Budget 2015-2016 - Un budget qui laisse les aînés sur leur appétit

MONTRÉAL, le 27 mars 2015 /CNW Telbec/ - À la lecture du budget 2015-2016, le Réseau FADOQ constate que depuis l'entrée en poste du gouvernement, les aînés qui subissent l'impact des mesures d'austérité, des hausses tarifaires et qui font les frais de nombreuses coupes dans les services bénéficieront de certains avantages fiscaux, à condition d'être patients et encore sur le marché de l'emploi.

Faits saillants

« Taxe santé »
La contribution santé, depuis toujours contestée par le Réseau FADOQ, sera abolie graduellement à partir de 2017. Il aurait été souhaitable d'agir plus tôt afin de contrer les effets de l'appauvrissement chez les aînés. Rendre accessible cet allègement fiscal dès maintenant, particulièrement dans un contexte de compressions en santé, aurait été bienvenu. Tout en étant somme toute soulagé par cette annonce, le Réseau FADOQ est préoccupé par la minuscule hausse du budget de la santé. S'ajoute à cette inquiétude des mesures d'allègement visant à exempter plusieurs entreprises de la contribution au Fonds des services de santé. Qui en paiera le prix?

Taxe foncière 
Depuis sept ans, le Réseau FADOQ réclame que l'enjeu de la hausse démesurée de la taxe foncière soit pris en considération puisqu'il s'agit d'une cause majeure d'appauvrissement. Le Réseau FADOQ est donc satisfait de voir le gouvernement prêter main-forte à ces contribuables, mais considère par ailleurs que d'autres instances doivent également agir à cet égard, notamment les municipalités.

Crédit d'impôt pour travailleurs d'expérience
Le principe est louable, mais des interrogations demeurent. Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale devra être mis à contribution et envisager l'instauration de mesures incitatives auprès des employeurs afin de les convaincre de maintenir et de recruter des travailleurs d'expérience. Par ailleurs, notons que les nouvelles mesures entourant la loi du 1 % doivent tenir compte de l'intention du maintien en emploi des travailleurs âgés, en misant sur des obligations de formation continue, sans quoi plusieurs travailleurs d'expérience seront pénalisés. En outre, les travailleurs qui ne peuvent rester sur le marché du travail jusqu'à 65 ans ne doivent pas être désavantagés. Des mesures particulières doivent être prévues pour ceux qui ne peuvent rester sur le marché du travail en raison de leur état de santé, de leur situation de vulnérabilité ou encore de la rigueur du travail qu'ils exercent. Finalement, le Réseau FADOQ se questionne quant à la fixation de l'âge d'accès à ce crédit à 63 ans, alors que la moyenne d'âge de la retraite au Québec est de 60 ans. 

Crédit d'impôt en raison de l'âge
Par le report de l'âge auquel les contribuables pourront bénéficier de ce crédit d'impôt, le gouvernement valorise la population active, mais à quel prix? Le Réseau FADOQ considère qu'il est fondamental de ne pas pénaliser ceux qui ne peuvent conserver un emploi sur une période de 45, voire 50 ans. L'application « mur à mur » de mesures ne doit en aucun cas contribuer à l'appauvrissement des retraités. Veut-on réellement déshabiller Pierre pour habiller Paul?

Logement social
Le Réseau FADOQ est déçu des mesures annoncées concernant le logement social. Les aînés doivent disposer d'une offre diversifiée et abordable en fonction de leur revenu. Même si le gouvernement choisit de soutenir les individus par l'entremise d'un programme de subvention au logement, les coupes annoncées dans le programme AccèsLogis sont déplorables. Dans un contexte de vieillissement de la population, le nombre de logements sociaux prévu est nettement inférieur aux besoins croissants.  

Intimidation 
Finalement, le Réseau FADOQ, qui a participé au Forum sur la lutte contre l'intimidation, réitère sa demande que les aînés soient considérés comme population à risque. Il s'agit d'un enjeu pressant si l'on considère l'important volume d'appels reçus à la ligne d'écoute Aide Abus Aînés. La sécurité des aînés du Québec doit être une priorité et le Réseau FADOQ offre toute sa collaboration dans la lutte contre l'intimidation des aînés. 

Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver et d'améliorer leur qualité de vie. Le Réseau défend et fait la promotion de leurs droits, valorise leur apport dans la société et les soutient par des programmes, services et activités. Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 350 000 membres et est le plus grand organisme d'aînés au Canada.

SOURCE FADOQ

Renseignements : Source et informations : Brigitte Roussy, Conseillère - Communications, Réseau FADOQ, 514 252-3017, poste 3417, 514 248-0160, brigitte.roussy@fadoq.ca; Caroline Bouchard, Attachée politique - Dossiers socio-économiques, Réseau FADOQ, 514 252-3017, poste 3440, caroline.bouchard@fadoq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.