Budget 2016-2017 - Gâter les minières, punir les plus vulnérables : l'habituelle recette libérale

QUÉBEC, le 17 mars 2016 /CNW Telbec/ - « Le gouvernement nous dit qu'il a remis la maison en ordre alors qu'il en a fragilisé les fondations à coup de compressions massives dans les services publics, indique Stephen Léger, vice-président de l'APTS. Les murs craquent et on se contente d'y mettre de la peinture. » En ce qui concerne la santé et les services sociaux, la population et les professionnels subiront encore de plein fouet l'austérité libérale. « Le retour à l'équilibre budgétaire s'est fait sur le dos des plus vulnérables, se désole Stephen Léger. Les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, les personnes handicapées, les personnes âgées sont encore attaquées alors que l'on gâte les minières, les médecins et Bombardier. C'est un gouvernement qui n'a pas de cœur et les besoins sont si grands. »

La grande majorité des observateurs s'entendent pour chiffrer à 4 % l'augmentation des dépenses nécessaires pour maintenir les services. Avec une augmentation prévue de 2,4 %, on est encore loin du compte. Résultat, on peut s'attendre à des compressions de 540 millions de dollars au cours de la prochaine année. « La vraie prospérité, c'est quand on prend soin des gens, quand on les soigne et, surtout, quand on fait de la prévention, ajoute le vice-président. Le gouvernement annonce une augmentation minimale des budgets en prévention et en santé mentale. C'est encore trop peu pour réparer les dégâts des dernières années. Il faudra plus que des miettes pour réduire les listes d'attente pour voir, entre autres, un psychologue, une travailleuse sociale ou une physiothérapeute à domicile. »

Qui plus est, le gouvernement met résolument le cap sur le financement à l'activité, malgré ses effets pervers. « Les 70 millions de dollars qui seront investis au cours des prochaines années pour mettre en place cette réforme majeure auraient dû être investis en services directs, indique Stephen Léger. Le financement à l'activité n'améliorera pas les soins et ne réduira pas les listes d'attente en imagerie médicale. Il ne fera rien non plus pour les parents qui attendent encore trop longtemps un diagnostic d'autisme pour leur enfant. »

Il existe pourtant des solutions pour financer adéquatement le réseau de la santé et des services sociaux. « La création d'un régime d'assurance médicaments entièrement public permettrait au Québec d'économiser 828 millions de dollars, au minimum. Et l'argent récupéré par la révision complète des avantages fiscaux accordés aux grandes entreprises, une lutte sérieuse aux paradis fiscaux et l'arrêt des partenariats public-privés pourrait être réinvesti dans les services publics », de conclure le vice-président de l'APTS.

À propos de l'APTS
Avec 32 000 membres, l'APTS est un acteur incontournable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d'une centaine de titres d'emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l'intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Renseignements : Francis Boucher, conseiller en communication, Téléphone : 514.609.2906 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.