BUDGET 2016-2017 - Communiqué no 2 de 5 - Plan économique du Québec - mars 2016 - Priorité à la réussite en éducation et en enseignement supérieur

QUÉBEC, le 17 mars 2016 /CNW Telbec/ - Le gouvernement fait de la réussite en éducation et en enseignement supérieur une priorité. Cette vision se traduit dans le Plan économique du Québec, qui prévoit des investissements additionnels totalisant plus de 1,2 milliard de dollars pour bonifier les services directs aux élèves et aux étudiants ainsi que pour rénover et améliorer les établissements d'enseignement.

« Globalement, le taux de croissance annuel des dépenses en éducation et en enseignement supérieur, fixé à 0,9 % l'automne dernier pour 2015-2016, sera porté à 3 % pour 2016-2017. Cette croissance se poursuivra au même rythme durant les deux années suivantes. Nous voulons fournir aux jeunes, dans toutes les régions du Québec, des milieux d'apprentissage plus stimulants qui favoriseront leur réussite scolaire », a souligné le ministre des Finances, M. Carlos Leitão.

Bonifier les services aux élèves
Des investissements additionnels de 500 millions de dollars, au cours des trois prochaines années, seront consacrés à la réussite en matière d'éducation et d'enseignement supérieur, plus précisément :

  • pour offrir aux jeunes un environnement d'apprentissage stimulant et pour les accompagner afin de leur permettre d'éviter le décrochage scolaire (300 millions de dollars);
  • pour donner aux élèves le goût de réussir et de se dépasser, notamment par la pratique d'activités physiques et le renforcement des liens avec différents partenaires de la société civile, dont ceux du milieu culturel (120 millions de dollars);
  • pour renforcer les liens entre le réseau de l'éducation et les entreprises afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail (80 millions de dollars).

Agir tôt et au bon endroit
Le Plan pour la réussite en éducation et en enseignement supérieur prévoit le déploiement de personnel spécialisé qui accompagnera des élèves en difficulté d'apprentissage, notamment dans les milieux défavorisés. Des investissements de 159 millions de dollars sur trois ans sont prévus à cet effet. Pour cette même période, le Plan prévoit également des investissements additionnels de 108 millions de dollars pour contrer le décrochage scolaire et de 33 millions de dollars pour diverses autres initiatives, dont le projet de l'École du 21e siècle.

« Ces nouvelles ressources permettront de fournir un accompagnement individualisé à près de 12 000 élèves dans 150 écoles du Québec. Nous pourrons ainsi mieux lutter contre le décrochage scolaire. Nous le ferons avec les partenaires régionaux impliqués dans l'amélioration de la persévérance scolaire », a mentionné le ministre.

Donner aux élèves et aux étudiants le goût de réussir et de se dépasser
Offrir aux jeunes des parcours scolaires variés permet de leur donner le goût de réussir et leur fournit des occasions de connaître des succès durant leur scolarité. Ainsi, le plan propose des initiatives totalisant 40 millions de dollars par an pour les trois prochaines années afin d'inciter les jeunes à réussir et à se dépasser. Ces initiatives consistent :

  • à favoriser la réussite par la pratique d'activités physiques dans les écoles (8 millions de dollars);
  • à favoriser l'apprentissage et la réussite par le contact avec les arts et la culture (3 millions de dollars);
  • à mettre en œuvre le programme Placement Réussite afin de créer et de renforcer des liens avec des partenaires clés de la société civile (4 millions de dollars);
  • à soutenir la réussite dans les collèges et les universités (25 millions de dollars).

Continuer d'innover en éducation
Les liens entre le réseau de l'éducation et les entreprises contribuent à ce que la formation des jeunes leur permette de s'épanouir tout en répondant aux besoins actuels et futurs du marché du travail. Dans ce contexte, le Plan propose des investissements de près de 80 millions de dollars, au cours des trois prochaines années, pour continuer à innover en matière d'éducation et d'enseignement supérieur :

  • en soutenant l'insertion professionnelle et l'adéquation formation-emploi (26 millions de dollars);
  • en accroissant la formation et le financement des projets d'optimisation (24 millions de dollars);
  • en favorisant la mobilité des étudiants québécois (13 millions de dollars);
  • en appuyant les centres collégiaux de transfert de technologie (16 millions de dollars).

Améliorer les infrastructures scolaires
Pour les trois prochaines années, une somme additionnelle de 700 millions de dollars est également prévue pour l'amélioration et la rénovation des établissements d'enseignement. Cet investissement permettra :

  • de maintenir les actifs dans le réseau des commissions scolaires et celui de l'enseignement supérieur (500 millions de dollars);
  • de rendre les écoles plus écoresponsables (100 millions de dollars);
  • de construire de nouveaux gymnases dans les écoles (50 millions de dollars);
  • de financer la construction d'installations sportives et récréatives (50 millions de dollars).

« L'éducation constitue le meilleur investissement pour favoriser la prospérité et le bien-être des Québécois, d'abord sur le plan individuel, mais également sur le plan collectif. Le Québec doit pouvoir miser sur le talent de ses jeunes dans toutes les régions afin de rivaliser avec les meilleurs en matière de réussite en éducation », a conclu M. Leitão.

 

SOURCE Cabinet du ministre des Finances

Renseignements : Audrey Cloutier, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Finances, 418 643-5270


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.