Budget 2010-2011: Une remise en question du modèle québécois ; un coup dur
pour les aînés à faible revenu

MONTRÉAL, le 31 mars /CNW Telbec/ - Alors que le gouvernement du Québec annonce ni plus ni moins une remise en question du modèle québécois en santé, le réseau FADOQ dénonce les effets dévastateurs de ce budget sur les aînés de la classe moyenne et les plus démunis.

La taxe universelle sur la santé, qui atteindra les 200 $ par personne en 2012, est une grande injustice envers les contribuables. "Nous sommes d'accord pour financer notre système public qui en a grand besoin, mais nous devons tenir compte de la capacité de payer de chacun !" affirme M. Jean-Claude Grondin, président du réseau FADOQ. La taxe sur la santé doit être modulée en fonction du revenu de chaque contribuable et doit servir à améliorer les services de santé et non pas à remplacer la baisse de financement du gouvernement. Comment le gouvernement s'assurera-t-il que ces sommes seront bien investies ? Les contribuables feront leur part, mais le réseau FADOQ demande au gouvernement d'instaurer des indicateurs et de produire des rapports qui assureront aux québécois que le gouvernement remplit, lui aussi, sa part du contrat.

Le réseau FADOQ est outré par l'idée d'introduire un ticket modérateur en santé. La seule clientèle que ce ticket modérera est la classe la plus pauvre dont trop d'aînés font malheureusement partie. Par contre, ce sont aussi des gens qui ont payé et entretenu un système de santé toute leur vie par le biais de leurs impôts et aujourd'hui on leur annonce que le système auquel ils ont cru et participé n'existera plus. Le ticket modérateur remet en cause l'accessibilité universelle à la santé, l'une des valeurs les plus fondamentales de notre société et cela se fait, particulièrement au détriment des aînés à faible revenu.

Le réseau FADOQ réagit de façon mitigée à l'annonce de l'abolition du Conseil des Aînés. D'un côté, on peut se demander qui intégrera cette mission importante qui était de veiller aux intérêts et aux droits des aînés ? Mais d'un autre point de vue, le réseau FADOQ espère que l'abolition du Conseil des aînés fera en sorte que la question du vieillissement de la population sera désormais intégrée à l'ensemble de la vision de développement du gouvernement. D'ici 20 ans, la population des personnes âgées de 65 ans et plus doublera au Québec. Le temps est venu, plus que jamais auparavant, d'écouter leurs besoins et de les prendre en compte dans les planifications budgétaires futures.

Pour le réseau FADOQ, il est clair que le gouvernement a fait un mauvais choix quant aux cibles d'imposition en dirigeant le fardeau fiscal vers les citoyens les moins aisés.

L'augmentation de la TVQ, la nouvelle taxe sur l'essence, la taxe sur la santé et éventuellement le ticket modérateur forceront les aînés les plus démunis à couper dans toutes leurs dépenses essentielles diminuant ainsi leur qualité de vie. Cette situation entraînera ces derniers à recourir davantage aux services gouvernementaux voire même à dépendre complètement de l'État, ce qui en bout de ligne ne fera qu'augmenter la charge des finances publiques. Avec un budget comme celui présenté hier, le gouvernement ne fait que perpétuer ce cercle vicieux.

Le réseau FADOQ a déjà commencé à solliciter ses membres, via son site Internet, afin d'avoir leur opinion sur le budget.

Le réseau FADOQ est composé d'organismes affiliés. Il a pour mission de regrouper les personnes de 50 ans et plus et de les représenter devant différentes instances pour veiller à la reconnaissance de leurs droits et de leurs besoins. Il a également comme mission d'organiser des activités et d'offrir des programmes ainsi que des services répondant à leurs besoins. Le réseau FADOQ compte à ce jour plus de 250 000 membres.

SOURCE FADOQ

Renseignements : Renseignements: Vanessa Bevilacqua, conseillère Dossiers Sociaux, (514) 252-3017, vanessa.bevilacqua@fadoq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.