Budget 2014-2015 - L'ACRDQ souhaite que le gouvernement protège la qualité des services publics en dépendance

MONTRÉAL, le 4 juin 2014 /CNW Telbec/ - Dans sa quête de retour à l'équilibre budgétaire, le gouvernement du Québec doit s'engager à maintenir une offre de services de santé et de services sociaux de qualité et garantir aux personnes vulnérables, telles les personnes aux prises avec une dépendance à l'alcool, aux drogues ou au jeu, le même niveau et la même qualité de services, a rappelé l'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec en réaction au dépôt du budget 2014-2015.

Rappelons qu'au Québec, les services publics en dépendance reposent entièrement sur un seul acteur que sont les centres de réadaptation en dépendance. L'expertise développée par ce petit réseau de services est en soutien aux services de première ligne, notamment les urgences hospitalières, et auprès des organismes communautaires qui offrent de l'hébergement aux personnes dépendantes. Plus de 55 000 personnes font appel à leurs services annuellement. Conscients que des efforts d'optimisation vont être exigés du réseau de la santé et des services sociaux au cours des deux prochaines années, l'ACRDQ souhaite que ces efforts tiennent compte de la capacité des différents acteurs et ne soient pas répartis de façon paramétrique, afin de protéger l'expertise spécialisée développée dans les plus petits établissements ainsi que les services auprès des personnes les plus vulnérables. Rappelons que le réseau des centres de réadaptation en dépendance contribue depuis trois ans aux efforts d'optimisation dans le réseau de la santé et des services sociaux, ce qui l'a privé de près de 5 % de son budget.

Enfin, la directrice générale de l'ACRDQ, Lisa Massicotte, offre sa collaboration à un éventuel exercice de révision des programmes en santé et en services sociaux, cet exercice devant se faire en tout respect des missions et des expertises développées dans le secteur de la réadaptation en dépendance.

À propos de l'ACRDQ 

Depuis plus de 20 ans, l'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec regroupe seize centres publics de réadaptation en dépendance (CRD), répartis sur l'ensemble du territoire de la province et déployés sur plusieurs sites ou points de service.  Le réseau des CRD constitue une référence incontournable en matière de services spécialisés de réadaptation des personnes aux prises avec des problèmes graves de consommation abusive d'alcool ou de drogue et de dépendance à ces substances ou au jeu. Chaque année, ce sont plus de 50 000 nouvelles demandes de service qui sont faites aux CRD. Parmi celles-ci, 30 % proviennent de jeunes de moins de 25 ans.


SOURCE : Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements :

Arlette Côté
acote.acrdq@ssss.gouv.qc.ca
514 287-9625, poste 109
Cellulaire : 514 757-4929
www.acrdq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.