Budget 2014-2015 - Les jeunes seront les plus touchés par les compressions ministérielles, déplore le Comité national des jeunes du SFPQ

QUÉBEC, le 9 juin 2014 /CNW Telbec/ - Le Comité national des jeunes (CNJ) du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) s'inquiète de l'impact du gel d'embauche, ainsi que des compressions annoncées dans le budget du gouvernement libéral sur les jeunes travailleurs et travailleuses précaires de la fonction publique. Comme le rappelle Patrick Audy, vice-président du SFPQ responsable du dossier des jeunes, « plus de la moitié des membres du SFPQ âgés de 35 ans et moins ont un statut occasionnel. Ces jeunes seront les premières victimes d'une politique d'austérité visant la fonction publique. »

Le CNJ souhaite rappeler au gouvernement l'importance d'assurer le renouvellement de la fonction publique, en attirant de jeunes diplômés qui pourront y faire valoir leurs talents. Malheureusement, la fonction publique ne représente plus un secteur d'emplois de choix pour les jeunes. Comme le montre l'Institut de la statistique du Québec, le fossé entre la rémunération du personnel de l'État québécois et celle des autres salariés se creuse année après année : en 2013, la rémunération du personnel de bureau de l'administration québécoise se situe 10 % sous la moyenne québécoise, même en comptant les avantages sociaux. Pour le personnel ouvrier, le fossé atteint 34 %. Si l'on examine l'écart entre les salaires offerts dans l'administration publique québécoise et ceux offerts au fédéral (plus de 20 %) ou dans le secteur municipal (près de 38 %), on comprend facilement que l'État québécois comme employeur ne fait plus le poids relativement à ses concurrents.

Les jeunes de la fonction publique et parapublique aiment leur travail et croient en l'importance des services publics qu'ils rendent à la population. Cependant, « pour un jeune qui entre dans la fonction publique, les possibilités d'accéder à la sécurité d'emploi dans un délai prévisible sont vraiment minces. À la précarité s'ajoutent l'effritement du pouvoir d'achat et la détérioration de l'image des fonctionnaires : il n'est pas étonnant dans ce contexte que bien des jeunes se tournent vers d'autres perspectives de carrière », font valoir les membres du CNJ.

Le SFPQ est un syndicat indépendant qui regroupe environ 42 000 membres à travers le Québec, dont quelque 31 000 d'entre eux sont issus de la fonction publique québécoise et répartis comme suit : près de 27 000 employés de bureau et techniciens et environ 4 000 ouvriers travaillant au sein de divers ministères et organismes. Les 11 000 autres membres proviennent du secteur parapublic. Le quart des membres du SFPQ sont âgées de 35 ans et moins.

 

SOURCE : Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec

Renseignements : Éric Lévesque, Responsable des relations avec les médias, Tél. : 418 623-2424, poste 338, Cell. : 418 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.