Budget 2010-2011: Déception pour les médecins omnipraticiens

MONTRÉAL, le 30 mars /CNW Telbec/ - La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) souhaitait que le gouvernement québécois profite du budget 2010-2011 pour mettre en place des conditions permettant réellement d'améliorer l'accès à un médecin de famille et aux soins de première ligne. Malheureusement, les représentants gouvernementaux semblent avoir décidé de passer outre cette priorité incontournable.

"L'accès à un médecin de famille étant le fondement de tout système de santé efficace, il est primordial que le gouvernement du Québec passe véritablement à l'action en 2010 et procède à des investissements stratégiques dans la première ligne de soins, particulièrement dans les services prodigués à l'extérieur du milieu hospitalier, soit dans les cliniques médicales, à domicile et dans les centres de soins de longue durée. Un coup de barre est nécessaire. Il est cependant navrant de constater que les autorités gouvernementales refusent toujours d'envoyer un signal clair et sans équivoque indiquant que l'accès à un médecin de famille et aux soins de première ligne est une véritable priorité pour elles. La présentation du budget leur offrait cette occasion, mais force est de constater qu'elles ne l'ont pas saisie", a déclaré le Dr Louis Godin, président de la FMOQ.

Au moment où environ deux millions de Québécois n'ont pas de médecin de famille, soit plus que partout ailleurs au pays, et où sévit une pénurie de 1100 médecins omnipraticiens dans la province, la FMOQ croit plus que jamais que des gestes rapides et des investissements ciblés s'imposent pour assurer la pérennité de la médecine familiale au Québec, sans quoi l'organisation du réseau de soins connaîtra des bouleversements irrémédiables et certainement peu souhaitables. Dans ce contexte, tout en étant soulagée de constater que le secteur de la santé demeure le poste budgétaire prioritaire du gouvernement, la FMOQ est déçue et s'inquiète du fait que l'augmentation totale prévue du budget pour la santé et les services sociaux ne soit que de 5 %, ce qui suffit à peine à couvrir les coûts de croissance du réseau.

La FMOQ ne voit pas d'objection à priori à la "contribution santé", mais trouve déplorable que cette contribution directe des citoyens ne soit pas associée à une bonification des services offerts. Quant au projet gouvernemental d'instaurer une franchise, il suscite de sérieuses réserves chez les médecins omnipraticiens en raison de la complexité de son administration et du fait qu'il pourrait faire en sorte que des patients moins nantis restreignent leurs visites pour des soins médicalement requis.

"Des centaines de milliers de Québécois ont actuellement de la difficulté à avoir accès à un médecin de famille, les urgences débordent, le personnel médical et infirmier est à bout de souffle. Pendant ce temps, le gouvernement semble privilégier le statu quo au mieux, des compressions budgétaires au pire dans le secteur de la santé. Alors que le Québec doit parallèlement faire face à un vieillissement important de sa population et à un mini "baby-boom" qui entraînent une demande accrue de soins, il aurait été de mise que le gouvernement annonce des mesures et des investissements structurants pour aider les professionnels de la santé à offrir aux Québécois les soins qu'ils méritent. Force est de constater que nous devrons encore attendre de telles annonces", a conclu le Dr Godin.

Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 8000 membres. Sa mission consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet au www.fmoq.org.

SOURCE Fédération des médecins omnipraticiens du Québec - FMOQ

Renseignements : Renseignements: Jean-Pierre Dion, directeur des Communications, jpdion@fmoq.org; Marie Ruel, conseillère aux Communications, mruel@fmoq.org, (514) 878-1911, 1-800-361-8499, Ligne média: (514) 878-9160; Source: Fédération des médecins omnipraticiens du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.