs besoins. »

« Quand les détails ainsi qu'un plan d'action pour la mise en œuvre de tout ce qui vient d'être annoncé seront disponible, mon bureau examinera les répercussions du budget de 2017 afin de déterminer si celles-ci rencontrent les besoins des vétérans et de leur famille, et nous partagerons notre analyse avec la communauté des vétérans. » conclu Parent.

 

SOURCE Ombudsman des vétérans

Renseignements : Demande de renseignements des médias : Lucille Hodgins, Bureau de l'ombudsman des vétérans, 1-613-943-7884, lucille.hodgins@ombudsman-veterans.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.