Budget 2010-2011: Des listes d'attente qui ne feront qu'augmenter pour les
personnes présentant une déficience intellectuelle ou trouble envahissant du
développement

QUÉBEC, le 30 mars /CNW Telbec/ - La Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED) déplore l'absence d'investissement budgétaire pour les 3 000 personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement en attente de services de la part d'un des 22 CRDITED du Québec.

Pour le président de la Fédération, M. Jean-Marie Bouchard, il s'agit d'un net recul pour les 31 000 personnes qui reçoivent des services d'adaptation, de réadaptation et d'intégration sociale. "Les investissements consentis au cours des dernières années par le gouvernement, particulièrement, ceux effectués pour la mise en œuvre du Plan d'accès pour les personnes ayant une déficience avaient permis à plus de 2 500 personnes d'avoir accès à un premier service, et ce, uniquement au cours de la dernière année. Une hausse importante si l'on considère que seulement 500 personnes de plus avaient obtenu un nouveau service au cours de l'année précédente. L'annualisation annoncée des sommes consenties en 2009-2010 pour ce plan nous permettra d'assurer un certain maintien des services offerts."

Par ailleurs, la directrice, Mme Diane Bégin, mentionne que l'absence d'un budget de développement aura un impact négatif sur les gains obtenus par la mise en œuvre du Plan d'accès au cours des dernières années. "Les CRDITED ont investi des efforts importants afin d'offrir des services de qualité à leur clientèle, que ce soit par l'embauche de nouveaux employés, la participation à un programme national de formation universitaire pour spécialiser la main-d'œuvre ou encore la mise en œuvre de protocoles d'entente avec des partenaires tels que les CSSS afin de s'assurer que les personnes puissent bénéficier d'un continuum de services répondant à leurs besoins."

Les CRDITED ont fait face à une hausse importante de leur clientèle au cours des dernières années, particulièrement les personnes présentant un trouble envahissant du développement. En effet, le nombre d'usagers est passé de plus de 1 600 en 2003 à plus de 6 500 en 2009 alors que pour les personnes présentant une déficience intellectuelle il y avait près de 23 700 usagers en 2003 pour un total de 24 800 en 2009.

Madame Bégin mentionne que certaines régions vivent une pression énorme afin de respecter les normes prévues au Plan d'accès. "Certaines régions vivent une croissance démographique importante et cela a un impact direct sur la demande de services. On note aussi une hausse considérable de la clientèle des enfants ayant un trouble envahissant du développement. De récentes études mentionnent que le taux de prévalence serait maintenant de près de un enfant sur 155 alors que l'on parlait auparavant d'un enfant sur 370. Cette hausse importante de la clientèle se vit aussi dans un contexte de rareté de certains spécialistes comme les orthophonistes et les ergothérapeutes."

Selon le président, les CRDITED seront confrontés à des défis importants afin de maintenir la qualité des services actuels. "Nous sommes conscients que la situation financière du Québec demande des efforts de la part de tous les acteurs de notre société, mais nous croyons que les CRDITED font déjà des efforts d'efficience et démontrent une volonté de fonctionner en réseau, et ce, pour le bénéfice de la clientèle. Notre réseau fait face à des défis importants en matière de spécialisation, de formation et de relève de la main-d'œuvre, sans oublier, l'impact financier important qu'aura la mise en œuvre des Lois 24 et 21 qui encadrent respectivement l'offre de service par des professionnels et le statut des ressources d'hébergement non institutionnel, auxquels, il faut ajouter l'annonce du non-remplacement de 50 % des départs à la retraite pour le personnel administratif et les cadres du réseau de la santé et des services sociaux.

De grands pas ont été faits dans le déploiement des services en CRDITED au cours des dernières années. Le gouvernement a annoncé une augmentation du financement de 3,7 % lequel sera complété par la mise en place de la nouvelle contribution santé pour un total de 5 %, ce qui représente une hausse minimale pour assurer les coûts de système. Toutefois, des incertitudes demeurent à l'égard des critères d'attribution de cette contribution aux établissements puisqu'il semble que les sommes seront affectées selon la productivité et les résultats obtenus. Il ne faudrait pas que ce mode mette en péril le maintien des services assurant le développement des 24 800 personnes présentant une déficience intellectuelle et des 6 500 présentant un trouble envahissant du développement qui reçoivent des services, sans compter les 3 000 personnes actuellement en attente. Il faut penser que ce ne sont pas seulement ces personnes qui seraient touchées, mais aussi leur famille et leurs proches. Il pourrait y avoir des conséquences importantes pour cette clientèle vulnérable et leur famille."

SOURCE Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED)

Renseignements : Renseignements: Brigitte Bédard, conseillère aux communications, (514) 525-2734, poste 224, cell.: (514) 208-4660, brigitte.bedard.fqcrdi@ssss.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (FQCRDITED)

Renseignements sur cet organisme

BUDGET DU QUEBEC 2010

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.