Budget 2010: un signal clair de Québec en faveur du transport collectif

MONTRÉAL, le 30 mars /CNW Telbec/ - La STM se réjouit de la mise en place des mesures d'importance pour le transport collectif prévues dans le budget déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale par le ministre des Finances, M. Raymond Bachand. Les mesures répondent positivement aux demandes défendues vigoureusement par le président de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, grâce à qui une entente de principe est intervenue relativement aux enjeux liés au cadre financier métropolitain, aux prolongements du métro, à la tarification et à la gouvernance.

Le budget donne ainsi à la CMM l'autorisation d'augmenter la taxe sur l'essence d'un maximum de 1,5 cent qui devra être dédiée au transport collectif de la région de Montréal. Il prévoit également une hausse de la taxe sur le carburant de 1 cent dès le 1er avril ainsi que des hausses similaires pour les trois prochaines années pour l'ensemble du Québec.

"D'une part, l'augmentation de 1,5 cent permet de régler en bonne partie la problématique de déficit structurel du transport collectif dans la région de Montréal. D'autre part, les hausses de 1 cent annuellement sur quatre ans vont permettre de poursuivre le développement et l'amélioration de l'offre de service. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour le transport collectif de l'agglomération de Montréal, précise M. Michel Labrecque, président du conseil d'administration de la STM."

Rappelons que dans le cadre de consultations prébudgétaires lancées par le ministre des Finances du Québec, M. Raymond Bachand, la STM a déposé un mémoire sur le rôle stratégique que peut jouer la Société et le transport collectif dans la reprise économique du Québec ainsi que dans la réduction de GES. La Société proposait notamment un scénario ambitieux selon lequel elle pourrait réaliser 540 millions de déplacements en 2020 (comparativement à 382,8 millions en 2009) permettant ainsi d'éviter l'émission de 780 000 tonnes de GES. Elle estime alors qu'il faudrait augmenter la taxe sur l'essence jusqu'à concurrence de 13,2 cents le litre pour financer les nouveaux modes de transport tels que le tramway et les trolleybus prévus d'ailleurs dans le Plan de transport de la Ville de Montréal. En ce sens, l'annonce de la mise en œuvre d'une Politique industrielle pour le développement d'une filière des véhicules électriques - dont le bus électrique - constitue également une très bonne nouvelle.

SOURCE Société de transport de Montréal

Renseignements : Renseignements: Marianne Rouette, Conseillère corporative - Affaires publiques, (514) 280-5508


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.